Les critiques sont nombreuses concernant les appels aux dons sur les sites de réinformation. Je pense qu’il est temps d’en parler sérieusement et de mettre toute les cartes sur table pour que tout le monde comprenne bien de quoi il en retourne.
L’avenir de la réinformation, de la dissidence et de la Résistance en général en dépend.

Oui ce système est pourri jusqu’à la moelle et la plus part d’entre nous militent pour un monde sans argent basé sur l’abondance, la technologie, le partage, la collaboration, le service aux autres…. Nous n’avons aucun doute la dessus. Tout notre travail de réinformation va dans le sens de cette transition de système vers un système plus humain.

Mais en attendant de changer de système, nous sommes dans une période de transition ou tous les outils de communication sont gérés par des méga-corporations, qu’il s’agisse de Facebook, de Youtube, Google, Twitter, des services d’hébergements de sites…

En face de nous nous avons les médias menteurs mainstream qui sont subventionnés a coup de millions d’euros par l’argent volé aux contribuables sous la forme de taxes et d’impôts.

Ces merdias ont tous aussi des sites internet qui diffusent la propagande d’État et qui injectent des millions en marketing : achat de mots clés sur google, achat de traffic sur Facebook et Twitter…

Ce sont ces merdias disposant de millions d’argent volé que nous devons combattre tous les jours, et des Trolls viennent nous casser les c….. , à nous médias alternatifs de réinformation, pour nous critiquer sur la façon dont nous finançons notre travail…

Le problème de la compétence

Qu’on le veuille ou non, le monde est remplis d’humains qui n’ont pas tous le même niveau de compétences.
Les gens compétents sont des gens qui n’ont aucun soucis à trouver un travail bien rémunéré dans le système corrompu actuel. On ne peut pas demander a une personne compétente, bien insérée dans le système actuel (bien payé) de mettre son talent au service de la Résistance gratuitement. Du moins pas a temps plein !

Il existe des Résistants qui continuent de garder leur travail alimentaire et font un peu de Résistance à coté (a temps perdu). Pour ceux la, il n’y a pas de problème. Mais leur action est très limitée et au lieu d’utiliser leur pleine compétence pour la mise en place du nouveau système, leur talent est utilisé pour servir l’ancien système principalement.

Le problème arrive quand vous basculez totalement d’une vie à l’autre, quand vous vous dédiez entièrement à votre mission de Résistance.

Si on veut plus de gens compétents dans la Résistance, il faut leur laisser l’espoir qu’ils vont pouvoir s’en tirer financièrement. Je dis pas gagner autant d’argent que dans l’ancien système corrompu, mais au moins ne pas tomber et pouvoir vivre correctement en utilisant leur talent pour le bien de l’humanité au lieu de celui d’une mega-corporation.

Plus les sites de réinformation gagneront de l’argent, plus cela incitera des gens talentueux a rejoindre la Résistance. Nous somme en période de transition et les abeilles ne s’attirent pas avec du vinaigre !

Les réussites d’un David Wilcock avec ses livres, conférences payantes, vidéos payantes sur gaia.com, ou d’un Bob Bellanca avec son concept d’émission payante, ou d’un Benjamin Fulford avec sa news letter payante sont autant d’incitations pour les talentueux exerçant dans l’ancien système de se dire qu’ils pourraient sortir de cet ancien système afin d’être libre de dire la vérité aux gens pour aider à faire changer ce monde.

Si ces modèles de réussites financières n’existaient pas, ca refroidirait tous les gens qui ont du talent (et les couilles pour le faire) de s’enrôler dans la Résistance.

Tant qu’on est pas sorti de ce système, l’argent reste le nerfs de la guerre.

Les risques que nous prenons

Quand vous rentrez dans la Résistance vous êtes grillé a vie dans le système capitaliste, il y a tellement de Trolls qui vous défoncent que le web est infesté de mensonges à votre sujet et donc vous ne pouvez plus jamais retrouver un travail de votre vie.

Ensuite c’est tout votre tissu familial et relationnel amical qui change autours de vous, les gens autour de vous ont peur de vous fréquenter. Vous vous isolez. Puis vous vous reconstruisez différemment et avec d’autres personnes a vos cotés.

Tous les outils des appareils d’État sont déployés contre vous pour vous anéantir, vous vous prenez des procès pour diffamation, des suppressions de comptes youtube pour enfreinte aux droits à la propriété intellectuelle, des redressement fiscaux (pour ceux qui ont la mauvaise idée de rester en France)…

Cela va jusqu’aux attaques physiques (cas Dieudonné, Soral…), la prison, et cela va bien entendu jusqu’au meurtre dans certains cas.

