Il est tout de même aberrant de voir la passivité de la population calédonienne devant l’attitude de Calédonie ensemble et surtout de ses représentants au gouvernement.

Cela n’émeut personne (population, syndicat) que ces gens qui refusent de travailler parce qu’on ne leur a pas donné les secteurs qu’ils désiraient, fassent un boycotte tout en percevant leur salaire.

Je ne sais pas, mais moi, dans la société qui m’emploie, je suis déjà bien heureux d’avoir du boulot, même si cela ne correspond pas à ce que j’aurais souhaité, et je vois mal mon patron me payait à ne rien faire.

Eux se pavanent devant tout le monde sans se cacher et ils osent nous parler que les TV locales vont dépenser l’argent public. Que font-ils exactement depuis tous ces mois ? Si ce n’est percevoir un salaire payé en grande partie par nos impôts sans donner de contrepartie et surtout en paralysant une bonne partie des réformes nécessaires à l’évolution de ce pays. Ne serait-ce pas une sorte de détournement de biens publics ?

Mais aucune réaction de personne, surtout pas des syndicats si prompts à attaquer la coalition Rump / Avenir ensemble / UC… alors que des réformes importantes ne peuvent plus attendre.

Philippe Jonquas

22 COMMENTS

  1. nous somme le seul pays au monde a avoir un ministre de la météo, de plus ton senateur P. FROGIER n’a jamais ou presque pas a l’Assemblée Nationale siégé et depuis qu’il est sénateur avec H. Vendegou ils ont siegés que 2 fois en 1 an, alors qui dépense l’argent du peuple

    • Bonjour, martin.

      Il est très facile de juger sans savoir et de me mettre avec une étiquette de partisant du RUMP.

      Je ne le suis pas et mon seul propos était simplement une réaction au discours à deux vitesses de votre CE. Ses membres se font passer pour des victimes, oubliant qu’en 2004, à la tête de la Province Sud, du gouvernement, du congrés, ils n’ont eu de cesse d’humilier les membres du rassemblement, ne leur donnant que des miettes dans un esprit purement revanchard.

      Je n’ai pas souvenance vous avoir entendu crié au scandale, au non respect du vote populaire. Quand Monsieur Philippe Gomès a critiqué la dictature de Monsieur Lafleur, lui reprochant d’imposé au lieu d’expliquer et qu’il a fait parfois les mêmes choses, refusant par exemple que son vice président ne décide de certains votes alors que PG étaiet absent du territoire et que celui-ci lui a rappelé vertement que c’était lui le président du gouvernement et personne d’autre, cela ne vous a pas ému.

      Ce que je voulais dire dans mes propos, c’est Monsieur Philippe Gomès a deux facettes et que vous, ses partisans ne retenaient que la face placé sous les projecteurs oubliant le coté obscur. Comme si seul Pierre Frogier était le diable.

      Il porte plainte pour un oui ou un non quand un membre du RUMP, lui fait un reproche alors qu’il ne se prive jamais d’attaquer et parfois de façon mensonger, sans apporter l’ombre d’une preuve, les membres du rassemblement. « Diviser pour mieux régner »et « tout flatteur Vit aux dépens de celui qui l’écoute » sont ses leitmotifs qui dirigent, depuis le début, sa vie politique et pourquoi sans priver quand on voit vos réactions.

      Je suis désolé de le dire mais votre gouru n’est pas parfait. Bien sûr qu’il a fait bouger des choses et je suis le premier à le reconnaitre, mais il a fait des mauvaises choses avec l’argent public et je ne supporte pas que CE puisse se poser comme le garant de la moralité publique.

      Bien sur je prendrais comme exemple les frais de bouche et autres cocktail faramineux payé avec nos impots, des bureaux installés à la province sud ou au gouvernement digne d’un président d’une petite nation dans la grande.

      Je crois que CE veut détruire le RUMP et tout les moyens sont bons. C’est de bonnes guerres mais arrêté de vous draper dans le drapeau de la vertu et revenant aux fondamentaux : Notre adversaire, ceux sont les indépendantistes et non pas le RUMP.

      Bien sur le RUMP n’a pas le droit d’essayer de trouver des points de convergences avec l’UC car c’est pour camoufler une indépendance association déguisé ! Là aussi Monsieur Philippe Gomès balance cela aux médias, sans n’avoir jamais apporter la moindre preuve de ce qu’il avance. Par contre le Palika trouve grace à ses yeux mais cela ne vous déclence pas de crises d’urticaire.

      on peut suivre un leader et je dois admettre que Monsieur Philippe Gomès en est un, mais je crois que l’on doit garder aussi son libre arbitre et dire quand il y a des contradictions dans les attitudes et les propos de chacun.

