Les Chanteurs francais auraient ils peur de se produire au Japon ?

A l’Institut franco-japonais de Tokyo on ne décolère pas. Car depuis le tremblement de terre du 11 mars, c’est une bonne partie de la programmation culturelle de l’année 2011 qui risque de s’effondrer.

Dernier coup dur, l’annulation du concert d’IAM prévu le 19 mai. La raison, bien évidemment : la peur du nucléaire. Une panique irrationnelle, car, comme le souligne Robert Lacombe, directeur de l’Institut, dans un entretien publié dans Next (supplément culturel de Libération), « la catastrophe est très localisée » et les risques circonscrits à « un périmètre restreint de 50 à 80 km autour de la centrale ». Or, « de nombreux événements ont été annulés dans le sud du pays », déplore-t-il, avant de lâcher : « Comme si le Japon était pestiféré… ».

Résultat, l’Institut s’est transformé en une sorte de celulle de crise à l’envers. Chaque responsable des différents départements culturel passe désormais le plus clair de son temps au téléphone, à tenter de convaincre les artistes invités pour les prochains évènements qu’il n’y a aucun danger à se produire loin de la région de Fukushima.

Et il y a fort à parier que sur la page Facebook de l’institut, les Français restés sur place vont probablement se déchaîner suite à l’annulation du groupe de rap marseillais.

Heureusement, il y a des contre exemples, comme celui de Jane Birkin, au début du mois. Il faut dire que la chanteuse engagée garde un lien affectif très fort avec l’archipel où elle a donné de nombreux concerts, notamment à Sendaï, ville martyr du tsunami. Bravant la tempête médiatique, et contre l’avis de ses proches, elle a débarque au pays du Soleil Levant, pour un concert organisé à la dernière minute dans un club de Shibuya.

Une venue qui n’a pas laissé indifférents les grands médias japonais, qui se sont empressés de relayer son message de soutien : « La France et le monde entier sont pleins d’admiration pour vous. Vous nous avez donné une très grande leçon. Je voulais venir vous le dire en personne : on vous aime. Les Japonais m’ont beaucoup donné, et venir pour un petit concert est le minimum que je puisse faire, il me semble. » :

Une chose est certaine je connais des marseillais qui vont se faire sacrement chambres dans leur ville natale …lol plus peureux que Jane Birkin les IAM !!! ca craiiiint !!!( avec l’accent )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *