Pour la sélection Albirroja, LE 12 eme homme est une femme, Larissa Riquelme.

Au départ, c’est une photo postée sur digg puis reprise par le site de news gawker qui va mettre le feu au buzz. Qui est donc cette supportrice paraguayenne avec son téléphone dans le decollete ?
se demande le 14 Juin Deadspin, le blog consacré au sport chez gawker?
Il n’en faut pas plus pour que l’Internet mondial se mette en branle et ressorte toute une série de photos de charme sur divers blogs .

Et Larissa devient  une nouvelle Katie Price ou Cheryl cole  , ces Wags qui ont fait les beaux jours de la page 3 du Sun ou de tout autre revue masculine à haute teneur en testostérone.
Larissa Riquelme est donc une actrice-mannequin paraguayenne, Fan du club de Cerro Porteno, le club du capitaine et gardien de la sélection Diego Barreto.

Depuis jeudi, une autre série cette fois-ci à mettre au crédit deReuters fait le tour du Web, A chaque match c’est la même rituel, jean, maillot de la sélection nationale et portable entre les seins.

Mais quelle est la marque du portable?

Si les sites de news sportifs l’élisent déjà LA supportrice de cette Coupe du monde. Sur les forums, le débat va bon train quant à la marque du portable niché dans le maillot rayé rouge et blanc.

les geeks ont tranches: il ‘sagit d’un Nokia e71, en cette période de raz-de-marée médiatique sur l’iPhone 4 la firme finlandaise ne s’attendait sans doute pas à  ce coup de pub.

En visite dans une rédaction

Du Marca, le site de foot madrilène qui lui a consacre 3 parties de diaporama en passant par La version espagnole du site yahoo eurosport dediee a la coupe du monde également,elle  aussi le droit aux honneurs de la visite d’une rédaction sportive. Même les chinois sont fans

Apres Martine au stade, ce sont les aventures de Larissa d’Asunción que l’on suit, Larissa dépitée face a la squadra azzura, Larissa est son portable, Larissa est en mode vibreur ( a ne pas louper celui ci ) Larissa et la vuvuzela

Le Paraguay jouera mardi son 8e de finale. A Asunción pas de doutes, Larissa Riquelme sera encore aux premières loges, avec son maillot de la sélection et son  mobile. On a les footix ( enfin nous cette année c’était  plutôt des putix) que l’on mérite.
Dommage qu’elle n’est pas siégé dans la tribune juste derrière le but du Mexique, Ribery aurait peut-être marqué un but pendant le mondial .

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here