Il y a peu Cagou titrait l’un de ses articles  » Le projet d’une église évangélique de brûler un Coran suscite l’inquiétude ».. Et bien a la veille du 11 septembre  Le pasteur Terry Jones souffle le chaud et le froid

«Mon père est devenu fou»
Emma, la fille de Terry Jones, qui a coupé les ponts avec son père et vit en Allemagne, se confie au journal Der Spiegel. «Je lui ai envoyé un mail pour le supplier de renoncer. Il n’a pas répondu […]. Je pense que mon père est devenu fou», estime-t-elle. Selon elle, la communauté fondée par Terry Jones était «à l’origine tournée vers la Bible». Mais en 2005, les choses ont changé. «C’est devenu une secte», juge-t-elle.

Manifestation anti-US en Somalie
Des centaines de musulmans en Somalie où opèrent des milices proches d’Al Qaïda, ont manifesté vendredi. «Si cet idiot concrétise son projet de brûler notre saint Coran, la réaction va être rude et ceux qui le regarderont faire en payeront le prix peu importe où ils se trouveront», a déclaré un manifestant, Dahir Kasim, à l’AFP.

Scène surréaliste: devant les caméras de télévision, le pasteur Terry Jones, via la voix du révérend K.A Hall, donne un ultimatum de deux heures à l’imam qui souhaite construire une mosquée près de Ground Zero à New York. Il donne en direct son numéro de téléphone pour que Feisal Adbul Rauf les contacte afin de leur dire s’il est d’accord pour changer de site de la mosquée. Sinon? Le pasteur refuse de se prononcer. Problème: Adbul Rauf n’a jamais envisagé de déplacer le bâtiment.

Mettra-t-il sa menace à exécution? Jeudi soir, le pasteur Terry Jones a suspendu son projet de brûler 200 exemplaires du Coran, samedi, pour marquer le 9e anniversaire des attentats du 11 septembre. Mais aussitôt, il a menacé de revenir sur sa décision, si le projet de construction de mosquée près de Ground Zero ne trouvait pas un autre site, ce que les promoteurs écartent pour l’instant. La confusion règne.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here