Publié par Benjamin Fulford le 26 avril 2016

La bataille pour la planète terre a pris une tournure dramatique avec :  la destruction de trois grandes bases souterraines Japonaises, la chasse aux oligarques Khazarians mafieux qui s’intensifie, de gros enjeux financiers en négociation entre le complexe militaro-industriel et des sociétés Asiatiques secrètes et plus encore.

Tout d’abord sur les tremblements de terre: il a été donné sur des forums de discussion Japonais sur Internet, que la récente série de tremblements de terre dans le sud du Japon, étaient tous des séismes artificiels.

La preuve présentée est que les sismographes ressemblent tous à des tremblements de terre provoqués par des explosions, avec un énorme choc soudain, suivi par une diminution constante des répliques. Voir les liens ci-dessous comme preuve:

http://pesn.com/2011/09/18/9501916_Evidence_Denver_and_DC_Quakes_Caused_by_Nukes/

http://www.kyoshin.bosai.go.jp/kyoshin/share/index_multi.html

http://www.kyoshin.bosai.go.jp/kyoshin/search/

Il y a eu également des rapports que des sons, semblables à de fortes explosions, ont été entendus, lorsque les tremblements de terre ont frappé. En outre, tous les tremblements de terre avaient des épicentres très peu profonds, n’allant pas plus loin que 10 kilomètres, ce qui est très rare dans le cas de tremblements de terre naturels.

En plus de cela, le centre de prévision des séismes du gouvernement Japonais ont dit, qu’ils avaient renoncé à prédire les tremblements de terre, parce qu’ils ne correspondaient à aucun motif connu de tremblement de terre naturel. Cependant, l’argument décisif est que, les épicentres des trois grands tremblements de terre étaient tous, des emplacements de bases militaires Japonaises.

Si vous entrez «1812 Oyatsu, Mashiki, Préfecture de Kumamoto» sur Google Earth, vous pourrez voir la base militaire à l’épicentre du premier tremblement de terre. Vous pouvez voir plusieurs structures inhabituelles qui semblent être les entrées de bases souterraines.

Il est également utile de rappeler que le ministre des Finances Japonais, Taro Aso, a récemment déclaré à l’économiste Américain Paul Krugman, quelque chose au fait que le gouvernement Japonais était à la recherche d’un déclencheur, pour commencer la 3e Guerre Mondiale afin de sauver l’économie.

http://www.zerohedge.com/news/2016-03-26/japans-finance-minister-accidentally-reveals-how-it-all-ends-war

Des sources du gouvernement Chinois à Beijing, ont dit récemment à cet écrivain, qu’ils avaient identifié une accumulation anormalement intense de matériel militaire ces derniers mois, par le gouvernement Japonais.

Les bases touchées sont toutes situées à proximité de la péninsule Coréenne, d’où il serait facile de déplacer un grand nombre de troupes sur le continent asiatique pour une guerre avec la Chine. Il semble donc qu’il y a eu comme une attaque préventive, par des forces inconnues, pour empêcher toute tentative Japonaise de commencer la 3e Guerre Mondiale.

L’annonce par la Corée du Nord, qu’ils avaient des sous-marins à base de missiles balistiques, était en réalité une réaction des Japonais à l’attaque de leurs bases souterraines.

Le message en était, que le Japon est encore capable de rétorquer avec une frappe nucléaire intacte, via leur proxy Nord-Coréen. Ils ne doivent pas s’inquiéter cependant, parce que personne ne projette d’envahir le Japon.

Il y avait aussi une certaine belligérance la semaine dernière, concernant les caches d’or asiatique en Indonésie. La semaine dernière, les Offciels du siège de la CIA en Asie, à Singapour, ont mis en garde les Chinois, à l’effet que

s’ils essayaient d’utiliser leur capacité de dépenses de dizaines de milliards de dollars en Indonésie, dans le bût d’y obtenir le contrôle politique, les Américains « feraient une action.”