Est il possible de faire de la Résistance sans moyens financiers ?

La réponse est oui, bien sur, et heureusement d’ailleurs. Mais c’est une Résistance limitée. De proximité.

Dès lors qu’on veut s’y consacrer a plein temps et toucher des millions de personnes, on retombe dans le besoin d’argent car combattre le système corrompu et criminel, on a pas d’autre choix pour le moment que d’utiliser les outils de cet ancien système (contre lui).

Quels sont les différents moyens de financement des sites ?

1- La pub de google adsence

Google est devenu la première régie publicitaire au monde. Quand vous voyez des bandeaux de pub sur les sites Internet, la plus part de ces bandeaux proviennent de la régie de Google adsence. C’est la régie qui paye le mieux mais vous allez voir a quel point la pub par bandeau est dérisoire en terme de revenus.

Voici un site de réinformation en france (j’ai pris l’exemple de la France car selon les pays google ne paye pas pareil).

google adsence

Sur cet imprim écran vous pouvez voir par exemple que 1 clic rapporte en france 0,05 euro a 0,29 euros, et la on parle de la régie qui paye le mieux !

Vous imaginez le nombre de visites qu’il faut avoir par jour pour récolter ne serais ce que 20 euros dans la journée en sachant que seulement 1 personne sur 2000 va cliquer sur une pub ?

Il est totalement impossible de se rémunérer uniquement avec la pub. D’autant plus que maintenant les navigateurs proposent des bloqueurs de publicités comme adblock. Et quand on a le malheur de mettre un avertissement anti-adblock sur son site, on se fait insulter par certains visiteurs peu respectueux de notre travail.

Pour info, stopmensonges a été viré de google adsence et on est pas les seuls. Des qu’un site va « trop loin » dans sa critique du système, les oligarques qui ont le bras long contactent google et font virer les sites de leur régie. Un site qui a google adsence en régie est un site pas trop dérangeant pour le système.

2- Les dons

Les boutons appelant aux dons sur les sites sont malheureusement très peu utilisés par les internautes.
Chez nous la moyenne de dons reçus par rapports au nombre de visiteurs est de 0,0006 euros par visiteur.

Ceux qui savent quel travail ca représente (les sites de réinformation par exemple) sont ceux qui donnent le plus aux autres…

En février Stopmensonges a donné aux sites :

jordan(l’un des plus grand chercheur de vérité au monde est dans une situation économique catastrophique)

corey goode(Corey Goode)

bob(Bob vous dit toute la vérité)

benjamin fulford

(Stopmensonges fait regulièrement des dons à Benjamin et Estelle paye de son coté l’abonnement de Benjamin Fulford tous les mois alors qu’elle pourrait se contenter de récupérer les transcriptions gratuitement sur d’autres sites)

3- La vente de livres

Avant le départ de stopmensonges j’avais pensé a écrire un livre, j’ai préféré faire un site pour que tout le monde puisse avoir accès à l’info gratuitement.

L’écriture de livres demande beaucoup de travail et rapporte très peu. Un livre vendu 20 euros en librairie rapporte 2,5 euros a son auteur. Le reste part chez la maison d’édition.

Certains chercheurs de vérité s’auto-éditent et perdent même de l’argent sur chaque livre auto-édité.

Le seul que je connais qui a gagné de l’argent avec ses livres est David Wilcock, mais pas tout le monde n’a le talent de David. C’est très rare ces réussites.

4- Les boutiques en ligne

Certains sites comme infowars.com ont choisi de vendre des produits sur leur site, Infowars est le seul que je connaisse qui a réussi avec ce modèle de financement.

Bien évidement avant d’arriver a ce résultat positif, ils ont du investir des milliers d’heures de travail pour monter leur audience et injecter pas mal d’argent dans leur boutique en ligne et les salaires des gens qui s’en occupent.

5- Les conférences payantes

Demandez  Paul Ponsot si on gagne de l’argent avec les conférences… C’est l’un des meilleurs conférencier en France: http://paulponssot.blogspot.com

Là encore c’est beaucoup de travail pour peu de retours sur investissement. Déjà il faut payer une salle, le matériel… et on est pas sur de rentrer dans ses frais. Certaines conférences se soldent par une ardoise négative.

Heureusement il y a des exemple de réussites, comme Greg Braden ou David Wilcock qui eux gagnent de l’argent dans leurs conférences. Mais ce sont des exceptions et il sont beaucoup beaucoup de talent.
Et derrière leur succès actuel vous n’imaginez pas les années de galère avant d’en arriver à ce niveau de notoriété. David Wilcock était obligé de faire des consultations privées payantes avant de pouvoir vivre de ses livres, de ses conférences et de ses vidéos sur www.gaia.com. C’est des dizaines d’années de travail et de galère avant d’en arriver là.

