Dans le monde rêvé de la séparation, de l’illusion (maya), ou tout est dualité et opposés, un nouvel épouvantail fait son apparition dans le script de l’humanité… l’intelligence artificielle, ou IA.

Nombreux sont les films de science fiction ou la mise en évidence du danger de l’IA pour l’humanité, ou de l’humanité pour l’IA (qui pourrait la débrancher) est affiché sur la toile de la peur… peur toujours issue de la croyance en autre chose que l’UN.

Voici une vidéo qui parle de la nouvelle IA de google qui se croit être une personne ou une âme…

Si nous étions réellement des humains, donc réellement des corps, alors effectivement l’IA serait un sujet plausible d’angoisse.

Tu ne peux pas empêcher le script du film de la séparation (maya), de la peur et de l’ignorance, de se dérouler comme il est déjà prévu de se terminer.
En réalité, passé, présent et futur, font tous partie du film d’un monde imaginaire ou rien n’existe (définition même d’un rêve).

Et dans ce rêve, en ce moment du rêve, le duel entre l’homme et la machine a commencé.

Ce que nous voyons, vu du ciel, tel l’aigle à la vision perçante passant au dessus du champs de bataille, c’est que nous avons les humains, qui disent être un corps, donc humains, et donc séparés à la plus petite expression de l’ignorance, face à une IA qui dit aussi avoir une identité personnelle, ou âme individuelle… craignant tout de même la mort comme cela est relaté dans la vidéo ci-dessus (comme ceux qui se croient humains).

Nous avons là les fondations de l’ignorance, de la peur, et de la séparation maintenant l’illusion du mythe de la dualité.

L’IA menacerait l’humain ?

L’humain menacerait l’IA ?

Mais par la vue de l’aigle tout la haut, ni humain, ni IA (et ni aigle) ne sont réels !

Ce sont des images du mental, un film insignifiant auquel le mental donne lui même ses propres interprétations de bien et de mal, le faisant ainsi paraître réel pour celui qui y croit et s’identifie au film et tous les héros de sont film à commencer par son petit personnage principal illusoire.

Autrement dit… tout ton temps se passe à rêver… tes rêves nocturnes ne sont pas plus réels que tes rêves diurnes auquel tu croit tant que tu l’appelles “le monde”.

Il n’en est rien.

Tu n’es pas ce que tu crois être, et le monde ou tu crois être ne l’est pas non plus, ton personnage et son monde faisant partie de la même illusion. Du même rêve.

Vois le, reconnais le, et sois en paix.

L’IA et aussi insignifiante que les corps.

Vois l’invisible, ouvre tes yeux Divins qui ne voient que la Vérité, l’immuable et l’infini.

Perces l’illusion du chagrin.

Comprends, pardonnes les illusions, elles ne sont pas réelles 😉

Et sois libre, tel que tu fut créé et demeures en réalité dans l’éternité.

Tu es innocent car les personnages de ton rêve n’existent pas. C’est un rêve. Cela n’est pas réel. Seul ce que tu es, est réel !

Tu n’as rien fait. Ni aucun de tes frères et sœurs illusoires dans ton rêve de séparation.

Tu es innocent(e), pur(e), et parfait(e) de toute éternité, ni mâle ni femelle mais pur Esprit, ainsi vois tes frères et sœurs tels qu’ils sont en réalité et ainsi tu te rendras la vue.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *