Il serait trop long de reprendre toutes les étapes de la longue marche du peuple kanak dans son combat pour retrouver sa dignité bafouée, par la colonisation, mais cette lettre ouverte qui vous est adressé à tous, c’est simplement de rappeler un des gestes forts que le peuple kanak a témoigné envers les « Autres » venus d’autres cieux. Ce geste fort qui a été engagé depuis Nainville les Roches avec la reconnaissance des victimes de l’histoire, et qui a évolué avec la signature des Accords de Matignon –Oudinot, et très récemment l’Accord de Nouméa.

Outre les aspects politiques, derrière ces Accords, c’est la capacité d’un peuple de se transcender pour accepter ce qu’il est devenu par la force des choses. Certains diront que ces gestes forts ne sont pas restés sans contrepartie. Avant tout la paix s’instaure avec un minimum d’équilibre, et donc les contreparties dont le peuple kanak s’en réjouit depuis peut être une vingtaine d’années maintenant, c’est simplement à la hauteur d’une juste mesure.

Certes qu’au fil du temps, le peuple kanak se rend compte, qu’en plus de ces gestes forts, d’autres réalités n’ont pas forcément épousé la même logique, du moins dans l’état d’esprit. Comme dans toute société : il y a les textes, les accords politiques, et il y a le reste qui est la gestion de la vie quotidienne de la cité. Si les discours dominants et les politiques publiques portées par les décideurs, ne viennent pas conforter ce vœu d’équilibre, de respect des différences, cela offrira encore la place à tous ces fondamentaux de la domination coloniale, pour vous citer ici cette politique de discrimination vis-à-vis des Kanaks, qui a parfois bien du mal à s’exprimer d’une manière subtile, et de laisser place à la discrimination raciale. Le temps de l’apartheid est révolu, le peuple kanak a pris le train de l’histoire, mais les discours politiques véhiculés par certains décideurs, ainsi que des pratiques relevant d’un autre temps à notre sens, viennent rappeler que les dernières braises de la colonisation ne sont pas encore éteintes, malgré le chemin parcouru.

Le pari de l’intelligence, un slogan que nous tenons d’un de nos leaders, Jean Marie Tjibaou, habite nos actions au quotidien mais il ne peut être efficace que si le respect mutuel est perçu à tous les étages de la société. Ces derniers temps, l’actualité nous dit autre chose dans les médias, et au nom du juste équilibre qui est une des conditions indispensables pour une cohésion sociale dans le pays, le COLLECTIF pour KANAKY 2014 organisera ce samedi 04/08/2012 une action symbolique sur le front de mer de la Baie des Citrons, pour exprimer notre incompréhension, et aussi notre indignation par rapport à certains faits, où le kanak est refusé parce qu’il est kanak ou nuisible. Pour terminer cette longue lettre, nous affirmons haut et fort que seul le dialogue pourra inscrire une paix durable dans le pays.
A TOUS CEUX QUI PARTAGENT AVEC NOUS CETTE ASPIRATION A UNE PAIX DURABLE DANS LE PAYS, REJOIGNEZ NOUS le 04/08/2012 sur le front de mer de la Baie des Citrons à partir de 8h00. Un temps d’échange c’est toujours un pas de plus dans cette citoyenneté tant souhaitée pour l’avenir de ce pays !!!!

Le Collectif pour KANAKY 2014

20 COMMENTS

  1. J’apprend l’existence de ce rassemblement à l’instant sinon je serais venu. J’espère qu’il y a eus un peu de monde et pas seulement kanaks. Beaucoup de non-kanaks n’apprécient pas la politique menée et la construction du destin commun menée par les élus actuels. Tel qu’elle est menée, cette construction n’est qu’un mot dans la bouche d’élus qui n’oeuvrent en réalité pour personne. Ils n’oeuvrent ni pour les loyalistes, ni pour les indépendantistes. Ils oeuvrent pour eux en négligeant les conséquences de leur politique qui pourrait conduire à une nouvelle radicalisation.

    • Heu excuse-moi Manu, mais quand c’est le PT-USTKE qui fait ce discours j’ai juste un de mal me sentir « pénétré » par lui…!!!
      De plus, faut-il te rappeler le nom du collectif : KANAKY 2014 ????
      Dans le genre partage, on fait mieux !!!

      Non vraiment, pas pour moi cette manif !!! Sur le fond et sur la forme…

  2. Rebonjour Éric, mon dernier message n’apparaissant pas, je ne suis pas sûre d’y avoir laissé mon numéro de mobilis 90 96 40.
    Merci par avance de me contacter que je puisse éclaircir cette histoire troublante, je vous promets de ne pas vous importuner davantage. Très cordialement. Isabelle

  3. « le temps de l’apartheid est révolu »; je me permets d’interpeler l’auteur de cette lettre quand à l’usage de ce mot, et de voir s’il est utilisé avec raison et à la juste mesure des choses. Même si le fait de refuser l’entrée dans un night club à des jeunes kanaks bien habillés et bien présentant reste un fait condamnable, ce n’est certainement pas la pire des formes d’apartheid à craindre dans ce pays, même si elle est regrettable.

    Par contre, clamer haut et fort, de manière répétée et explicite que cette île c’est chez les uns (les kanaks) et pas chez les autres ethnies constitue certainement une forme d’apartheid dans le champ idéologique du discours politique ; plus qu’un rejet sur le critère de couleur de peau, c’est une dé-légitimation de l’appartenance de l’autre à cette terre (même s’ils sont nés ici, depuis deux ou trois générations) une stigmatisation, un cloisonnement ethnique dont la portée, l’interprétation, l’actance sur le terrain sont en elles-mêmes porteurs de bien plus de rejet, de violence potentielle, et affecte beaucoup plus de personnes que le refoulement de quelques individus à l’entrée dans une boîte de nuit le temps d’un samedi soir.

    C’est un jeu bien facile de sortir les grands mots pour faire de l’idéologie, mais il faut rester dans la juste mesure des choses dans l’emploi des mots car pour ce qui est de  » l’apartheid « , sachez que votre discours ne se limite pas à refouler l’autre le temps d’un samedi soir, mais va jusqu’à un rejet de l’autre dans la vie de tous les jours, et constitue alors une menace bien plus grave contre le destin commun dont vous vous réclamez. Pas étonnant que la population multiethnique n’adhère pas à votre projet par sa désaffection à vos meetings du 1er mai et du 14 juillet. Les gens de ce pays ne sont pas dupes.

  4. La première des discriminations dans notre pays, c’est celle contre les exclus, privés de leur dignité, par suppression du droit de vote et du droit de travailler librement.

    Et les principaux responsables de cela sont les racistes hypocrites qui soutiennent ce collectif.

  5. Wahou super journée, toutes les ethnies, musique à fond, repas réussi,

    Merci à tous, prochaine journée le : au … ………………..

  6. hé ce n’est pas la quantité qui compte, c’est la détermination !!

    Rappelle toi un 11, où 3 cutters ont mis les USA à genoux …

    • Dois-je comprendre que, par cet analogie, c’est une menace ?

      En lieu et place des cutters, ici, on aura droit au sabre d’abattis ?

    • Malsi;
      Dieu sait que l’on est rarement d’accord,
      Mais je te rejoins, je pense, sur plusieurs choses;
      -on a rien a foutre dans ces pays a part prendre leur pétrole et leur gaz.
      -tous les dernier conflits, et « révolutions arabes, de jasmin » (Lybie, Egypte, et maintenant la Syrie), sont le fait « d’agitateurs » payés par les occidentaux pour mettre en place les pouvoirs « qu’ils veulent ». (en l’occurence des débiles mahométans moyen-ageux.);

      Et tout ce grand foutage de gueule nous est présenté par BHL sur LCI comme des « libérations ».
      ca n’enerve pas que toi.;

      La ou tu surprends, c’est que peut importe les faits (divers ou autres), tu prends sytématiquement parti de tout ce qui est pro-musulman, ce, au détriment de tout le reste.
      Alors j’aimerais comprendre:
      -tu es Francais? Libre? pourquoi vouloir, a tout bout de champ, cracher sur ton pays et ses valeurs?
      -pourquoi ne pas émigrer si la France est si horrible?

  7. Malsi… tu reviens avec tes discours racistes et haineux… tu t’es déjà fait viré de ce site à cause de ça… ne peux-tu pas apprendre des leçons du passé… comme le devrait un bon musulman… que tu dis être?

  8. Jean Eymard vu les âneries que tu postes sur les traces d’avion que tu crois empoisonés tu ferais mieux d’arrêter de picoler.

    et Rocketmail, c’est en france cela ? Alors occupe toi de ton pays en faillite et fout nous la paix, nous vaons un pays à construire.

    Voilà ce que Jean de france a écrit : Madame Robineau

    Je porte à votre attention le problème des “chemtrails” (de l’anglais chemical trails, traînées chimiques) qui sont régulièrement diffusés au-dessus de la Nouvelle Calédonie.

    HI HI HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

    • Pointfinal mon pauvre ami… Rocketmail n’est qu’une adresse mail comme hotmail ou yahoo… je suis né en NC et j’y habite… mais au contraire de toi je suis au courant de choses que tu ignores manifestement… mais ce n’est pas de ta faute car moi aussi je n’étais pas au courant de certaines choses telles que les chemtrails, le projet HARRP ou les manoeuvres du nouvel ordre mondial dirigé par des organisations telles que le French American Foundation ou le club de Bilderberg… mais contrairement à toi je n’ai pas insulté ni moqué ceux qui m’ont ouvert les yeux… je me suis renseigné… et c’est facile de le faire avec internet tu sais.
      On trouve pas mal de sites qui parlent de chemtrails… mais je te l’accorde beaucoup sont en anglais.. mais si tu ne parles pas la langue de Shakespeare en voici un en français qui va t’ouvrir les yeux sur ce que sont les chemtrails et le pourquoi de la chose… http://www.chemtrails-france.com/
      Tu y trouveras des extraits de conférence d’experts en géoingénierie, des rapports de diverses organisations comme l’Académie Nationale des Sciences, le Rapport du Lawrence Livermore National Laboratory, le Rapport du GIEC (Groupe d’Experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat) et un tas d’autres documents, articles et photos concernant le problèmes des chemtrails…
      Je ne pense pas que les experts et responsables des organisations cités plus haut soit tous des « picoleurs » comme tu imagines que je sois…. ne penses-tu pas?
      Mais je remarque que ton poste, en faite, est en réaction à celui que j’ai publié dénonçant les discours racistes et haineux d’un certain Malsi musulman… Il me semble que c’est simplement ça qui t’a piqué au vif… peut-être que tu te reconnais en lui? Tu n’as manifestement pas fait de recherche sur ce dont j’ai parlé dans ma lettre à Madame Robineau… Tu dis avoir un pays à construire? Alors essaie au moins de te renseigner et de dénoncer des pratiques qui empoissonnent notre pays et nos vies au lieu de distiller ta haine et ton ignorance… ou alors abstiens-toi de publier des commentaires inutiles… ça rendra un grand service au pays!
      Dommage que la seule réaction à un problème d’une telle importance provienne de quelqu’un comme toi… mais je m’y attendais un peu… vu le niveau d’information, ou plutôt le manque d’information, distillé au grand public.

      • A celui qui a piraté mon commentaire et qui a rajouté la dernière ligne, à savoir, : MAIS JE RECONNAIS QUE JE PICOLLE ET QUE JE SUIS RACISTE… je signale qu’une plainte va être déposée auprès des administrateurs du site.
        De plus, je vois que mes propos dérange et que la seule façon de répondre est l’insulte et le dénigrement… petite mentalité de personne sans intelligence.

        • Jean de france arrête de picoler où cela va atterir à l’asile, tu entends des voix, tu lis des trucs qui n’existent pas, tu t’inventes des complots … tu n’es pas plutot là ??

          Localisation geographique
          Pays: Indonesia
          Region: Bali
          Ville: Denpasar
          Latitude: -8.65°
          Longitude: 115.217°

          • Pointfinal…. tu es très fort… effectivement j’étais en vacances à Bali quand j’ai fait mon commentaire.. et je suis actuellement à Darwin… tu peux vérifier.. mais tu es aussi TRES bête car tu t’es dévoilé… maintenant je sais que c’est toi la personne de petite mentalité sans intelligence qui n’a pas d’autre façon de s’exprimer que par les insultes et le dénigrement et qui a piraté mon commentaire pour y inscrire tes insanités.

            Mon pauvre monsieur… t’es vraiment gravement atteint… c’est toi qui vas atterrir chez les fous!

            Je ne sais pas pourquoi je perds mon temps avec toi… va jouer avec les ignares!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here