Le transit d’une planète provoquera-t-il l’apocalypse sur Terre dans les années à venir?

En ce moment, une information fait le buzz sur internet. Elle concerne la probabilité qu’un astéroïde impacte la terre dans les semaines à venir, comme l’astéroïde qui s’est crashé en Russie le 15 février dernier en faisant 1500 morts…De telles probabilités d’impacts d’astéroïdes étant appelées à devenir fréquentes, l’on peut se demander si l’on ne nous prépare pas à des catastrophes à venir…d’autant plus que nombre de prophéties disent que le danger viendra du ciel…

Ces histoires d’astéroïdes banalisent un phénomène qui serait lié au hasard…au point que nous pouvons en conclure que, finalement, nous risquons de mourir de cette façon tous les jours et ce, depuis que nous sommes venus au monde…et si cela n’est pas cas, c’est parce que nous sommes nés sous une bonne étoile…

Mais est-ce que ces impacts d’astéroïdes sont toujours le fait du hasard ? Est-ce que l’on ne peut pas les prévoir avec les moyens modernes dont nous disposons ?

S’il n’est pas possible de le faire pour les astéroïdes de petite taille, l’on pourrait, en revanche, prévoir lorsque cela est lié à des phénomènes réguliers comme, par exemple, les comètes, les transits de planètes…

Le problème est que notre Terre et le système solaire, avec leurs millions d’années, sont bien plus vieux que notre civilisation de quelques milliers d’années…Et de ce fait, notre civilisation ne peut pas avoir connaissance de transits de planètes ou autres objets célestes ayant des cycles plus longs que la durée de notre civilisation…

Or, les religions mentionnent des cycles bien plus longs, tel celui lié au transit d’une  planète nommée « Nemesis » dont l’orbite serait de 13.000 ans. De vieux documents concernant « Nemesis » lui attribuent la cause du « Déluge » et la destruction des continents sur la Terre il y a environ 13.000 ans.

D’après la tradition, il existerait bien une planète dont le passage près de la Terre tous les 13 000 ans y provoquerait des dégâts titanesques en mettant fin à la civilisation du moment…

Les textes anciens comme l’apocalypse de Saint Jean ne décriraient-ils pas, en fait, les bouleversements liés au transit de cette planète ?

Les prophéties (Marie Julie Jahenny, père Pel, La Salette, Fatima…) ne nous avertiraient-elles pas des catastrophes liées à l’imminence du passage de cette planète ?

Les élites ne seraient-elles pas au fait du retour de cette planète dans les années à venir et ne se prépareraient-elles pas  depuis des années à cette catastrophe en se faisant construire en Norvège, aux USA, en Patagonie, dans le désert australien… des bunkers souterrains remplis de vivres et gardés par des hommes en armes ?

http://www.choix-realite.org/6278/nibiru-des-astrophysiciens-devoilent-la-verite

http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/botanique-1/d/en-bref-le-souterrain-de-la-fin-du-monde-est-ouvert_14756/

http://www.gnose-de-samael-aun-weor.fr/forum-des-gnostiques-francophones/viewtopic.php?f=94&t=3054

Mais pourquoi les médias officiels et les autorités ne disent absolument rien à la population sur le transit de cet objet céleste et sur la catastrophe à venir ?

… comme il n’y aura pas de place pour tout le monde dans les abris souterrains, les élites veulent-elles garder le secret jusqu’au moment dernier moment afin d’éviter les mouvements de panique et de révolte de la population?

Ceci explique la désinformation faite sur le sujet où la vérité peut souvent être discréditée car révélée par des illuminés, l’arrangeant à leur sauce avec des histoires d’extraterrestres, d’êtres de lumières et autres fadaises…

Ceci expliquerait aussi la volonté des élites de créer un gouvernement mondial et de déclencher des crises économiques et des guerres, y compris une guerre nucléaire, dans le but de réduire le nombre d’habitants qui seront ainsi plus faciles à contrôler au moment où l’approche de l’objet céleste sera visible à l’œil nu…

Rejoindre la conversation

13 commentaires

  1. http://lesmoutonsenrages.fr/2013/03/25/que-faudrait-il-pour-survivre-a-une-apocalypse/#more-41723

    La question est intéressante, car si ce n’est pas une apocalypse qui doit survenir sur la planète, les troubles annoncés n’en sont pas moins rassurants… Donc, une infographie a été mise en ligne par le site National Geographic, celle-ci est en anglais et est en valeurs anglaises, cela permet quand même de lancer un petit appel intéressant à la suite.