      Cela ne peut pas faire forcément plaisir ou engendrer des propos épidermiques comme ceux que je vois là, mais c’était mon opinion. Respectez là comme je respecte la votre.

      Je ne vous attaque pas, j’apporte ma réflexion bonne ou mauvaise, je n’ai pas la prétention de détenir la verité, mais j’argumente avec des faits connus de tous.

      Bien à vous.

      Philippe Jonquas

      • Comme à chaque fois, lorsque des propos sont clairement énoncés et étayés, aucun retour probant n’est à observer.

        Au lieu de répondre point par point à Philippe, on voit clairement ses détracteurs, soit ignorer ses propos, soit encore les détourner, mais le mieux semble être de s’en prendre à l’auteur en tentant de le décrédibiliser (bichon frisé à pétélo … article manipulatoire, etc.).

        Bref rien de bien nouveau du côté des propagandistes CE du net …

      • Avant de parler de qui bosse ou pas au gvt.
        Venons à l’essentiel, càd à la trahison du Pacte Républicain par le Rump/AE.

        A partir du moment où une collusion s’est formé entre le Rump et l’UC pour faire chuter le Gvt Gomès à cause d’une minable histoire de drapeau FLN à Lafoa, qui d’ailleurs ne flotte toujours pas, alors que l’UC ne cherche nullement à faire chuter Harold pour la même raison, ce qui est en soi une preuve flagrante de collusion, il ne peut y avoir une collaboration franche et loyale avec des partis soi-disant loyalistes (Rump/AE) qui ne le sont pas en réalité. Désolé, mais faire flotter un drapeau sécessionniste sur nos institutions républicaines n’a rien d’un geste loyaliste envers la France. Voilà le veritable noeud du problème. Tout le reste n’est que du bla bla de propagande…..prochainement NC9 avec Philippe Jonquas en présentateur vedette.

        .

        à bon entendeur…

      • Je comprend bien ton intervention.
        Mais il me semble que tu mélanges un peu.
        Si en effet, la chasse aux sorcières est une grave erreur, tu prends l’exemple de la PS. Il y a cependant une différence fondamentale entre le Gouv et la PS.
        Autant à la PS le fait de la majorité permet à celle-ci de faire ce qu’elle veut, et c’est bien dommage de pratiquer la politique de la mise au placard en vers ses collègues battus et/ou minoritaires…
        Autant au Gouv la mécanique est différente. Et oui, la répartition des secteurs répond à des règles et pour le coup celles-ci n’ont pas été respecté…!!!
        Tu vois, la différence est d’importance… On est pas du tout sur un fonctionnement similaire. Les Provinces ne sont pas organisés sur le modèle collégial, alors que le Gouv si….!!!!

        Quand aux « Ministres » ils travaillent dans la mesure ou on les associe aux travaux, c’est à dire pas souvent et pas dans des conditions normales…

        La question n’est pas de savoir si on est pour ou contre tel ou tel parti, mais bien de savoir si on bosse dans les règles ou pas !!!
        Et çà marche pour tout le monde…

        Quand aux réformes qui n’avanceraient pas à cause de cette situation, tu peux donner des exemples, parce que là je ne vois pas !!!

        Le débat est intéressant, alors si tu veux on peut débattre…

  2. CE, les donneurs de leçons avec leurs formules magiques: « on fait ce qu’on dit et on dit ce qu’on fait »…c’est plutôt « fais ce que je dis mais pas ce que je fais »… mais on s’en rappellera le moment venu.

  3. Encore un bichon frisé à Petelo qui verse des larmes avant de critiquer en six lois la somme de boulot fait par nos deux représentants député à comparer avec les vôtres

  4. Vous nous faites là la démonstration de ce peut être la politique : Des esprits partisans jusqu’au ridicule quitte à sacrifier l’intérêt général. Les uns ont imposé aux autres des secteurs de responsabilité alors qu’ils devaient être attribués par consensus, les autres ont refusé de les assumer au détriment des populations. ils se renvoient tous la responsabilité de la situation alors qu’ils sont tous coupables.

  5. Lu sur la page FB du Rassemblement.
    http://www.facebook.com/groups/139359580301/?fref=ts

    Extrait, Quand Sonia se met à table, ça devient interressant.

    Et pour revenir au discours de PF, il y a les paroles et il y a les actes alors Vaea, Marie-France pouvez vous répondre aux questions suivantes : Qui a demandé au président du gouvernement de donner son accord au montage des cases? Qui voulait mettre un indépendantiste à la tête du gouvernement s il tombait en novembre dernier? Qui voulait remettre Un indépendantiste a la présidence du congres en août? Qui s est abstenu lors de cette élection au risque de faire réélire un indépendantiste? Qui a refusé qu un communique soit fait lorsque LkU a déclaré « Kanaky 2014, y a rien a négocier »?

    à lire aussi…..une passe d’armes ou crépage de chignons (pour les machos) entre MF GAY, Vaea FROGIER et Sonia.

    Trés instructif, mais faites vite la censure va bientôt frapper.

  6. Sur la page FB du Rump; Sonia nous apprend que PF (Président Forever) voulait faire élir un indépendantiste à la tête du Gvt suite à la motion de censure de CE.

    « Qui voulait mettre un indépendantiste à la tête du gouvernement s il tombait en novembre dernier? » ……sous entendu PF.

    C’est une preuve flagrante supplémentaire d’une tentative de collusion entre PF et l’UC, car il ne serait pas possible de faire un coup politique pareil (dans le dos des loyalistes) sans un accord préalable (secret ou pas) entre le Rump et les indépendantistes. Encore un coup tordu à la sauce PF, mais le Rump n’a pas suivi son chef illuminé. Les temps changent on dirait, mais le « chef de famille », lui, ne change pas..

    En dommage colatérale suite aux révelations de Sonia, c’est Harold qui doit faire la gueule, lui qui se dit « indéboulonnable » grâce au soutien du Rump/UC/PT.

    Visiblement, pas si indispensable que ça le pov Harold.

  7. Tiens un peu de bonne lecture saine et démocratique pour Philippe Jonquas.

    « Chers amis militants,

    A deux mois d’un congrès essentiel pour notre mouvement, je souhaite m’adresser une nouvelle fois à vous afin de vous rappeler les raisons et les objectifs de la démarche que j’ai entreprise depuis plusieurs mois avec d’autres élus et responsables du Rassemblement-UMP.
    Nous sommes nombreux à considérer que si nous n’entendons pas le message que nous ont envoyé les calédoniens lors des élections législatives de juin 2012, si nous ne clarifions pas notre ligne politique, si nous ne redonnons pas la parole aux militants, en clair si nous ne rénovons pas le Rassemblement-UMP, alors notre parti est promis à un cinglant échec aux élections municipales et provinciales de mars et mai 2014.
    Dès lors, deux possibilités se présentaient à moi : soit laisser faire et donc accepter la défaite qui nous attend, soit engager une rénovation de notre parti qui me semble inévitable.
    Comme vous, je suis convaincu que le Rassemblement-UMP doit être à la tête des loyalistes pour conduire les négociations de l’après Accord de Nouméa.
    Aujourd’hui, au sein de notre mouvement, personne ne peut contester que deux lignes politiques différentes existent concernant :
    1) nos relations avec les indépendantistes ;
    2) nos rapports avec les autres partis loyalistes ;
    3) le rôle des militants dans nos décisions internes.

    1) Concernant nos relations avec les indépendantistes : des gestes forts ont été faits ces dernières années, sans retour de la part des indépendantistes. Je suis convaincu que le dialogue est indispensable aves nos partenaires de l’Accord de Nouméa mais il doit être mené avec moins de complaisance et plus d’exigence de respect réciproque.
    A l’inverse, d’autres au Rassemblement-UMP considèrent que notre proximité avec l’U.C. et le parti travailliste doit être maintenue coûte que coûte.

    2) S’agissant de nos rapports avec l’ensemble des autres partis loyalistes : les indépendantistes savent, eux, le moment venu, se rassembler sur ce qui les unit, c’est-à-dire l’indépendance. Pourquoi nous, loyalistes, nous interdirions nous à des moments importants de tous nous rassembler sur l’essentiel pour assurer le maintien de la Nouvelle-Calédonie dans la France ? Quand il s’agit de l’intérêt des calédoniens les conflits d’état-major ou les querelles de personnes ne doivent pas avoir leur place.
    A l’inverse, d’autres au Rassemblement-UMP considèrent que cette union de tous les loyalistes n’est pas souhaitable même à l’occasion de décisions déterminantes.

