L’économie de la connaissance est basée sur des lois différentes de celles de matières premières.

Les lois de l’économie de la connaissance sont au nombre de 3 :

1- Les échanges sont à somme positive

Quand je donne de la connaissance, j’en ajoute à l’autre mais je n’en perd pas de mon coté. Il n’y a pas de moins, c’est + et +, contrairement à l’économie de marché actuelle que ce soit financière ou de matière première ou on enlève d’un coté pour rajouter de l’autre.

Quand on partage un bien matériel on le divise, quand on partage la connaissance, on la multiplie.

2- Les échanges ne sont pas instantannés

Il y a un effort à faire qui est celui d’apprendre, contrairement à l’économie de marché ou le transfert est instantané (comme un virement bancaire ou une vente de maison par exemple).

3- Les combinaisons de connaissances ne sont pas linéaires

Cela veut dire que quand vous ajoutez 1 connaissances a 1 autre connaissances, cela crée une tierce connaissance sans détruire les 2 premières. On est dans de l’exponentiel contrairement à l’économie des matières premières ou 20 euros + 20 euros = 40 euros.

Explications en vidéo par Idriss Aberkane :

L’économie de la connaissance by ncfreeman

Namasté

Laurent

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here