Le vent tourne.  De nouveaux détails montrent que les choses ne tournent plus comme à l’accoutumée actuellement, voici un exemple de plus. Les médias tenu par la Cabale commence à changer de discours.

Que pensent Cheney sur le sujet déjà…: “Les interrogateurs de la CIA auteurs de tortures devraient être décorés

Cet article vient bien du Times, ce n’est pas un rêve.

 

Poursuivre les tortionnaires et leurs patrons

 

 

Depuis le jour où le président Obama a pris ses fonctions, il n’a pas réussi à traduire en justice toute personne responsable de la torture des suspects de terrorisme – un programme officiel du gouvernement conçues et réalisées dans les années après les attentats du 11 septembre 2001.

(…)

M. Obama a dit à plusieurs reprises que «nous avons besoin de regarder en avant plutôt que de regarder en arrière», comme si les deux étaient incompatibles. Ils ne le sont pas. La nation ne peut pas avancer de manière significative sans en venir à termes, légalement et moralement, avec les actes odieux qui ont été autorisés, donné une fausse patine de la légalité, et commis par des hommes américains et les femmes des plus hauts niveaux de gouvernement sur ​​le bas.

Les Américains ont connu beaucoup de ces actes pendant des années, mais le résumé de 524 pages du rapport de la commission du renseignement du Sénat efface, tout doute subsistant à propos de leur dépravation et illégalité: En plus de nouvelles révélations de tactiques sadiques comme “l’alimentation rectale , “des dizaines de détenus ont été waterboarding (simulation de noyade), suspendus par les poignets, confinés dans des cercueils, privés de sommeil, menacés de mort ou brutalement battue.(…)

Ce sont, tout simplement, des crimes. Ils sont interdits par la loi fédérale , qui définit la torture comme l’infliction intentionnelle de «douleur ou des souffrances physiques ou mentales aiguës.” Ils sont également interdites par la Convention contre la torture , le traité international que les États-Unis ont ratifié en 1994 et qui exige la poursuite de tout acte de torture. (…)

Mais n’importe quelle enquête crédible devrait inclure l’ancien Vice-président Dick Cheney;  David Addington; l’ancien directeur C.I.A. George Tenet;  John Yoo et Jay Bybee, le Bureau du conseiller juridique des avocats qui ont rédigé ce qui est devenu connu comme les mémos sur la torture. Il y a beaucoup plus de noms que l’on pourrait envisagés, y compris Jose Rodriguez Jr, le fonctionnaire de la C.I.A. qui a ordonné  la destruction des bandes vidéo; les psychologues qui ont conçu le régime de torture; et les employés C.I.A. qui ont effectué ce régime.

             ******************************************

Je n’ai pas le temps de traduire l’article actuellement, je le ferai peut-être plus tard. Toutefois, sur Chrome, la traduction de Google rend l’article suffisamment compréhensible. Lisez le dans sa totalité, ça en vaut le détour.

Le lien est disponible ici-bas !

http://www.nytimes.com/2014/12/22/opinion/prosecute-torturers-and-their-bosses.html

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here