    .

    Combien serions-nous à savoir quoi faire si nous étions confrontés à une apocalypse ? Une infographie réalisée par National Geographic tente de nous en donner une petite idée !

    Dans le but de faire un peu de pub au nouvel épisode de son émission Doomsday Preppers, National Geographic vient de publier une infographie posant une question : pourriez-vous survivre à une apocalypse ? En tout cas, en cas d’apocalypse, sachez qu’il vous faudra 757 litres d’eau par personne pour tenir une année. Sans compter sur la nourriture : chaque survivant aurait besoin de 40 kilos de fruits, de légumes, 9 kg de viande, 27 kg de sucre, etc. pour tenir, là encore, une année.

    Aussi, en cas d’apocalypse, la profession de docteur serait considérée comme la plus importante, suivie par ingénieur, soldat, fermier et pêcheur. Voilà qui viendrait remettre à zéro les codes établis par notre société!

  2. « l’astéroïde qui s’est crashé en Russie le 15 février dernier en faisant 1500 morts… »
    Non, 1200 blessés, indirects, essentiellement à cause des bris de vitres.

    « notre Terre et le système solaire, avec leurs millions d’années »
    Pas des millions mais des milliards d’années, pas loin de 5 milliards d’années.

     » la destruction des continents sur la Terre il y a environ 13.000 ans. »
    Rien que ça ?! Mais sans traces géologiquement décelables…

     » Or, les religions mentionnent des cycles bien plus longs…D’après la tradition…Les textes anciens comme l’apocalypse de Saint Jean …Les prophéties (Marie Julie Jahenny, père Pel, La Salette, Fatima…) … »
    C’est certain qu’avec de telles preuves scientifiques, vous êtes crédible, Gribby !

    « la volonté des élites de créer un gouvernement mondial et de déclencher des crises économiques et des guerres, y compris une guerre nucléaire, dans le but de réduire le nombre d’habitants »
    C’est ça, c’est ça Gribby, mais n’oubliez plus de prendre vos pilules.

  3. trop délire l’auteur de l’article !!! ta beuh déchire trop et tu deviens parano !!!
    en l’an Mille (les religieux), puis 2000 (Pacco Rabane et le fameu bug informatique), puis 2012 (les mayas et cinéastres) il y a toujours eu des uluberlus pour prédire la fin du monde pour le lendemain… à chaque fois rien ne se passe.
    Il est vrai que ça devient addictif et que je ne le nie pas: une petite poussée d’adrénaline en se disant dans son fort intérieur « et si il/elle avait raison? » est trop bon à ressentir :)… mais bon il faut être réaliste et si l’on cherche à faire du prévisionnel catastrophiste il vaut mieux être callé au niveau de la logique et des connaissances scientifiques…
    Tu dis (je cite): » notre civilisation ne peut pas avoir connaissance de transits de planètes ou autres objets célestes ayant des cycles plus longs que la durée de notre civilisation »
    Je suis désolé de t’imformer qu’au niveau astronomie nous arrivons presque à capter le son du Big Bang créateur de l’univers tel que nous le connaissons. Je peux donc t’assurer qu’avec le système de surveillance gouvernemental mais aussi tous les amateurs d’astronomie qui scrutent le ciel en permanence qu’un objet céleste d’une importance suffisante pour faire suffisament de dégâts pour anéantir l’humanité sur terre serait détecté suffisament tôt pour que nous puissions anticiper ses conséquences.
    A mon avis, tu te bases un peu trop sur des superstitions, religions,… (des mythes populaires mais aucunement scientifiques) pour que ton article soit crédible…
    Pour te faire flipper (si c’est ce que tu recherches) retiens ceci: L’armagedon que tu crains peu venir du ciel comme tu le dis si bien, mais peu venir aussi des hommes qui détruisent souvent inconsciemment la planète nous protégeantn mais encore de la planète et de ses évolutions naturelles (essaies de te renseigner sur les supra volvanos et toi qui est pour le castastrophisme tu vas salir le fond de ton pantalon :)) et pourquoi pas aussi tant que tu y es sur les petits hommes verts (qui à mon avis ne sont certainement pas vert, et dont nous cherchons encore à ce jour une trace de vie ne serait-ce que microbienne ou végétale) qui comme les 1ers européens débarquant aux amériques ameneront des maladies décimant une grosse partie de la population non immunisée.
    Allez … gardons espoir par Toutatis: j’ai eu le temps d’écrire cette réponse à ton article et le ciel ne m’est pas tombé sur la tête entre temps 🙂 – c’est que je n’ai pas si tort…