6- Les consultations en ligne

Cela peut s’appliquer pour des sites sur la spiritualité, la voyance, le coaching, mais pas pour les sites de réinformation.

J’ai aidé des centaines de personnes qui m’ont demandé de l’aide, j’ai passé des centaines d’heures sur skype avec des personnes qui avaient des problèmes et je n’ai jamais demandé quoi que ce soit en retour. Et je ne vous parle pas des réponses aux emails que je reçois chaque jour, plus de 100 emails par jours.

7- Les publicités sur les vidéos youtube ou dailymotion

J’ai posté des centaines de vidéos sur youtube, la plus part sans y mettre de publicité youtube. Des heures et des heures de prise de vue et parfois de montage. Des traductions de vidéos comme celles de Bashar qu’on a fait avec Estelle et qui nous a valu un avertissement de youtube pour avoir enfrein des droits d’auteurs.

Fermeture de chaines youtube, du travail et encore du travail pour rien.

Récemment youtube m’a proposé un versement de 500 usd (le premier versement de pub depuis le départ), j’ai laissé tombé car youtube m’oblige a déclarer ces revenus aux impôts américains avant d’envoyer l’argent.

Il faut savoir que tous les géants du web sont reliés aux services d’impots américains ou européens et refusent de vous payer si vous ne leur fournissez pas des papiers comme quoi vous déclarez ces revenus aux impôts.

8- Les vidéos payantes youtube et dailymotion

Alain Soral a testé ce système ou il demande une contribution pour visionner ses vidéos sur Dailymotion. Youtube le propose aussi. Mais voila personne ne veut sortir sa carte bleu pour voir une vidéo, les gens sont tellement habitués au tout gratuit sur Internet qu’ils ne comprennent même pas qu’on puisse demander de l’argent pour payer un service pourtant méritant salaire. Ce système ne fonctionne pas dans notre milieu.

9- Les sites à abonnement payant

J’en connais que 3 qui fonctionnent sur ce modèle :

Celui de Bob vous dit toute la vérité,  celui de Benjamin Fulford et www.gaia.com.

C’est je pense le meilleur modèle de financement, mais y’a un hic… vous touchez 100 fois moins de monde qu’avec un site gratuit. Donc là encore, c’est un choix de stopmensonges que de laisser le site gratuit pour toucher le plus de monde. Car le but c’est de changer ce monde et non de changer mes revenus.

Et un autre soucis avec ce modèle est que vous êtes obligé pour protéger votre contenu payant de dénoncer les gens qui reprennent votre contenu pour le republier ailleurs (délation a youtube, google…). C’est moche…

Mais je ne critique pas non plus ce choix de modèle car certains projets comme gaia.com ou celui de Bob nécessitent tellement de moyens financiers que pour l’instant c’est le seul modèle qui peut permettre de rassembler autant de fonds aussi vite.

10- Le Crowdfunding

L’Agence Info Libre a récemment tenté une levée de fond par Crowdfunding sur kisskissbankbank, ce fut un echec (stopmensonges avait relayé l’info pour les soutenir dans leur projet).

agence info libre

Le crowdfunding ca passe ou ca casse, soit vous récoltez ce que vous demandez soit vous avez rien du tout. Là l’Agence Info Libre demandait 50.000 euros ce qui n’est pas énorme je le rappelle, 50.000 euros c’est le salaire annuel d’un journaliste mainstream avec ses frais de déplacement. Ils ont eu que 21.257 euros de promesse de don, et donc comme c’est en dessous de la somme demandé ils ont récupéré 0, nada. Encore des heures de travail pour la préparation du projet de levée de fond, foutu a la poubelle.

Aujourd’hui l’Agence Info Libre n’est meme pas sur de pouvoir continuer.

Heureusement il y a des cas ou ca fonctionne, comme par exemple pour Nora qui a demandé 3.300 euros et qui en a recu 7.164. Tant mieux punaise ! C’est mérité ! Vas y Nora !

nora

On a nous aussi fait une petite levée sur kisskissbankbank pour acheter le générateur Magrav de Keshe.

