Une substance naturelle qui permet d’éliminer les métaux lourds et d’assimiler les bons métaux et oligo-éléments semble bien improbable. Et pourtant, elle existe. L’acide fulvique, c’est son nom, possède des vertus dont la nature se sert à chaque instant pour les plantes et la santé des êtres vivants.

Dans la terre, les débris des animaux et ceux des végétaux se décomposent naturellement par dégradation chimique ou biologique. Après plusieurs jours, lorsqu’ils sont décomposés en fines particules, ces débris se transforment en humus, lequel humus contient de nombreuses substances telles que l’acide fulvique qui peut pénétrer les feuilles, les racines et les tiges tout en transportant différents nutriments. Les plantes peuvent ainsi facilement être approvisionnées en nutriments du sol qui se lient à cet acide. L’acide fulvique agit comme un aimant avec les métaux et oligo-éléments. Selon de nombreuses et récentes études, son action est identique sur l’être humain.

Les bons métaux absorbés

Pour préciser son action, disons que l’acide fulviqueprésente l’intérêt de pouvoir influencer de façon singulièrement positive l’absorption des bons métaux chez l’homme par sa capacité à échanger des ions. Cette propriété favorise le transport et l’incorporation efficace de complexes de minéraux essentiels et d’éléments-traces dans les cellules et les tissus.

Par exemple, la prise d’acide fulvique par voie orale pendant deux semaines a été associée à une augmentation des concentrations sanguines en cuivre et à une amélioration du métabolisme du fer chez cinquante-et-unadultes en bonne santé. L’acide fulvique a été utilisé dans le traitement de l’anémie et pour accélérer le rétablissement chez des enfants qui ont vu leur état général, leur appétit et leurs niveaux sériques de fer améliorer.

Une étude dermatologique sur la croissance des cheveux a été conduite chez 29adultes avec des chutes de cheveux susceptibles d’être reliées à des déficiences en minéraux. La supplémentation a diminué la perte de cheveux et même, chez certains sujets, accéléré leur régénération. L’acide fulvique a également produit des réactions positives dans d’autres pathologies associées à des déficiences en minéraux ou éléments-traces comme l’eczéma chronique.

Les gros atomes des métaux lourds attirés

Par ailleurs, l’acide fulviqueattire les gros atomes comme ceux des métaux lourds pour les transférer à des molécules, comme des protéines, et permettre à l’organisme de s’en débarrasser par les voies normales d’élimination. Des études cliniques ont été menées sur des salariés exposésau plomb.

Après douze semaines de supplémentation en acide fulvique, tous ont eu des baisses significatives des niveaux sanguins de plomb.D’autres études ont confirmé les effets bénéfiques de cet acide sur la chélation du mercure. De la même façon, on a mesuré une hausse significative d’excrétion d’isotopes de mercure sur un groupe d’hommes. Cette propriété hautement chélatrice de métaux lourds vaut aussi pour l’aluminium et le cadmium

Lire la suite sur https://www.alternativesante.fr/

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here