  4. « Je peux donc t’assurer qu’avec le système de surveillance gouvernemental mais aussi tous les amateurs d’astronomie qui scrutent le ciel en permanence qu’un objet céleste d’une importance suffisante pour faire suffisament de dégâts pour anéantir l’humanité sur terre serait détecté suffisament tôt pour que nous puissions anticiper ses conséquences. »

    Suffisamment tôt, ça veut dire combien de mois à l’avance?

    « Selon le département d’astronomie de l’université de Cardiff, « la Terre a de fortes probabilités d’entrer en collusion avec une comète invisible ». Explication des professeurs Chandra Wickramasinghe et Bill Napier, « il existe des comètes que les télescopes actuels sont incapables de voir » déclarations faites le 8 septembfre 2010, date à laquelle 2 astéroïdes de 15 et 20 m de diamètre ont frôlé la Terre en causant des frayeurs aux ingénieurs de la NASA…

  5. « “Selon le département d’astronomie de l’université de Cardiff, “la Terre a de fortes probabilités d’entrer en collusion avec une comète invisible”. »
    Bien sûr, mais QUAND ?
    Un tel risque de collision (le mot collUsion a un tout autre sens) est connu depuis très longtemps, il est même quantifié en termes probabilistiques, ce qui aboutit à conclure que le risque qu’un astéroïde détruise la majeure partie du vivant sur Terre avant la fin de leur vie des hommes actuels est quasi-infiniment proche de zéro. La dernière fois c’était il y a 650 mille siècles, soit à peu près l’équivalent de trois millions de générations humaines successives.

    « 2 astéroïdes de 15 et 20 m de diamètre » ça n’a rien à voir avec la naine brune (par définition une naine brune possède au minimum 13 fois la masse de Jupiter) qui est censée nous menacer selon l’article dont vous nous avez initialement donné le lien. Et imaginer qu’un tel objet serait entré dans notre système solaire sans que des centaines d’observatoires astronomiques ne l’aient détecté est tout simplement stupide.

  6. Pour qu’un hiver d’impact ou hiver nucléaire s’abatte sur la Terre, la collision avec une planète n’est pas nécessaire. il suffit simplement que plusieurs petits astéroïdes impactent ensemble la Terre…De ce fait, ce qui est le plus dangereux, c’est ce qui entourent les planètes tels que les satellites et les comètes …

    Combien de temps à l’avance « les amateurs d’astronomie qui scrutent le ciel en permanence » peuvent-ils détecter ces phénomènes de manière à ce que nous puissions anticiper leurs conséquences?

    Le délai d’anticipation est l’un des gros problèmes. Pour pouvoir se protéger de l’hiver d’impact, il faut se protéger sous terre le temps que l’hiver d’impact soit terminé (2 ans ou 3 ans ou 5 ans?) ça veut dire qu’il faut non seulement disposer du matériel et du temps pour creuser des abris souterrains, mais également pouvoir y stocker des vivres et de l’eau, voire des combustibles pour avoir de l’énergie …
    L’argent pour faire de tels travaux et de tels stocks est aussi un problème dans des pays endettés comme les nôtres …

  7. Des abris souterrains creusés actuellement n’existeront plus pour le prochain « hiver d’impact » dans 1 ou10 ou 20 ou 30 millions d’années (et la bouffe stockée dedans, n’en parlons pas !) et d’ailleurs l’espèce humaine non plus (du simple fait de l’évolution génétique de l’homme actuel). Mais si vous voulez creuser quand même, ne vous gênez pas…

  8. Les abris souterrains serviront aussi en cas d’incident nucléaire de grande ampleur (explosion de centrales nucléaires, guerre nucléaire …) et là, ça risque d’arriver bien avant 30 millions d’années … Mais vous pouvez toujours rester dehors…vous êtes libre …

  9. http://lesbrindherbes.org/2013/03/29/presentation-litteraire-mondes-en-collision-du-dr-immanuel-velikovsky/

    Ce livre passionnant présente une alternative intéressante à l’analyse scientifique habituelle. Alors que la science s’appuie sur des principes physiques pour la plupart vérifiables, mais aussi sur des hypothèses étayées par une soigneuse sélection de faits interprétés comme concourants,Vélikovsky inclut dans son étude les faits rapportés par diverses sources appartenant à des civilisations distinctes dont les « dires » sont aujourd’hui vonlontier considérés comme un colportage d’histoires d’êtres primitifs naïfs et incultes. Il élabore à partir de ces données une théorie plausible compte tenu de nos connaissances actuelles. Ce livre a par-dessus tout le mérite de résister à l’arrogance sans bornes de certaines branches de la science qui finissent par ériger en dogmes les hypothèses de travail d’origine (comme la stabilité du système solaire, le taux initial de carbone 14…) Déclarant s’appuyer sur des faits vérifiables et des données tangibles (ce que font effectivement la physique ou la chimie, par exemple), certaines branches de la science reconstruisent l’histoire à partir d’interprétation de faits sur la base d’hypothèses de travail elles-mêmes sous-tendues par une idéologie scientifique à l’épreuve du bon sens le plus élémentaire et de l’expérience quotidienne, suivant laquelle l’ordre se serait construit par hasard à partir du désordre par le biais d’une chance inouïe que les probabilités ne peuvent pas calculer…Vélikovsky de son côté donne crédit aux témoignages rapportés par les traditions écrites et orales des civilisations et reconstruit ainsi une autre, possible, histoire du passé. Il a ainsi le mérite de considérer les choses « dans l’ordre », subordonnant la science à celui qui la conçoit et non le contraire qui s’apparente plutôt à une auto-subordination à ses propres hypothèses de départ. Ce livre, s’il ne donne aucune réponse certaine, est un autre regard sur l’histoire de notre planète, compte tenu d’éléments d’ordinaires méprisés.

    1. « Il (Velikovsky) élabore à partir de ces données une théorie plausible compte tenu de nos connaissances actuelles. »

      Oui, c’est vrai, théorie plausible compte tenu des connaissances « actuelles » de l’époque de Velikovsky…
      Gribby la science avance vite, ne perdez pas votre temps à évoquer des livres totalement dépassés et donc contredits par elle.

      Voir par exemple :
      http://ressourcessceptiques.free.fr/dico/velikov.html

  10. Pourquoi une telle trouille de tout, Gribby ?
    De toutes manières en cas d’incident nucléaire de grande ampleur (explosion de centrales nucléaires, guerre nucléaire …) , les rescapés provisoires dans les abris connaitront une horrible mort lente et envieront ceux tués rapidement.

  11. C’est ce que les médias font croire aux gens pour les conforter dans l’idée qu’il ne peut pas y avoir de guerre nucléaire à notre époque… Dormez bonne gens, les officiels veillent à votre sécurité!

  12. http://lesmoutonsenrages.fr/2013/04/25/meteores-un-dechainement-sur-la-terre-maivais-signe-pour-lavenir/
    Cela commence à faire réellement beaucoup, trop même! Depuis « l’incident » en Russie il y a quelques semaines, on pourrait croire que non seulement ce n’est pas terminé, mais que le pire reste à venir…

    Le 15 avril 2013 au dessus des Pays-Bas: Une boule de feu au-dessus des Pays-Bas
    Le 16 avril 2013 au dessus de la Pologne: Un météore traverse le ciel polonais
    Le 21 avril 2013 au dessus de l’Argentine: Argentine : un météore observé au-dessus de Santiago del Estero
    Le 06 mars 2013 au dessus de la Pologne: Une boule de feu traverse le ciel polonais
    Le 21 mars 2013 au dessus de la Belgique: Une météore à Anvers
    Le 19 mars 2013 au dessus de Brigetown en Australie: Une météore au dessus de l’Australie occidentale
    Le 22 mars 2013 au dessus de la côte est-des Etats-Unis: Un météore visible dans 13 états américains
    Le 17 mars 2013 en Floride: météore du 17 mars
    Le 29 mars 2013 au Canada: météore en photo au dessus du lac Winnipeg
    Le 08 mars 2013 dans le Midwest américain: météore filmé par une dashcam en Indiana
    Le 22 mars 2013 en Argentine: météore filmée durant un concert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *