indexCe dimanche matin, lors d’une messe donnée depuis la basilique Saint-Pierre au Vatican, deux colombes papales ont été violemment attaquées par une mouette et un corbeau. À peine lâchés par le Pape, les deux oiseaux symbole de paix ont été attrapés au vol par deux autres volatiles, le tout sous le regard horrifié de milliers de pèlerins.

Au moment même où deux colombes prenaient ce matin leur envol après avoir été libérées par le Pape François, un duo d’oiseaux formé par une mouette et un corbeau a foncé droit sur les volatiles pour les attaquer. Un drôle d’événement que certains n’auront pas manqué de prendre comme un signe évident de mauvaise augure.

C’est devant un parterre de fidèles massés sur la place St Pierre qu’un mini-drame s’est joué aujourd’hui entre des oiseaux qui se sont livrés une bagarre sans merci. Ce matin, lors son traditionnel angelus dominical, le Pape François s’était chargé de libérer deux colombes en signe de paix pour une Ukraine qui connaît actuellement de violentes tensions.

Aidé de deux enfants, le Pape peu après la messe avait réalisé un lâché de colombes censées gagner le ciel et s’envoler sans encombre. Mais c’était sans compter sur les plans machiavéliques d’un redoutable tandem composé d’une mouette et d’un gros corbeau qui ne l’ont pas entendu de cette oreille. Sitôt les colombes libérées par les enfants, les deux oiseaux ont foncé droit sur ces dernières afin de les attaquer et de les saisir entre leurs becs. Une véritable scène d’horreur que bon nombre de personnes présentes n’ont pas tardé à interpréter comme un funeste signe du destin.

Selon des journalistes de Associated Press et de CBS dépêchés sur place, bien que sauvagement attaquées par le corbeau et sa coéquipière, les colombes ont pourtant réussi à échapper à leurs agresseurs. Les équipes journalistiques ayant noté toutefois que l’une des colombes papales après attaque avait perdu toutes ses plumes. Un peu avant de lâcher les deux malheureux oiseaux, le Pape François avait livré un discours qui s’adressait plus particulièrement à l’Ukraine: « Je souhaite un dialogue constructif entre les institutions et la société civile et que, sans usage de la force, l’esprit de la paix et la recherche du bien commun prévalent dans les cœurs de tous. Dans mes prières je suis proche de l’Ukraine, en particulier de ceux qui ont perdu la vie et de leur famille ».

1 COMMENT

  1. le message est clair la paix est attaquée par le diable qui veut semer la guerre et la peur partout qui refuse que les peuples vivent en paix . c’est pour cette raison qu’il faut persévérer dans la foi qui servira comme bouclier a tous ceux qui croient en Dieu le plus puissant de toute créatures . en revanche restons unis et semons l’amour au lieu de la haine opter le pardon au lieu de juger autrui . de cette facon les corbeaux n’auront plus de place la ou les forces de la paix s’imposent .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here