LES TESTS ADN QUI PRÉDISENT LES MALADIES EN PLEIN BOOM

Il est désormais possible de savoir de quoi vous allez probablement mourir. En quelques clics sur Internet, vous pouvez commander une analyse génétique qui vous expliquera quels sont vos points faibles au niveau santé. Pour cela, il vous suffit de renvoyer un prélèvement de votre salive par courrier ainsi qu’une somme d’argent variable. Quelques semaines plus tard, vous avez votre réponse.

Cette pratique, interdite en France, fleurit à l’étranger, principalement aux Etats-Unis. Néanmoins, les Français seraient de plus en plus nombreux à commander ces tests prédictifs sur le web, selon une enquête du Parisien. C’est pourquoi, d’après le quotidien, « des médecins et généticiens lancent un cri d’alarme ». « Même si ces tests reposent sur des éléments scientifiques, toute maladie est multifactorielle et ils sont donc trompeurs. Et on sait bien que le mode de vie est plus important que le facteur génétique », explique au journal Jean Leonetti, médecin et député UMP spécialiste des questions de bioéthique.

Des problèmes d’ordre éthique
Outre la fiabilité de ces tests, des professionnels de la santé se posent également des questions éthiques. « Je trouve assez terrible d’annoncer à quelqu’un par la poste, par un simple courrier : ‘Madame, vous êtes porteuse d’une mutation qui provoque le cancer…’ La révélation d’une telle nouvelle nécessite un accompagnement humain, un suivi psychologique », confie Etienne Hirsch, neurobiologiste. « Essayez d’imaginer une seconde ce que pourraient faire ces données de susceptibilité à telle ou telle maladie entre les mains de compagnies d’assurance peu scrupuleuses ! Les clients les plus exposés aux risques de maladies verraient leurs primes d’assurances monter en flèche… », poursuit-il.

Pour ces raisons, les parlementaires français, en pleine révision de la loi sur la bioéthique, envisagent de renouveler l’interdiction de procéder à de tels tests pour les entreprises hexagonales. Les tests restent cependant ouverts à tout le monde sur la Toile…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *