Q Comment est-ce que le rêve est conçu ou programmé? Est-ce que cela est fait par le ‘soi’ supérieur, ou bien qui est responsable de cela?

R Dans tous les cas, le complexe mental/corps/esprit a recours comme il le peut à la faculté de rêver. Il est lui-même responsable de cette activité.

Q Vous voulez dire alors que c’est le subconscient qui est responsable de ce que je vais appeler le plan ou scénario du rêve. Est-ce exact?

R C’est exact.

Q Est-ce que le souvenir que l’individu a du rêve quand il s’éveille est habituellement raisonnablement fidèle? Est-ce que le rêve est facilement remémoré?

R Vous devez réaliser que nous sur-généralisons afin de répondre à vos questions, car il y a plusieurs sortes de rêves.

Cependant, d’une manière générale, il peut être noté que c’est seulement l’observateur entraîné et discipliné qui se souvient raisonnablement bien de ses rêves. Cette faculté peut être apprise par la vertu d’une discipline de l’enregistrement, immédiatement avant le réveil, de chaque détail dont il est possible de se rappeler. Cet entraînement forme la capacité de se remémorer les rêves. La perception la plus commune qu’a un complexe mental/corps/esprit de ses rêves est troublée, confuse, et promptement perdue.

Q En se remémorant ses rêves, vous voulez dire qu’un individu peut trouver des indices spécifiques aux blocages de ses centres énergétiques et, de ce fait, réduire ou éliminer ces blocages? C’est bien ça?

R C’est cela.

Q Il y a une partie du sommeil qui a été nommée REM. Est-ce cela l’état de rêve?

R C’est exact.

Q Il a été remarqué que cela se produit en petits épisodes pendant la nuit, avec des intervalles entre. Y a-t-il une raison particulière à cela?

R Oui.

Q Si cela est utile à savoir, voudriez-vous me dire pourquoi le processus du rêve fonctionne comme cela?

R Les portions du processus du rêve qui sont utiles à la polarisation et aussi à la vision du mystique, ont lieu dans le temps/espace et, par conséquent, elles utilisent le pont entre métaphysique et physique, pendant ce qui paraît être une brève période de votre espace/temps. L’équivalent de temps/espace est bien plus grand. Le pont demeure cependant, et traduit chaque distorsion du mental, du corps et de l’esprit comme il a reçu les distorsions des influx énergétiques, de sorte qu’une guérison peut avoir lieu. Ce processus de guérison ne se produit pas avec l’incidence des rapides mouvements des yeux, mais bien en grande partie dans la portion d’espace/temps du complexe mental/corps/esprit utilisant le pont vers le temps/espace, pour que le processus de guérison soit enclenché.

Q Merci. Une question a été posée, que je vais transmettre maintenant. Dans le travail sur les catalyseurs des rêves y a-t-il un langage universel du mental inconscient qui peut être utilisé pour interpréter les rêves, ou bien est-ce que chaque entité possède un langage unique dans son propre subconscient, et qu’elle peut utiliser pour interpréter la signification des rêves?

R Il y a ce qui peut être appelé un vocabulaire partial des rêves, qui provient de l’héritage commun à tous les complexes mental/corps/esprit. Etant donné les expériences uniques d’incarnation de chaque entité, il y a une superposition qui augmente et devient une proportion de plus en plus grande du vocabulaire des rêves, à mesure que l’entité gagne en expérience.

G.B.B.L.K.A.

Source : La Loi de Un Le materiel de RA

Compilation : https://confederationdelaliberationdegaia.wordpress.com/2017/10/08/un-les-reves/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here