En Angleterre, certaines maisons de production utilisent le logiciel Auto-Tune pour améliorer la voix des candidats…

«Auto-Tune est le plus grand secret de la pop.» C’est ainsi que Titrait lundi le Daily Mirror. En Angleterre, depuis quelques jours, le scandale s’étale dans les journaux: la production de certaines émissions de téléréalité musicales modifie la voix des candidats, pour que celle-ci soit plus agréable au public.

L’utilisation d’Autotune est courante dans la pop, de Cher à  Britney spears. C’est une machine qui permet de réajuster les voix, quand les chanteurs dansent par exemple, et qu’il est plus difficile de chanter en même temps. Ou simplement quand ils chantent faux. Le micro n’est pas simplement amplificateur de voix, mais aussi correcteur. Dans un concours de chant, où le but est justement de dénicher de bons chanteurs, quel intérêt?

Scandale

«X-Factor», émission de chant britannique (qui devrait bientôt arriver sur M6 pour remplacer «Nouvelle Star») y a pourtant recours, de l’aveu même, cette semaine, de la production. Des spectateurs s’en sont rendu compte lors de la diffusion de l’émission samedi dernier en Angleterre, lorsqu’une candidate s’est mise à chanter avec une précision de robot. Auto-Tune est tellement puissant que le DailyMirror est parvenu à transformer le pire des chanteurs en Bee Gee, selon eux.

«C’est un acte de manipulation sans vergogne, qui sape un lien crucial entre le spectateur et le programme qu’il regarde»,estime le Guardian. Tout l’intérêt de ces émissions est de choisir un candidat dont l’attitude et la voix sont séduisantes. Le recours à Auto-Tune nivelle les candidats, et la production a la possibilité de favoriser les uns ou les autres. Les producteurs de «X-factor» ont expliqué n’avoir utilisé ces filtres que pour annihiler des bruits parasites, non pour donner des avantages compétitifs.

Et Susan Boyle?

Oui, Susan aussi. La chanteuse écossaise qui avait ému le monde dans «Britain’s Got Talent», avec son interprétation de  » i dream a dream » avait dans un premier temps eu la voix modifiée par Auto-Tune, selon plusieurs journaux de la presse à scandale d’outre-Manche. «l’audition de Susan Boyle a été adoucie en post-production», selon le Daily Mirror. L’un des porte-parole de la maison de production ajoute qu’auto -tune n’avait pas « trop » altéré sa voix .

La production de «X-Factor» a annoncé vendredi que l’utilisation de ces filtres serait désormais interdite. 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here