En outre, en réponse à l’offre des Chinois de fournir l’or à un rabais de 13%, les Américains en Indonésie et à Singapour, affirment qu’ils n’en ont pas besoin, parce qu’ils contrôlent un vaste trésor d’or près de l’ambassade Américaine à Jakarta, disent les agents de la CIA en Indonésie.

Le gouvernement Indonésien pour sa part, prétend aux 4000 tonnes d’or Japonais, lequel, selon eux, serait situé au pied du monument de l’équateur.

Cela semble être la conclusion de l’Indonésie, après que le vice-président, Jusuf Kalla, ait secrètement visité les États-Unis, le Japon et la Chine, et que le président, Joko Widodo, soit allé rendre visite en Belgique, Hollande et Royaume-Uni.

Si quelqu’un souhaite contester cette réclamation, ils devront être prêts à la guerre avec l’Indonésie, disent les sources de la CIA. Toutefois, la preuve de l’existence de cet or reste insaisissable. Les photographies du site ne montrent que des travaux de construction, pas de l’or.

Les Chinois, pour leur part, deviennent impatients avec l’Ouest, surtout les Américains, pour leurs tergiversations face à leur offre, de mettre conjointement en place une future agence de planification, et ils pourraient bien « tirer une ligne, » de dire les officiels Chinois basés au Japon.

Le scénario le plus probable est que, les Chinois vont tout simplement cesser d’accepter de dollars après une certaine date. Le monde aura l’offre d’utiliser, comme alternative, un Yuan soutenu par l’or, de dire des sources gouvernementales Chinoises.

Les Chinois ne sont pas les seuls à s’impatienter avec la cabale Khazariane.

Au Brésil, l’armée, en ont plus qu’assez de regarder les politiciens corrompus, essayer de monter un coup contre la présidente Dilma Rousseff, et ils se préparent à lancer des chars d’assaut sur le bâtiment du Congrès, disent des sources des Renseignements Américains de la Défense.

Ils notent aussi que le Vatican est également entré dans la danse, pour s’assurer qu’il n’y ait pas de coup d’État Khazarian au Brésil, en organisant le pouvoir du peuple.

En outre, le milliardaire Brésilien et grand patron Khazarian, Joseph Safra, le plus riche banquier du monde, a été accusé de corruption.

Les accusations font partie d’une enquête de la police Brésilienne, appelée «Opération Zélote,» qui se lance, après la corruption des politiciens, selon plusieurs rapports de presse.

http://www.theguardian.com/business/2016/mar/31/brazilian-billionaire-joseph-safra-charged-bribery-plot

En Europe, les Allemands en ont aussi marre, et ont pris la décision de maintenant « se tourner vers l’Orient », selon des sources du Pentagone.

La tentative d’extorquer de l’argent de Volkswagen, l’espionnage de la NSA, le refus de la Réserve Fédérale de retourner l’or Allemand, et les sanctions contre la Russie, tout cela a contribué à cette décision Allemande, disent-ils.

En Europe également, « l’opposition Française et le brexit ont lancé la malédiction de la fin du TTIP [de l’accord commercial] défendu par les voyous cabales, Goldman Sachs et Monsanto, » a ajouté une source

En Europe de l’Est, les Russes ont fait de grands mouvements en Ukraine, contre le régime cabale.

Le Président Petro Porochenko a disparu pendant une semaine, et quand il est réapparu, il a changé les premiers ministres et est soudainement devenu sérieux, au sujet de l’application de l’accord de paix de Minsk avec la Russie

En toile de fond à ceci, Valeriyovych Kolomoisky, courtier de puissance Ukrainienne, oligarque Khazarian et agent Israélien, s’est fait saisir ses biens, et « peut être ciblé, » lui-même, disent les sources Russes.

Au Moyen-Orient, le général en chef des États-Unis, Joseph Dunford, a visité l’Égypte pour aider le président Abd, el Sisi, à « écraser ISIS dans la péninsule du Sinaï et en Libye, » disent les sources du Pentagone.

L’implication, bien sûr, est que les États-Unis ont décidé que l’Égypte est le gouvernement Sunnite le plus rationnel et fiable du Moyen-Orient, et l’armée et les agences des États-Unis, ainsi que les Russes, les aideront à exercer une plus grande influence dans la région.

Étant donné qu’ISIS est un proxy pour la Turquie, Israël et les Monarchies du Golfe, il semble que l’Égypte, la Russie, la Syrie, l’Iran et l’armée Américaine vont travailler ensemble, pour apporter la paix et rationalité dans cette région troublée.

Le fait que le président Obama ait décidé de libérer, au moins la partie Saoudienne, des 28 pages classifiées du rapport 911, il est clair que les États-Unis ont décidé de se distancer de ce régime.

Le FBI et le Pentagone prévoient également, de faire en sorte que tous dans le monde entier, entendent parler du fait, que les «étudiants en art» Israéliens ont été trouvés, en train de danser de joie, pendant le film de la destruction 911, en précisant qu’Israël avait aussi tenu un grand rôle dans cet incident génocidaire.

Les sources du FBI disent aussi, que des investigateurs du FBI s’apprêtent maintenant à dévoiler, la corruption de la mafia Khazariane qui sévit dans le service de police de New York, et au bureau du maire de New York.

L’entreprise des médias Américains publie également un reportage sur les tentatives de la gangster Khazariane Satanique, Hillary Clinton, pour se faire élire frauduleusement, comme on peut le voir dans ce titre du New York Post: « L’enquête lancée sur les irrégularités de vote à New York, après des primaires présidentielles sabotées.”

http://www.nydailynews.com/news/politics/new-york-voting-irregularities-investigation-primary-article-1.2609007

Ensuite, nous avons la chaîne Américaine nationale des journaux McClatchy, et de nombreuses autres entreprises des médias, présenter des reportages sur les liens des Clinton dans les Papiers de Panama, avec des titres tels que: « Papers Inside Panama: plusieurs connexions à Clinton.”

http://www.mcclatchydc.com/news/politics-government/election/article72215012.html

Une telle exposition médiatique ouverte, de leur corruption et des multiples enquêtes sur leurs activités criminelles, est un signe que les Clintons sont essentiellement grillés, ce qui signifie que leurs bailleurs de fonds, comme George Soros, les Rockefeller, les Bush, etc. vont également être grillés.

L’effondrement continu des grandes banques, qui détiennent la Réserve Fédérale, est actuellement examiné par les militaires et les agences des États-Unis, en tant que question de sécurité nationale de la plus haute importance

Ce que les médaillés ont besoin de comprendre, c’est que les États-Unis est le pays le plus lourdement endetté dans l’histoire de cette planète.

La Corporation des États-Unis d’Amérique est en faillite. La République des États-Unis d’Amérique n’a pas à assumer leurs dettes, si elle est rétablie.

Les créanciers de l’Amérique, principalement les Asiatiques, ont offert à la République restaurée, de vastes quantités d’or en échange de papier.

La condition en est, qu’ils soient d’accord pour mettre en place une agence de planification du futur avec choix méritocratique du personnel, sous contrôle paritaire Orient/ Occident.

Les Asiatiques sont en attente d’une réponse mais, ainsi que mentionné ci-dessus, si aucune ne vient, ils vont agir de façon indépendante. Dans un tel cas, c’est une certitude mathématique, que l’économie américaine va imploser.

En outre, l’homme qui peut mettre un terme définitif à la prise de contrôle des États-Unis par la mafia Khazariane, demeure le Général Joseph Dunford.

Général Dunford, allez-vous saisir les cornes du destin, et aider à sauver la planète, ou bien allez-vous entrer dans l’histoire, comme celui qui a raté sa chance de faire l’histoire?

Traduction Estelle P. pour www.stopmensonges.com

http://benjaminfulford.net/

Ndlt : Pour ceux qui comprennent l’anglais, je suggérerais vraiment, que vous vous abonniez à la lettre hebdomadaire de Benjamin Fulford. Les gens comme lui travaillent fort pour nous, et ce, au péril de leur vie. Les soutenir est un tout petit moyen de leur témoigner notre reconnaissance.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here