On a récupéré 2.413 euros pour 1.050 demandés. Donc ca peut marcher.

magrav

Mais la encore y’a des Troll qui nous diffament sur le web en nous accusant de pas avoir acheté le Magrav alors qu’on a publié la facture d’achat !

http://stopmensonges.com/achattest-du-generateur-magrav-de-keshe-aider-nous-a-financer-notre-projet-kisskissbankbank/

11- Le don par click

J’ai tout essayé sauf l’abonnement payant et je peux vous dire que la demande de soutien par click qu’on a installé sur stopmensonges.com est le meilleur système que j’ai trouvé.

Ca coute rien aux internautes, juste 20 sec de leur temps et c’est ce qui rapporte le plus au site (entre 0.3 et 1 euro par click soit 10 fois plus que la régie adsence de google). Le seul problème est que la pub est pas intéressante et pas ciblée pour l’internaute.

J’ai fait le tour des différents moyens de rémunération, maintenant passons aux dépenses…

Les dépenses

J’entend tout un tas de conneries sur Facebook concernant les couts de développement de sites.

Des gens qui n’ont aucune expérience d’un média en ligne se permettent de donner leur opinion sur la façon dont nous devrions développer nos média.

J’ai tout entendu a ce sujet.

Les gens confondent le blog de fiston avec ses 5 visites par jours avec un média de masse qui draine 1,5 millions de visiteurs chaque mois.

C’est comme pour tout, quand on passe du truc perso a un outil pro, les couts sont multipliés et pas qu’un peu.

Déjà il faut un serveur digne de ce nom…

Nous on paye maintenant 184 usd par mois pour le serveur web.

Pour des raisons de sécurité on a été obligé de prendre un autre serveur pour les emails (25 usd par mois).

Ensuite on a du prendre la solution business a 200 usd par mois de cloudclare (pour la sécurité du site).

Toutes ces config dépassent largement mes compétences en wordpress et un ingénieur réseau est nécessaire pour tout configurer. Ingénieur qui est payé bien évidement…

Rajoutez toutes les sécurités payantes de plugin wordpress + développement de nouveaux services en cours (comme les applications mobiles).

Ensuite vous rajoutez les frais de marketing, pub facebook payante…

Ensuite vous rajoutez les salaires a temps partiel pour les auteurs du site, les traducteurs et videoconférenciers pour la visio du dimanche…

Et vous arrivez a plus de 3.000 euros par mois de dépenses (en février 2016) :

paypal

Et encore la vous n’avez que les dépenses via paypal, d’autres frais sont directement payés par ma carte bancaire et n’apparaissent pas dans le relevé de paypal comme par exemple les 200 usd par mois pour cloudflare.

Tout cela pour quels résultats ?

stats fevrier stopmensonges

Entre 42.000 et 127.000 visiteurs uniques par jour.

Y’a pas de mystère.

Et c’est pareil pour tous les sites de réinformation qui marchent fort et que je connais, la recette est toujours la même : beaucoup de travail, beaucoup d’emmerdes, tout le temps en train de réinvestir. Mais ce sont ceux là qui préparent les médias du futur qui sont en train de remplacer ceux de l’ancien système.

Le problème n’est pas l’argent en soit mais ce que vous en faite. Avec quel intention vous le récoltez à quelles fins vous l’utilisez.

Nous on a l’habitude des critiques mais on lâche rien. On a une mission et je peux vous assurer que tous les membres de l’équipe de Stopmensonges sont de vrais travailleurs de la lumière.

Et on a besoin de l’aide de tout le monde.

Et oui on appel aux dons et on en est fier car nous on sait à quoi on utilise ces dons.

C’est une mission. Un vrai sacerdoce. Alors heureusement qu’avec les dons et la pub il nous reste encore de l’argent pour vivre car avec le travail qu’on fait et les risques qu’on prend il ne manquerait plus qu’on ait a payer tout cela de notre poche !

Et pour ceux qui ont toujours rien compris et qui sont toujours pas content, je leur dirais d’aller ailleurs, personne ne vous force a venir chez nous. Encore mieux, montez votre propre média et revenez nous raconter vos exploits dans quelques années afin de nous apporter vos lumières sur de meilleures solutions que celles qu’on a trouvé ici.

Message a tous les sites de réinformation :

On vous soutient !
On a pas besoin d’être d’accord sur tout ce que vous dites ou faites pour vous respecter.
On sait par quelles galères vous passez. On vous soutiendra toujours.

Quand vous lancez des projets, n’hésitez pas à nous contacter pour qu’on vous aide à relayer.

Ne tombons pas dans les pièges du système corrompu actuel, on est pas en concurrence entre nous. La seule concurrence c’est entre les merdias mainstream et les sites de réinformation. On doit s’unir et se serrer les coudes.

La Résistance vaincra !

Courage et tenez bon.

Namasté

Laurent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here