Mission accomplie, enfin presque, mais au bout du compte, la semaine prochaine, Hollande aura une majorite a l’Assemblee Nationale qui lui permettra de gouverner en toute serenite, entre 300 et 320 deputes de gauche dans une Assemblee qui compte au total 577 deputes.
Lu sur Outre-Mer 1ere:
Alors que les premiers résultats tombent dans l’Hexagone, force est de constater les tendances Outre-mer et hexagonales se ressemblent : la gauche est en tête.

Dans la circonscription de Saint-Martin et Saint-Barthélémy, l’UMP est en tête. De même en Nouvelle-Calédonie, qui également vote traditionnellement à droite, la gauche n’a pas réussi à s’imposer. A noter que dans la 2e circonscription le rassemblent UMP a été désavoué au profit de Calédonie Ensemble de Philippe Gomès.

Ailleurs, la gauche s’est imposée. Tout d’abord, quatre candidats ultramarins ont été élus au 1er tour. Tous sont de gauche. Huguette Bello et Patrick Lebreton à la Réunion, Victorin Lurel en Guadeloupe, et Annick Girardin à la Réunion.
En Martinique, la droite n’a pas réussi à obtenir de ticket pour le 2nd tour. Pas même Alfred Almont, le député sortant UMP de la 2e circonscription. Il devra s’éclipser au profit d’un duel entre les divers gauche Luc Louison Clémenté et Bruno Nestor Azerot.
En Guadeloupe, outre la victoire du ministre des Outre-mer, la gauche arrive en tête dans les trois autres circonscriptions. Dans la 2e, la DVG Louis Gabrielle Carabin arrive largement en tête devant le maire UMP de Saint-François Laurent Bernier.

En Guyane c’est un duel à gauche qui se jouera le 16 juin dans la 1ere circonscription. Dans la seconde, Chantal Berthelot (PS) affrontera Léon Bertrand (UMP).
A la Réunion, le PS est en ballotage favorable dans quatre circonscriptions pour le second tour, le PCR et la droite enregistrant une des plus lourdes défaites de leur histoire.
A Wallis et Futuan David Vergé (DVD) est arrivé en tête d’une triangulaire, suivis de candidats divers gauche et radical de gauche.
© PHILIPPE HUGUEN / AFP

3 COMMENTS

  1. La grenouille a écrit : « Mission accomplie, enfin presque, mais au bout du compte, la semaine prochaine, Hollande aura une majorite a l’Assemblee Nationale qui lui permettra de gouverner en toute serenite, entre 300 et 320 deputes de gauche dans une Assemblee qui compte au total 577 deputes. »

    Mêle si les élections législatives donnent à François Hollande une majorité confortable, il n’est pas certain qu’il puisse « gouverner en toute sérénité » vu le contexte explosif dans lequel il va gouverner, notamment à partir de la semaine prochaine, qui est la semaine de tous les dangers.

    Le 17 juin, c’est le résultat des élections législatives en France et EN GRECE… les français risquent de se faire voler la vedette par les grecs (risque de sortie de la Grèce de la zone euro…).
    Le 19 juin, c’est la réunion du Bundestag pour le vote sur le MES (mécanisme européen de sauvegarde)…c’est là que l’Allemagne doit dire si elle accepte ou refuse de payer pour le club med…
    Les 19 et 20 juin, c’est aussi la réunion de la FED (QE or not QE, crise de la zone euro, état de l’économie mondiale …)…

    La semaine prochaine, ça risque fort de secouer (risque de sortie de pays de la zone euro, risque de dégringolade de l’euro, risque de krach boursier…). Dans un tel contexte, on peut se demander si François Hollande pourra « gouverner en toute sérénité »!

    • Et qui avait prevu tout ca en se faisant traiter de tous les noms par les tenants de l’umps et leurs grands specialistes financiers?Comme disait un dictateur africain:nous sommes au bord de l’abime,il faut maintenant avancer a’ grand pas.Ca me fait penser un peu a’ nos dirigeants francais.Ils sont de la meme veine,en moins marrants.

  2. et oui, bien sur, Gribby, si le traite de Maastricht avait ete respecte a la lettre, n’avait pas ete modifie a posteriori, nous n’en serions pas ou nous en sommes, la Grece -et l’Italie- ne feraient toujours pas partie de la zone Euro, modifier les criteres pour que cette Europe-là se fasse etait une erreur, reconnue par Trichet, sans compter la comptabilite ‘creatrice’ fournie par la Grece et l’Italie pour etre admis dans ce club med… Ce qui etait ‘experimental’, a savoir creer une Europe monetaire avant de creer une Europe fiscale, sociale, etc… est maintenant devenu un pari perdu, et la source de -presque- tous les maux de la planete, avec pas mal encore a venir…
    Maintenant, Hollande sera plus serein que si il n’avait pas eu cette majorite a l’Assemblee, un partage du gouvernement n’a jamais ete tres benefique a la France, et encore moins au caillou…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here