Le PC français dénonce le « cynisme » du gouvernement

Le Parti communiste français (PCF) a dénoncé lundi le « cynisme » dans « l’exercice de communication auquel se livre le gouvernement » alors que Jean-Marc Ayrault devait s’afficher d’ici mardi avec des enfants à Matignon puis avec des ouvriers sur le thème de la pénibilité au travail.

« Il y a une part de cynisme dans l’exercice de communication auquel se livre le gouvernement. On ne peut effectivement pas servir d’une main une collation dans les jardins de Matignon à des gamins privés de vacances et de l’autre poursuivre une politique régressive de baisse des dépenses publiques utiles aux familles », écrit dans un communiqué Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF.

« Il en va de même avec la question de la pénibilité. Le Medef ne peut continuer à dicter sa loi et la prochaine réforme des retraites ne doit pas se limiter à des +comptes pénibilité+ comme indiqué par des conseillers de la ministre des affaires sociales », ajoute-t-il.

« Nous devons aller vers de vraies négociations interprofessionnelles. Si tel est l’engagement du gouvernement, ces dernières devront aboutir à un accord majoritaire pour définir les critères de pénibilité et les conditions de sa compensation. Une réforme de gauche, c’est aller dans cette direction » , selon Olivier Dartigolles.

« Comme François Hollande a pu en faire l’expérience à la Roche-Sur-Yon lors de son interpellation par une chômeuse, les opérations de communication sont une chose, elles ne remplaceront jamais la force du retour au réel », juge le PCF.

Le porte-parole communiste fait valoir que les Français sont « d’abord préoccupés par leur pouvoir d’achat » et que, « plutôt qu’une occupation médiatique frénétique » ils attendent du pouvoir « une action courageuse, résolue et déterminée pour le changement, pour une amélioration rapide des conditions de vie ».

Rejoindre la conversation

  1. la grenouille verte

1 commentaire

  1. Je ne peux que repeter ce que je lisai aujourdhui sur Caledo, les ‘solutions’ de mon ami Paul.
    J’aime lire et relire ce texte, oui, meme la gauche maintenant trop centriste s’impose des limites a ses actions qui meneraient a la vie moins chere et a une societe plus juste, c’est bien triste cette defense des banques et des multinationales:
    « Il faut reduire les charges des entreprises et les impots des travailleurs (ca fait un peu Melanchon, cette expression, je ne suis pas de l’extreme gauche, rassurez-vous, ce que je veux c’est creer les conditions pour que le pouvoir d’achat soit plus fort, que se fasse la relance d’une economie, celle de l’essentiel, deja…) en taxant les transactions financieres a bonne hauteur, faut taxer la speculation, faut taxer les banques (qui exagerent, vous avez vu /lu leurs profits a ces gros connards, a ces cancers de la societe? Les ponctions injustes sur vos comptes doivent etre taxees a 90%…), les compagnies d’assurance, les labos pharmaceutiques qui ont de cote des trillards et qui, de meche avec L’ETAT, les toubibs, nous pompent trop de fric, a la secu et aux universites (oui, ce sont nos universites qui font les decouvertes et ils se les accaparent, leur propre recherche a eux, les labos, elle est insignifiante -ou presque-… Voir aussi recent scandale en Chine et ailleurs, Glaxo Smithkline , le serment d’Hippocrate, il est bien mort et enterre, comme le sont les malades victimes de l’acharnement therapeutique, du sur-diagnostique, de la sur-medication…etc…)… Faut arreter le copinage entre nantis (les societes du CAC 40 et les autres, surtout) et nos etats… Faut reduire le nombre de fonctionnaires, surtout dans les administrations qui en ont trop, genre Banque de France -presque inutiles et onereux, ceux-la, par ailleurs, pleins d’administrations pourraient fonctionner avec peu d’effectifs, en fait et cela nous sauverait des milliards-, faut reduire les abus genre nombre de gardes du corps a Sarko, et pleins d’autres abus, aussi, la liste est longue… Faut reintegrer les industries de transformation en France, plus d’exportation de notre savoir-faire, tout le monde rentre a la maison, on cree les emplois adequates aussi de cette facon… On privilegie les nouvelles industries, les economies dites ‘vertes’, (empechees par le ‘copinage’ des industriels et de l’etat, finances par ces memes industriels, leurs partis politiques…)… Faut taxer quatre (4) fois plus la malbouffe, l’alcool -le minable, surtout, epargner le vin- et le tabac et les produits -trop- sucres… Faut aussi changer ses mentalites, arreter de vouloir une croissance sans fin, arreter de faire du ‘consumerism’, oui Laurent, peut etre faudra-t-il que nous nous contentions des oeufs et des bananes, et d’un velo, comme dans les pays du nord de l’Europe (le velo, pas les bananes…)…
    Sur le caillou? Arreter l’envoi de capitaux francais sans contre-parties, arreter la magouille, les magouilles en tout genre en creant un cadre securitaire empechant ces magouilles, cad, en devenant une region francaise avec son arsenal de moyens preventifs, encore plus efficaces sous les gouvernements de la Gauche, meme si pas parfait par le passe… »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *