Lettre ouverte des Jeunes du Rassemblement-UMP

 

Nouméa, le 22 juillet 2013

Monsieur le Premier Ministre,
Nous avons pris connaissance de votre déplacement en Nouvelle-Calédonie du 26 au 28 juillet 2013. Nous en profitons pour vous adresser la présente.

Lors de son premier discours en tant que Président de la République, le 6 Mai 2012 à Tulle, François Hollande qui s’était auto-proclamé́ « candidat de la Jeunesse » avait déclaré́ :

« Je demande à être jugé sur deux engagements majeurs : la justice et la jeunesse. Chacun de mes choix, de mes décisions se fondera sur ces seuls critères : est-ce juste et est-ce vraiment pour la jeunesse? ».

 

À la tête du gouvernement en tant que Premier Ministre, pour ne citer que quelques exemples, vous avez permis :

  • · L’augmentation du chômage en France avec plus 1300 chômeurs par jour ;
  • · L’augmentation des impôts de plus de 30 milliards d’euros, avec 10 milliards d’euros de prélèvements supplémentaires prévus pour 2014 ;
  • · La stigmatisation de boucs émissaires (les familles, les entrepreneurs, les « riches », les travailleurs indépendants, les retraites) afin de masquer votre responsabilité́ ;
  • · La fin des heures supplémentaires défiscalisées ;
  • · La programmation de la fermeture des internats d’excellence ;
  • · La fin de la gratuité pour les classes préparatoires ;
  • · La création de salles de shoot ;
  • · La suppression des tribunaux correctionnels pour mineurs récidivistes ;
  • · La programmation de l’abrogation des peines planchers et de la rétention de sureté́ ;
  • · Le mariage pour tous ;

 

Nous nous adressons à vous par cette présente, afin de vous faire prendre conscience des conséquences de votre politique notamment sur la jeunesse d’Outre-mer, avant qu’il ne soit trop tard. Dire aux citoyens : « Vous nous jugerez à la fin du quinquennat », c’est trop facile…Beaucoup de familles ne tiendront pas cinq ans avec cette politique !

 

Alors que le taux de chômage en Nouvelle-Calédonie avait diminué de 18% (en 2004) à 13% (en 2009), il est de nouveau à la hausse depuis votre arrivée au pouvoir. Le sentiment d’insécurité́ et d’impunité́ des délinquants a augmenté́ sur notre territoire où malheureusement, de trop nombreuses familles sont marquées par des actes de délinquance gratuits.

 

Nous dénonçons ainsi l’irresponsabilité de votre Ministre socialiste et Garde des Sceaux qui demande dans l’urgence la libération d’un grand nombre de prisonniers du Camp EST sans aucun moyen d’accompagnement et sans réel projet. Ceci est dangereux et montre combien il est regrettable que l’engagement de Nicolas Sarkozy pour une nouvelle prison ait été enterré par votre gouvernement socialiste avec la complicité du député caméléon Philippe Gomès, votre éclaireur socialiste local.

 

Vous avez la chance d’avoir deux parlementaires de qualité au Sénat pour représenter la Nouvelle-Calédonie, Pierre Frogier et Hilarion Vendegou. Même s’ils ne sont pas de la même famille politique que vous, pourquoi ne pas les écouter ?

 

En nous référant aux propos de François Hollande qui demande à être jugé sur la Justice et sur la Jeunesse, nous vous posons donc les questions suivantes :

  • · Pourquoi faire disparaître les internats d’excellence ? Alors que ceux-ci fonctionnent en Nouvelle-Calédonie !
  • · Pourquoi vouloir la disparition des auto-entrepreneurs ? Alors que c’est un des moteurs de notre économie !
  • · Comment comptez-vous répondre à ce sentiment d’impunité́ sévissant sur notre territoire ? Alors que vous vous apprêtez à relâcher dans la nature des détenus sans projets ni orientations !

 

Ambitieuse, responsable et pleine de talents, nous n’attendons pas de vous que vous agitiez le drapeau de la Jeunesse pour vous donner bonne conscience, ou que vous nous sortiez l’éternelle blague du quinquennat : « François HOLLANDE, c’est le Président de la Jeunesse ! »

L’avenir de la Nouvelle-Calédonie, vous ne pourrez pas le construire seulement de Paris avec des collaborateurs agissant avec sectarisme et certitude, ou en écoutant le seul son de cloche du député caméléon Philippe Gomès, un pseudo centriste qui vote vos lois socialistes les unes après les autres, et qui a été élu sur un tissu de mensonges.

Pour réussir, vous êtes dans l’obligation de prendre aussi en considération nos idées.

Monsieur le Premier Ministre, vous l’aurez noté, le message que nous vous adressons aujourd’hui est ponctué d’interrogations légitimes face à une politique contradictoire à l’ambition de la jeunesse calédonienne, de la jeunesse de France !

Dans l’attente de vous lire, nous vous prions de bien vouloir recevoir, Monsieur le Premier Ministre, l’assurance de toutes nos considérations.

 

Les Jeunes du Rassemblement-UMP

 

Cette lettre ouverte est cosignée par :

  • Vaea Frogier, déléguée territoriale de l’Association « Nicolas Reviens ! »
  • Henri Leleivai, Jeune Rassemblement-UMP de Bourail
  • Nathalie Barbou, élue Rassemblement-UMP de Farino
  • Edouard Citre, Jeune Rassemblement-UMP de Maré
  • Anne-Claude Rouch, Présidente de Section Rassemblement-UMP de Dumbéa
  • Yverick Mathelon, élu Rassemblement-UMP de Farino
  • Julie Tabet, responsable délégation Jeunes Rassemblement-UMP
  • Charles Crespel, délégation Jeunes Rassemblement-UMP de Nouméa
  • Sabrina Rosa Asik, élue Rassemblement-UMP de Nouméa et responsable délégation Jeunes
  • Davy Martin, Jeune Rassemblement-UMP de Ouegoa
  • Dorianne Lods, Jeune Rassemblement-UMP de Païta
  • Philippe Martin, responsable délégation Jeunes Rassemblement-UMP du Mont-Dore

 

3 COMMENTS

  1. Je ne sais pas ce que vous avez contre Ayrault, lui et Hollande et leurs equipes font un boulot super, laissez-leurs le temps de le faire, leurs boulots ! Hollande au moins, il est qualifie, lui, pour nous diriger, pas comme votre petit avocat de quartier Sarko qui etait vraiment bon a rien, mais a rien alors, il bossait pour les riches, et c’est vrai, aussi pour les ….riches…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here