global communicationEn fait de guérison, il s’agit d’une rémission après avoir subit le protocole classique des médecins, à savoir chimiothérapie, radiothérapie et chirurgie, elle a juste remplacé l’utilisation d’un médicament généralement utilisé pour finaliser la guérison. Il y a quand même peut-être une piste à creuser aussi de ce côté là pour celles qui sont concernées…

Une Américaine a stupéfié la communauté médicale internationale, après avoir soigné le cancer du sein sans traitement médical suite à un régime de curcuma, des aliments naturels et un exercice modéré.
Après avoir été diagnostiquée avec un cancer du sein en 2008 et soumise à la chimiothérapie, la radiothérapie et la chirurgie pour enlever la tumeur dans un sein, les médecins ont conseillé à Vicky Stewart du Tamoxifène, un médicament couramment recommandé pendant la phase de rémission de la maladie.Cependant, craignant l’agressivité des effets secondaires de ce médicament, Stewart a refusé d’en prendre en précisant qu’elle préférait utiliser ce qu’elle appelle les «superaliments» (fruits et légumes ainsi que des aliments biologiques), et des épices comme le curcuma (utilisé pour faire curry ), qui est connu pour son supposé pouvoir de rendre les cellules cancéreuses « suicidaires ».

Quatre ans plus tard, sans aucun traitement de la part d’un médecin, Stewart est complètement guérie d’un cancer. « Je suis absolument convaincue que mon régime a permis à mon rétablissement», a déclaré Vicky au journal «The Telegraph».

À 44 ans, Vicky est devenue le centre d’un important projet de recherche dirigé par des scientifiques internationaux qui sont absolument fasciné par les résultats obtenus par cette femme. La recherche n’a pas démontré que la curcumine est un agent anticancéreux naturellement puissant, qui a aussi des effets bénéfiques dans le traitement de maladies telles que l’arthrite ou la maladie d’Alzheimer.

En outre, plusieurs études d’expert à l’UCLA (University of California, Los Angeles), montrent que cette espèce peut bloquer la croissance naturelle des cellules cancéreuses et plus de 9 autres études internationales soutiennent la capacité du curcuma pour réduire la taille d’une tumeur de 81%.

Source: actualidad.rt.com
Traduction LME

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here