Alors que la mairie a déclassé deux parcelles qui avaient été jugées inconstructibles et que le projet du parc des cinq iles peut enfin reprendre apres 5 longues annees de jacheres ,Christophe Van Peteghem vient pourtant , a la surprise generale, de declarer qu’il n’en ferait rien …Y a t’il un semblant de rancune derriere son discours ???ou une facon de menager un certain suspens ?

« Je ne vais pas relancer le projet. La demande n’est plus la même qu’il y a cinq ans. Il y a trop d’échéances politiques, les gens ne sont plus acheteurs », explique-t-il. « J’ai déjà dépensé deux milliards de francs dans cette histoire. A l’heure actuelle, le but n’est pas de gagner de l’argent, mais de ne plus en perdre. » Alors, que va devenir ce terrain ? « Rien, répond le promoteur. Encore plus de squatteurs viendront s’installer, et puis c’est tout. Dans quelques années, on en fera peut-être un camping ou une station d’épuration, je ne sais pas. »

sic… sic ….voila de quoi inquieter les proprietaires de la residence  » la pleiade » . Deja a l’epoque il etait montes au creneau pensant voir la valeur de leur maison chuter a cause d’un potentiel vis a vis des tours des 5 iles sur leur jardin… Mais que va t’il advenir si la vue de leur mise a l’eau donne directement sur des squatts ou si a  l’odeur ,deja limite supportable de l’ilot sainte marie, s’ajoute celle d’une eventuelle station d’epuration ?

Cependant voila un discours auquel Brigitte Tran, la présidente de l’Association des riverains de la baie de Sainte-Marie ne croit pas …

« Pourquoi la mairie aurait fait un tel cadeau de Noël au promoteur, s’il pensait abandonner son projet ?, demande-t-elle. Je suis scandalisée par cette décision. Les terrains avaient fait l’objet d’un jugement jusque devant le Conseil d’Etat. Ils avaient été déclarés inaliénables, inconstructibles et imprescriptibles. Le maire s’est livré à un tour de passe-passe pour donner le terrain au promoteur », dénonce Brigitte Tran.

Tour de passe passe ?
La mairie a reconnu avoir vendu aux promoteurs des parcelles classées dans le domaine public communal qui lui avaient été cédées par l’Etat,  soit des terrains  qui ne peuvent normalement ni être vendus, ni construits et  qui sont réservés à l’aménagement de la ville (routes, espaces verts)….

La ville  cédera les terrains désormais constructibles au promoteur ,puisque declasse 9 pour ceux qui ont du mal a suivre :-)) . Mais à quel prix ?
On a  pu lire dans les Nouvelles Caledoniennes que Les terrains seront vendus 20 millions de francs, soit le prix auquel les promoteurs les ont achetés (une première fois), il y a plus de dix ans. Or actuellement, un are vaut en moyenne 3,6 millions de francs. Dans l’opposition, Sonia Lagarde estime à 384 millions minimum la valeur des terrains. Une estimation fantaisiste selon Yves Bouttin, le secrétaire général adjoint.
Dans sa note explicative, la mairie fait le calcul suivant : « le montant global des préjudices subis par la SCI et la SAS (NDLR : les promoteurs) apparaît supérieur à cette différence de prix ». Un accord à l’amiable a donc été conclu entre les deux parties. La mairie n’indemnisera pas les promoteurs pour les pertes subies suite à son erreur (1,2 milliard selon les promoteurs). En échange, les terrains seront vendus au même prix que lors de la première vente, qui avait été annulée.

L’Association des riverains de la baie de Sainte-Marie annonce d’ores et déjà qu’elle va consulter son avocat. « Nous n’avons pris aucune décision sur la suite à donner, mais nous allons examiner les actes et étudier les recours possibles », annonce Brigitte Tran, la présidente.
Si un jour un projet venait à sortir des cartons, ça ne pourrait en tout cas pas être le projet initial, assure la mairie. « Ce qui est sûr, c’est que la ville limitera les constructions à des R+2 (rez-de-chaussée + deux étages), dans l’esprit du futur PUD qui encadre les constructions sur le littoral », explique Gaby Briault, adjoint chargé de l’urbanisme à la mairie de Nouméa.

Christophe Van Peteghem lui donne un autre son de cloche  « La présidente représente une minorité. Les riverains viennent me demander de lancer les constructions pour repousser les squatteurs. Une personne seule ne peut pas empêcher 300 familles de s’installer dans le quartier. Je songe sérieusement à déposer un recours contre la construction de sa maison, pour lui montrer sa manière de faire. »
« Nous devons dénoncer les magouilles du promoteur, car c’est bien de cela qu’il s’agit », renchérit Brigitte Tran…

Affaire a suivre

4 COMMENTS

  1. a mon avis, mais cela n'engage que moi, les paletuviers et les crabes, et le reste de la faune , ils s'en foutent… et royalement encore…….ce qu'ils veulent,c'est faire des sous…… ils vivent pas ici, donc que cela soit betonné a outrance, cela les indiffere totalement, ya qu'a voir la Bd, des gens ont acheté un appart "vue sur mer", ils auront bientot vue sur la chambre du futur hotel… enfin hotel, jusqu'a ce que cela soit vendu en appartel une fois encore…..

    Tant que l'on laissera les memes au pouvoir, qu'on ne les vire pas a grand coup de pied aux fondements….. cela continuera , les petits arrangements entre copains….

    et la mairie de Noumea, n'est qu'un bureau d'enregistrement des desideratas de ces messieurs les promoteurs…..avec la complicite des "copains" sur place……..

  2. un autre exemple : gora deva. pourquoi faire, grand dieu, un hotel de luxe? pour attirer les touristes fortunés? lesquels? ils ont pas encore compris que :

    1/ on ne sait pas les accueillir, personnel sous qualifié, et infrastructures inexistantes

    2/ les gens qui ont des sous, ils ont nettement mieux et surtout largement moins cher en république dominicaine par exemple….

    tant qu'il y aura des monopoles dans l'aviation, dans les hotels, dans les restaus, etc… il en sera ainsi……..

    perso, si j'etais milliardiare, c'est pas ici que je viendrais, qu'est ce que j'y ferais , coincée dans mon hotel de luxe ????????? pas de parc, ni gadjet comme un concours de peche au gros, car s'il compte sur le golf……… il y en a ailleurs…….destination nettement moins chere qu'ici…….. bref nos sous encore une fois depensés pour rien , du vide, du neant, mais cela fait tellement plaisir a nos elus.;;; ils y emmeneront les "chargées de com" pour y faire un bon gueletons a nos frais, bien entendu……

    les "cesar" de tout poils ne vivent que de l'orgie….. c'est bien connu……..;

  3. bien dit ckrisrenoumea tu as vue juste ,moi aussi si j'etais milliardaire je ne viendrai pes ici ,a par les niaoulis !!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here