les soldats du futur

Israël – Des scientifiques auraient découvert la zone du cerveau qui contrôle la peur et espèrent pouvoir un jour créer un remède aux phobies.

Les chercheurs ont étudié la réaction du cerveau face à l’ophidiophobie, autrement dit la peur des serpents. Les volontaires souffrant et ne souffrant pas de cette phobie ont vu leur cerveau scanné alors qu’ils observaient soit un ours en peluche soit un serpent vivant passant devant leurs yeux. Juste en pressant un bouton, l’ours ou le reptile pouvait s’approcher ou s’éloigner des participants.

Les scientifiques ont alors découvert que lorsque les volontaires souffrant d’ophidiophobie étaient assez courageux pour approcher le serpent d’eux, une zone du cerveau, le cortex cingulaire, qui contrôle les émotions, s’éclaircissait sur le scan. Les chercheurs espèrent que cette découverte sera à même de permettre le développement de remèdes contre des phobies qui peuvent handicaper la vie de certaines personnes.Pour autant, les chercheurs craignent que cette découverte soit mal utilisée, notamment en effaçant la peur du comportement de soldats par exemple.

Rejoindre la conversation

1 commentaire

  1. Mouai… comme ça ils pourront (re) attaquer un navire de « paix » dans les eaux internationales avec en moins, la peur… ridiculement barbare.
    Ce qu’on devrait plutôt chercher à annihiler de notre cerveau, ce sont les sept péchés capitaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *