Allo?.. Allo?.. Vous me recevez?

Cette phrase de la siliconée Nabila, candidate de l’émission trash  » Les anges de la téléréalité  » est devenue culte en l’espace de quelques jours. Pourquoi? Parce qu’elle témoigne à elle seule du vide inter-sidéral qui plane dans le cerveau de ces nouveaux  » héros « . Mettez plusieurs cobayes dans une jolie maison —  maison qu’ils ne tarderont pas à saccager –, prétextez que ces mêmes cobayes sont là pour faire fortune et carrière aux USA ( Normal, vu les déchets, la France n’en a pas voulu!! ) et saupoudrez le tout de situations explosives où les nanas s’engueulent à la moindre occasion, et vous aurez le concept de cette émission décadente et ô combien avilissante pour l’espèce humaine.

Et pourtant, cela fait cinq saisons que ce programme existe et comme la production se doit de toujours faire plus fort, elle choisit les spécimens les plus navrants pour alimenter cette poubelle visuelle. Outre Nabila, la reine du  » Une fille sans shampooing c’est comme une fille sans cheveux « , vous trouverez la récurrente Amélie qui semble être née pour faire la vie dure aux autres nénettes, le Thomas des bois qui saute sur tout ce qui bouge, le couple en crise qui se dispute sans cesse et neuf autres candidats dont la particularité commune est d’être des atrophiés du bulbe rachidien.  » Qui aime bien, charrie bien!  » dira l’une…  » Je ne vais quant même pas sortir les poubelles, ça craint pour mon image « , dira l’autre… Que de belles pensées qui font la joie des bêtisiers et autres émissions dont le leitmotiv est de se foutre ouvertement de ces nouveaux philosophes.

Pourtant, l’émission fonctionne très bien et NRJ12 qui la diffuse se frotte les mains. Grâce à ces gogos, l’argent rentre à foison dans leurs poches et tant pis si tout le monde se moque du niveau lamentable de ces pseudos-stars en carton pâte. Le principal, c’est de faire plaisir à la ménagère en lui donnant ce qu’elle veut: Un programme débile, à la frontière du surréaliste, où le mauvais goût se dispute à la médiocrité.

 

rVoAvCfAfJI

Pulvar et Sublet imitent Nabilla : « Nan mais… by LeHuffPost

2 COMMENTS

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here