Depuis le passage en mode payant du site internet des nouvelles calédonienne, l’audience de leur site n’en fini plus de chuter. Un coup dur pour les annonceurs en ligne car le prix du passage de pub lui n’a pas changé.

Le modèle payant de journal consultable en ligne n’est pas nouveau pour autant, le Monde ou le Figaro par exemple eux aussi sont payant.

Le problème de la presse en général en Calédonie est le manque de contenu choc ou important pour les lecteurs, en effet comme il se passe peut de chose sur notre caillou (importantes), on comprend alors que les lecteurs rechignent à payer pour lire en ligne des titres tels que ceux publiés aujourd’hui :

  • La mutuelle à l’étude
  • Sept voleurs à la barre
  • Complètement toqués de karaoké
  • Les petites mains de la fête nationale
  • Le marchand de sable va passer
  • Un coup dans la mangrove
  • Animés par la flamme
  • Josiane Jamet : Tahiti en action

je passe la rubrique des décès et chiens écrasés…

Du coté du journal papier, les chiffres des ventes restent quand a eux secrètement gardés.
La question serait de savoir combien de ventes de journaux sont réalisées par jour, et combien de tirages repartent invendus le soir dans les poubelles.

Ce taux entre le tirage et la vente est très variable évidement selon les jours en fonction du contenu du journal, plus les titres sont gros et racoleurs plus il y a de vente,  et au contraire plus il n’y a rien a lire plus le papier part a la poubelle invendu.
Mais la encore ce n’est pas une spécificité de LNC, cela vaut de même pour tous les journaux d’information et journaux télévisés.

Une bonne catastrophe et hop ça repart 😉

Concernant les professionnels, seuls quelques articles économiques ainsi que les annonces légales trouvent aux yeux des professionnels un intérêt, cependant l’apparition de services web comme www.observeur.nc qui envoient les annonces légales de tous les journaux (dont lnc) tous les matins par email et classés selon les préférences des lecteurs a cependant pris un grand nombre de parts de marché sur les abonnements de lnc vendus jusqu’ici majoritairement vendus aux professionnels.

Pour information, en 2005 quand le services d’annonces légales par email www.observeur.nc a vu le jour, les nouvelles calédoniennes ont menacés et tentés d’empêcher ce service pourtant légal et déjà développé dans les autres dom tom ainsi qu’en métropole. Moins cher qu’un abonnement et plus pratique, ce service a fait de nombreux adeptes déjà en Calédnie.

Concernant les petites annonces, idem les sites comme www.annonces.nc ou www.encheres.nc (totalement gratuit pour les particuliers) en l’espace de 6 ans, ont totalement dévastés le contenu desrubriques petites annonces des journaux papiers (payants).

La question est : comment avec des charges aussi importantes peuvent ils lutter contre les services web locaux ou internationaux gratuits pour la plupart ?

Quel modèle économique doivent ils prendre pour survivre ?

Avec l’apparition de la 3G, les annonces et infos deviennent nomades, ils s’appellent google.fr, rue89.com, 20minutes.fr, caledosphere, cagou.com, observeur.nc, linkedin.com avec son forum calédonien déja suivi par plusieurs centaines de professionnels et particuliers (deuxième réseau social mondial après facebook), et bien d’autres encore…
L’avenir du papier s’annonce morose en Calédonie et dans le monde.

[polldaddy poll=5149857]

3 COMMENTS

  1. C’est du foutage de gueule pur et simple leur passage au payant ! Encore un bel exemple sur l’art et la manière d’user et d’abuser d’un monopole.
    C’est vrai qu’il ne se passe pas grand chose mais ce qui manque ici ce serait un véritable site d’infos en lignes et en continu…

  2. 100% d’accord avec Lord Arsenik.

    J’ajouterai qu’en plus, le site devenu payant est loin d’être totalement opérationnel et que notamment, l’accès aux journaux par date est devenu impossible.

    Donc, payer pour un service moins performant que lorsqu’il était gratuit : cherchez l’erreur !

  3. Bravo à ces commentaires de toute façon le prix pour les internautes est proébitif dire une arnac on peu s’abonner sur la presse international à moitié prix, alors pour cette feuille de choux???????????????????.Patouche

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here