La video qui embarasse Hollande

Une nouvelle affaire mettant en cause les mœurs féodales du Parti socialiste vient éclabousser la campagne de François Hollande. Serge Letchimy, président de région de la Martinique, est accusé d’avoir truqué des marchés publics dans le cadre du chantier de la RN1 entre le Lamentin et le Robert.

Serge Letchimy est au cœur d’une polémique dans sa région, où il est accusé d’avoir lancé des travaux publics sans avoir respecté les règles en la matière. Une nouvelle affaire qui illustre les pratiques honteuses des élus locaux socialistes.

Monsieur Letchimy et ses amis socialistes auraient ainsi confié de gros travaux à des entreprises sans avoir lancé d’appel d’offre au préalable. Ils ont violé la règlementation en matière de Marché Public, en payant des travaux exécutés sans commande contractuelle par un avenant.

L’opposition locale, par la voix du chef de file du groupe des « Patriotes Martiniquais et Sympathisants », Daniel Marie-Sainte, a publié un communiqué, où elle demande au camarade de François Hollande de se justifier sur un certain nombre de points :

« – Pourquoi ont-ils fait réaliser des travaux supplémentaires qui ont eu pour effet d’augmenter le coût de l’opération de 22%, sans respecter les règles légales prévues au code des marchés publics?

-Pourquoi les entreprises n’ont-elles pas reçu d’ordres de service écrits, ni de copies de délibérations du Conseil Régional  pour la réalisation des travaux dits « supplémentaires »?

-Pourquoi la réalisation du giratoire « supplémentaire » au quartier Rives Chancel (devant l’entreprise Tilo) n’a pas fait l’objet d’une mise en concurrence?

– Pourquoi les entreprises ne peuvent être payées pour les travaux « supplémentaires » effectivement réalisés?

Les élus de la majorité régionale doivent publiquement s’expliquer sur tous ces errements, ce n’est pas aux fonctionnaires de le faire! »

Marchés publics truqués : Letchimy embarasse Hollande (vidéo)

Rédigé par lesoufflet le 30 avril 2012.
30.04.2012
letchimy

Une nouvelle affaire mettant en cause les mœurs féodales du Parti socialiste vient éclabousser la campagne de François Hollande. Serge Letchimy, président de région de la Martinique, est accusé d’avoir truqué des marchés publics dans le cadre du chantier de la RN1 entre le Lamentin et le Robert.

Serge Letchimy est au cœur d’une polémique dans sa région, où il est accusé d’avoir lancé des travaux publics sans avoir respecté les règles en la matière. Une nouvelle affaire qui illustre les pratiques honteuses des élus locaux socialistes.

Monsieur Letchimy et ses amis socialistes auraient ainsi confié de gros travaux à des entreprises sans avoir lancé d’appel d’offre au préalable. Ils ont violé la règlementation en matière de Marché Public, en payant des travaux exécutés sans commande contractuelle par un avenant.

L’opposition locale, par la voix du chef de file du groupe des « Patriotes Martiniquais et Sympathisants », Daniel Marie-Sainte, a publié un communiqué, où elle demande au camarade de François Hollande de se justifier sur un certain nombre de points :

« – Pourquoi ont-ils fait réaliser des travaux supplémentaires qui ont eu pour effet d’augmenter le coût de l’opération de 22%, sans respecter les règles légales prévues au code des marchés publics?

-Pourquoi les entreprises n’ont-elles pas reçu d’ordres de service écrits, ni de copies de délibérations du Conseil Régional  pour la réalisation des travaux dits « supplémentaires »?

-Pourquoi la réalisation du giratoire « supplémentaire » au quartier Rives Chancel (devant l’entreprise Tilo) n’a pas fait l’objet d’une mise en concurrence?

– Pourquoi les entreprises ne peuvent être payées pour les travaux « supplémentaires » effectivement réalisés?

Les élus de la majorité régionale doivent publiquement s’expliquer sur tous ces errements, ce n’est pas aux fonctionnaires de le faire! »
[dailymotion]http://www.dailymotion.com/video/xqgnf0_rn1-chantier-a-l-abandon_news#from=embediframe[/dailymotion]

Serge Letchimy s’était fait remarquer récemment avec une sortie indignée contre Claude Guéant qu’il avait comparé à un Nazi. Comme toujours au PS, on donne de belles leçons de morale et on se comporte comme en fripouille (DSK, Sinclair, Pulvar, Hollande, Guerini, Batho…) !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *