(Source www.agoravox.fr )
La Police Municipale de Nouméa a déjà attiré l’attention sur ses bavures et ses grèves à répétitions. En fait cette institution, très marquée par son origine politico-clientéliste refuse obstinément tout changement allant dans le sens de la démocratisation de son recrutement, de l’amélioration de ses pratiques professionnelles et de la modernisation de son organisation. Après de précédentes tentatives, toutes vouées à l’échec, son nouveau directeur ( un colonel de Gendarmerie ) tente à nouveau une réforme, celle de la dernière chance ?

Publiez vos commentaires !

1 COMMENT

  1. Impossible, ils ont été formés par "leur maître à penser" depuis de trop nombreuses années, le gendarme n'y arrivera pas, tout comme ses prédécesseurs.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here