LIVERPOOL: l’enfant-tueur retourne en prison

Jon Venables, un des deux « enfants-tueurs de Liverpool » qui avaient, à l’âge de 10 ans, tué un enfant de deux ans, est retourné en prison mardi. Agé désormais de 27 ans, il n’a pas respecté les termes de sa liberté conditionnelle.

Condamné à la perpétuité, le jeune homme avait été remis en liberté conditionnelle en 2001 sous une nouvelle identité. « Nous pouvons confirmer que Jon Venables a été remis en prison à la suite d’une infraction aux conditions » de sa remise en liberté, a déclaré une porte-parole du ministère de la justice, sans préciser les faits.

En février 1993, Jon Venables et Robert Thompson, tout deux âgés de 10 ans, avaient attiré un enfant de deux ans, James Bulger, à l’écart d’un centre commercial de Liverpool. Il l’avaient torturé et frappé sauvagement à coups de briques et barres de fer avant de le laisser pour mort sur un rail de chemin de fer dans l’intention qu’un train, en l’écrasant, dissimule leur crime.

Ce meurtre et l’âge précoce de ses auteurs avait suscité une vive émotion en Grande-Bretagne et à l’étranger. L’enregistrement par une caméra-vidéo de la scène les montrant en train d’emmener par la main le petit James avait fait le tour du monde.

Les deux enfants-tueurs avaient été condamnés à la prison à vie et demeurent soumis jusqu’au restant de leurs jours à des restrictions d’activités assorties de contrôles réguliers par les autorités. En 2001, la justice avait accédé à leur demande d’obtention d' »anonymat à vie » avec une nouvelle identité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *