Houston, nous avons un problème ! Dimanche soir, Whitney Houston débutait à Brisbane sa première tournée australienne depuis 22 ans. Après divers problèmes de drogue, la chanteuse tente un retour avec l’album du come-back, I Look To You, et elle souhaitait le présenter à ses fans.

Mais c’est une artiste fatiguée et à bout de souffle que les spectateurs présents – et qui avaient payé jusqu’à 200 dollars leur place (environ 150 euros) – ont pu admirer. Au bout de deux titres seulement, Houston a demandé à faire une pause. Six chansons plus loin, durant lesquelles elle a durement haleté, c’est son frère Gary Houston qui a pris le relai pendant que l’actrice de Bodyguard courait en coulisses.

Résultat, les fans affichent leur profond mécontentement dans les médias australiens. « C’est le pire concert de ma vie« , a annoncé un admirateur à la sortie du concert. « Il ne valait pas l’argent qu’on a payé », pour l’un. « C’était disgracieux. Il lui est impossible de chanter. Elle n’a pas fait une chanson correctement. C’est le premier concert de ma vie duquel je suis sorti avant la fin« , reprend un autre. « Vous comprenez que quelque chose ne va pas quand la performance de la choriste est meilleure que celle de la chanteuse principale. Ce concert était risible« , affiche une spectatrice outrée.

Un critique australien présent dans la salle écrit même « La chanteuse est apparue désorientée et a manqué présenter comme il le faut son groupe et ses choristes« . Le pire moment du concert se serait déroulé alors qu’elle interprétait I Will Always Love You, après avoir fait une pause et s’être épongée avec une serviette : « Alors qu’elle allait chanter la célèbre note aiguë de la chanson, seul une doux roulement est sorti… » explique un observateur. Dur !

Whitney Houston doit jouer ce soir à Sydney. Sera-t-elle en meilleure forme, ou doit-on craindre une annulation de la tournée pour cause médicale ? Après le scandale qu’a généré le play-back de Britney Spears lors de son Circus Tour il y a quelques mois au pays des kangourous, la goutte Houston fera-t-elle déborder le vase de la discorde ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here