    3) Enfin, sur le rôle des militants dans nos décisions internes : dans un parti politique moderne les décisions ne peuvent plus être prises par un seul homme. Elles doivent être discutées, partagées. La culture du chef a ses limites. Nous voulons vous donner la parole à l’occasion de notre congrès de mars prochain afin de choisir la ligne politique de notre mouvement parmi celles qui vous seront présentées. Vous devez être les acteurs de cette rénovation. Vous devez pouvoir vous exprimer librement. Cette expression doit se faire en toute transparence, par un vote à bulletin secret après une campagne interne respectueuse. De même, nous considérons qu’il appartient aux militants, à l’occasion de ce prochain congrès, d’investir démocratiquement ceux qui porteront les couleurs du Rassemblement-UMP lors des prochaines élections municipales.
    A l’inverse, d’autres au Rassemblement-UMP considèrent que les militants n’ont pas leur mot à dire ni pour les grandes décisions de notre mouvement, ni pour le choix de ses candidats têtes de liste aux prochaines élections.
    Alors, chers amis militants, vous l’avez bien compris, ce que nous voulons ce n’est pas la division, ce n’est pas le reniement de nos valeurs, c’est au contraire que le Rassemblement-UMP redevienne aux yeux des calédoniens une force politique moderne et ouverte capable d’être à la fois le rempart contre l’indépendance et l’interlocuteur des indépendantistes.
    Je vous le réaffirme, notre détermination est sans faille et nous irons jusqu’au bout de notre démarche afin que cette voix puisse être entendue.
    Le Rassemblement est une formidable famille, qui, comme tout mouvement politique, peut rencontrer des difficultés. Mais les ignorer serait encore pire que de les affronter. Il n’est aucune difficulté qu’ensemble nous ne pouvons surmonter et c’est maintenant qu’il faut le faire pour être rapidement en ordre de marche et gagner les échéances de 2014.
    Il en va de l’avenir du Rassemblement-UMP, et plus important encore, de l’avenir de la Nouvelle-Calédonie et de celui de nos enfants.
    Soyez assurés, chers amis militants, de mes sincères et déterminés sentiments.

    Gael YANNO »

    Que c’est touchant, n’est-ce pas?

  8. A la lecture de ce dernier communiqué en interne de Gael Yanno, on se rend compte que le Rump, sous la direction du gang du Mt Dore, est devenu un parti absolument grotesque avec un Président Forever devenu sourd, détaché de la réalité, soutenu par sa clientèle rapprochée qui tient un discours à la Marie Antoinnette du style,  » Qu’ils mangent de la brioche ! » alors que les militants de son parti ont une grande faim de démocratie et de renouveau.

  9. martin nous déclarait : « nous somme le seul pays au monde a avoir un ministre de la météo »

    Dis moi martin, il me semble que tu parles là d’Hélène Iekawé non ?!?

    Alors pour ton information voici les domaines de compétence des élus Calédonie ensemble :

    Hélène Iekawé

    Enseignement primaire public
    Météorologie
    Développement durable et environnement

    Philippe Dunoyer

    Fonction publique
    Suivi médipôle de Koutio

    Frédéric De Greslan

    Sécurité routière
    Transfert de la sécurité civile
    Transfert du droit civil, droit commercial, règles de l’état civil
    Transfert de la circulation aérienne et maritime
    Préparation des transferts prévus dans l’article 27
    Coordination du suivi des décisions du comité des signataires

    ….

    Penses tu sérieusement que le rôle d’Hélène Ieakawé puisse être réduit à la seule météorologie ??

    Penses tu sincèrement que l’enseignement primaire public ou encore le développement durable et l’environnement ne soient pas des sujets dignes d’intérêt et qu’ils doivent être réduit au simple rôle de « ministre de la météorologie » ??

    Sérieusement … ne penses tu pas que sur tous les domaines ci dessus exprimés, il y ait forte matière à travailler pour chacun de ces élus et que le refus de prise en charge et d’implication dans les secteurs concernés (sans prendre la peine de refuser le salaire qui va avec) soit quelque peu … déplacé ??

    A te lire.

    • C’est peut-être pas à moi que s’adresse ce post, mais je veux une fois de plus insister sur le fait que c’est bien sur le fond et la forme que la répartition des responsabilités n’a pas suivi la règle.
      Et ce n’est sans doute pas en ajustant, sous la pression, cette répartition que cela va changer quoique ce soit…

      On est encore une fois dans l’affrontement politique. Dans ce genre de situation il y a deux options possibles :

      a) soit céder malgré son bon droit…
      b) soit accepter le passage en force hors des règles…

      C’est assez simple finalement, on plis ou on se bat pour faire respecter la règle ???
      Moi j’avais cru comprendre que l’ère Lafleur et donc le dictat avait laissé place à de nouvelles méthodes…
      Force est de constater que ce n’est pas le cas…
      Et oui, la rénovation, c’est bien un leurre…
      Même en interne çà ne passe plus, c’est bien la preuve que quelque chose ne fonctionne pas, non ???

      Alors il me semble mon cher Victor que les donneurs de leçons seraient bien inspirés de faire le ménage chez eux avant de l’ouvrir…

  10. En effet, Eric, tu as bien vu, ce post ne s’adressait pas à toi 🙂

    S’agissant de la répartition des responsabilités, à compter du moment ou tu as un parti (et un seul) soit calédonie ensemble, qui s’oppose en permanence à tout, comment veux tu faire dans le collégial.

    Alors, comme le consensus est réuni sur l’ensemble des autres mouvements et composantes politiques, tu tranches pour avancer.

    Il est clair qu’un immobilisme complet aurait grandement arrangé les affaires de CE pour les propagandes électorales à venir, mais bon … faut arrêter cinq minutes la politique à seule fin électoraliste. Derrière, il y a des tâches à assumer tout de même non ?!?

    Regarde la répartition des secteurs, nous ne sommes pas vraiment dans des sous secteurs comme voudraient bien nous le faire croire des rigolos dans ton genre. On est même, s’agissant d’un élu avocat, pile poil dans son secteur d’activité non ?!?

    Arrêtez deux minutes votre politique du slogan creux et vous rendrez réellement un grand service à la Calédonie.

    • Ben en ce qui me concerne je ne leur donne pas tord, car j’ai pour habitude de considérer la règle, pour ne pas dire la loi comme l’élément premier… Bien avant les p’tits arrangements…!!!
      Dans ces conditions notre désaccord prend tout son sens, n’est-ce pas !!!

      Donc, tu peux donner tout ce que tu veux, à posteriori et sans l’aval des gens concerné, çà n’a pas de « valeur »… Plus encore si tu fais référence à un homme de loi…!!!

      Je te le rappel je ne suis un membre de CE, je ne donne là qu’un avis perso, qui n’engage que moi… Je ne te parle pas de ce qui est bien ou pas pour les prochaines élections, ce qui peut-être ou non une bonne stratégie. Je te donne juste un avis. A CE ils font ce qu’ils veulent comme au RUMP et dans tous les autres mouvements. Je n’ai la carte d’aucun, alors je dis ce que je veux. Et oui, c’est vrai je partage néanmoins bien souvent et sur beaucoup de sujets, plus souvent leurs approches que celles d’autres groupes…

      Il y a aussi un autre point que tu ne soulignes pas et qui est d’importance. En effet, pour bosser faut des moyens et il faut principalement des dossiers et du travail en commun avec les autres groupes. Et je crois savoir qu’à ce niveau là on fait pas ce qu’il faut…

      Je repense notamment à la Ministre de la météo qui n’avait même pas de bureau !!!

      P.S. : que penses-tu du licenciement de GY…??? Ne penses-tu pas que c’est un signe peu glorieux pour le RUMP que de virer ces propres membres parce qu’ils s’opposent en interne à un fonctionnent archaïque. Fonctionnement bien muselé entre nous qui explique d’ailleurs le départ de bien des cadres, d’ou la naissance ou renaissance, de l’AE, du LMD, du RPC, de CE, du MRC…
      Et je ne te parles même pas des militant, sympathisants et électeurs…!!! Il arrive tout de même un moment ou il faut s’enlever la merde qu’on a sur les yeux, non ???

        • C’est ça, on est hors sujet lorsqu’on démontre les méthodes dignes des mafieux, des voyous que vous êtes…
          Oh bien entendu, les autres ne sont sans doute pas tous des anges, mais quand même, un peu sérieux l’ami…
          Qu’est ce qui se passe, ça pique un peu le derrière de la garde rapproché du chef, alors on dit qu’on est hors sujet… Un peu facile, mais tellement pratique…

          Victor, on en plein dans le sujet justement…!!!

  11. Déclaration de vote relative à la motion de censure déposée par le groupe Calédonie Ensemble
    (Séance publique du Congrès de la Nouvelle Calédonie du 21 décembre 2012)

    Cette motion de censure constitue, avec les démissions successives de 2011, la énième tentative de Calédonie Ensemble de déstabiliser les institutions alors que la Nouvelle-Calédonie a au contraire besoin, pour préparer la sortie de l’accord, d’un climat institutionnel apaisé.

    Le groupe Rassemblement-UMP ne la votera donc pas, d’autant que la démission de M.Gomès devrait déjà apporter un mieux au fonctionnement du gouvernement local si tant est que son successeur accepte ,lui, de travailler dans les secteurs qui lui sont dévolus, et qui ont été complètement abandonnés par son prédécesseur, c’est-à-dire, entre autres, la circulation et la sécurité routière et les transferts à la Nouvelle-Calédonie du droit civil et du droit commercial.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here