Une fois n’est pas coutume les NC ,en manque d’articles a sensations, se précipite sur un sujet téléphoné et prédigéré  qui a largement fait la une de tous les blogs LOCAL :  les fameuses PARTY PILLS !
Ce serait sans plus d’incidence sauf qu’a un petit détail prêt cet article ressemble fort a une attaque en règle d’ un commerçant calédonien.

Cela fait 2 fois en quelques mois que LNC fait son choux gras en s’attaquant a la société Sensation Import qui distribue entre autre les Party Pills en Calédonie.

Dans leur premier article datant du 09 decembre 2009 ils faisaient leur premier gros titre sur « Les nouvelles drogues débarquent en Calédonie » en qualifiant les produits importés par cette petite société calédonienne de « Drogue, Extasie… » expliquant même que la douane les avaient saisies…

Manque de pot pour eux leurs informations étaient comme souvent inexactes , ils ont du sous la menace d’un procès publier un démenti sur cette « fausse saisie » En effet  il n’a jamais était question de saisie , sensations import a volontairement  remis son stock aux autorités compétentes et a obtenu les autorisations a la fois de la Directions des affaires sanitaires et sociales mais aussi d’un laboratoire indépendant en France qui a procédé a toutes les analyse sans trouver aucune trace de substance illégale… de la caféine et quelques plantes aromatiques voila tout !

Comme par le plus grand des hasard, alors que l’article calomnieux avait été publié en gros titres et enregistré sur leur site internet, le démenti lui était tout petit et n’a pas trouvé place dans leur site.

Aujourd’hui encore ils refont un article pour tenter de détruire la réputation de cette société, de son gérant et de leurs produits.

Comment expliquez vous que lors d’une conversation a bâton  rompu Marc BALTZER confie a l’un des gérants de sensation import que lui-même a essayer les party pills et qu’ en comparaison, il est catégorique, les effet des party pills ne peuvent en aucun cas s’apparenter de prêt ou de loin  a ceux des drogues ?

Pourquoi cite-t’il  nominativement le co-gerant de sensations import alors qu’il ne donne que le prénom de la gérante de la  société Happy » High Herbs » ?

Pourquoi réimprime t’il l’ancien message,( présent non pas sur la page FB officielle de sensations import mais sur une page additionnelle « speciale Idose »),ou il fait mention des mots TAZ et TRIP alors que sensations import les a  soigneusement supprimer  de ces pages quand on lui a signifie le caractère tendancieux de ces termes  ,qui plus est avec des excuses en bon et du forme ?

N’est ce pas dans une volonté de nuire sciemment qu’il revient sur cet amalgame Party pills = drogue, alors que le gérant de la société lui a clairement explique qu’il ne savait pas qu’en ‘zoreillis ‘TAZ est un mot d’argot pour définir l’ectasy ,et qu’ ici on l’a employé dans un tout autre sens puisqu’il s’agissait d’un clin d’œil au diable de Tasmanie et a son attitude hyperactive qui illustre bien le cote booster des pilules ?  Quand au terme TRIP une fois encore mal interprété, ont peu facilement lui donner le sens que l’on veut , ici le journaliste veut y voir une nouvelle référence au drogue alors qu’il s’agit une nouvelle fois d’exprimer le cote « délirant » autrement dit quelque chose qui plait, qui met  de bonne humeur . Ne dis t’on pas aussi « cette fille me fait triper » et alors quoi ?? la jeune fille peut être condamner comme une drogue dure ? risible mes amis …

Il y a de quoi se poser des questions concernant l’impartialité et l’objectivité du journaliste ?

Pourquoi si ce n’est pour vendre une fois de plus leur maudit papier sur l’autel de la désinformation ?

LNC sont ils au dessus des lois ?

C’est la question que l’on est en droit de se poser car outre la manipulation de l’information et le manque de sérieux de ce journal (malheureusement le seul en Calédonie), leur responsabilité est immense car un article comme celui la peut détruire des vies et des sociétés.

Joint par téléphone le jour même, un des gérant de la société Sensations Import a reçu un appel d’un autre chef d’entreprise calédonien qui aurait lui aussi été victime de la plume mensongère des Nouvelles Calédoniennes.

Il est grand temps que cela cesse !

Qu’en pensez-vous ?


17 COMMENTS

  1. Je trouve toute cette polémique assez stupide, néanmoins on ne me fera pas croire que les allusions aux TAZ et aux TRIPS font référence à autre chose que des EXTA et de la LSD. Légal d'accord, mais l'histoire du diable de tasmanie et des 'trips sexuels', c'est un peu gros quand même non? 😉

  2. Les Nouvelles, comme trop souvent, sont à cours d'articles percutants. Alors, dès qu'on leur présente un os, les journalistes sautent dessus, sans vérifications.

    Faire la UNE et tant pis pour la casse. Les excuses, ils ne connaissent pas.

  3. LNC ca represente une France coloniale maintenant obsolete, la presse au service de magouilleurs qui trempent dans tout ce qui peut servir le pouvoir colonialiste en place (ou non…), allant jusqua essayer d'eliminer toute presse conccurente comme ca a ete le cas auparavant. On devrais tous boycotter ce journal (journal?) puisque la meteo on peut lavoir sur l'internet.

    • Il y a des gens qui voient du colonialisme partout. Ces gens là verront ce que sera la presse "non coloniale" quand le pays sera indépendant. Ils devraient lire les journaux africains, ça leur donnerait une idée de ce qui les attend !

      • …'colonialisme' dans le sens: 'qui profite a un petit nombre qui exploite un grand nombre' avec l'aval de politiciens puissants, genre: 'tas pas quelque milliers d'hectares sur la cote ouest, vers Bourrail, ou je pourrais chasser le cerf'? (jen connais qui les ont ces milliers dhectares, la maintenant, tu veux des noms?). Si les Francais -moyens, de France- realisaient le cout des t.o.m. (et autres dept) ils hurleraient! Leurs impots sont gaspilles, maintenant, comme avant…

  4. Salut,

    Juste pour info, j'ai eu tester dans ma jeunesse les trip (LSD) et les TAZ (mdma), et j'ai également tester les party pills… hé bien il n'y a pas photos, on est loin de l'effet des premiers. Ceci étant je cherche à lire l'article du 11 octobre sur les party pills, avant de dire des conneries.
    Ce qu'il reste à savoir c'est que les premières versions de celle-ci à base de BZP ont été interdite partout dans le monde y compris en NZ. Les nouvelles versions sont quand à elle uniquement composées de plantes légales (vous me direz on obtient le MDMA en mélangeant différents composés chimique légaux aussi), genre géranium etc… au final la pilule n'apparait pas sur le tableau des stupéfiants.
    Elle est par conséquent légale, et apporte un vrai plus à la fête.
    Le point essentiel est, comme pour l'alcool, de savoir se limiter et ne pas passer ses sorties à ingérer des party pills, déja parce que l'effet ne serait plus le meme, et surtout parce qu'il est toujours meilleur de se prendre une cuite de temps en temps que de finir alcoolique 😉

    Je suis contre toute diabolisation, et les articles généralement produits par les nouvelles ont toujours une tendance aux jugements à l'emporte pièce qui font qu'on a plus envie de tester par nous meme que de se contenter de leur avis.

    Pour les parents qui flippent pour leur enfants, il n'y a pas de craintes à avoir si vous ouvrez le dialogue avec eux. Une interdiction peremptoire totalement subjective et autoritaire aura toujours pour résultat l'inverse de ce que l'on attendait.

    Amusez vous bien, mais restez soft & safe 😉

  5. Il devrait tout de même y avoir un avertissement à destination des retraités et des hypertendus: toute cette caféïne peut finir par être dangereuse, mélangée à de l'alcool…

  6. Ce monsieur (le gérant de la société Party pills) à bien raison de monter au créneau ! Ici, quand on essaye de faire quelque chose de différent, de pas comme les autres, tous n'est qu'histoire de jalousie et d'interets ! Si ce monsieur à eu une bonne idée, que son produit répond aux normes d'hygienes et qu'il arrive à les vendre, tant mieu pour lui, mais qu'on le laisse faire son business !

    Le seul vrai business que l'on sait faire et que l'on laisse faire ici (meme peut etre trop!), c'est la revendication !…

  7. Effectivement ce n'est pas la premiere fois que les LNC s'attaque volontairement ou sans verifier ses sources pour faire du sensationalisme à un sujet….j'ai en tête l'histoire du directeur de la SIC, christophe canonne qui avait ete accusé d'avoir fait des plus values sur le dos de la societe ….A la lecture du droit de reponse de ce dernier qui n'a pas ete mis en ligne (trop facile d'attaquer et plus facile encore de ne pas publier la verité)il apparaissait qu'il avait ete vistime lui et sa famille d'une cabale qui vise à le deboulonner pour y placer des amis politiques mieux implantés !!!

  8. oui je confirme que ce meme journaliste M.B. des nouvelles est un journaliste à sensations, qui ne pense qũà écrire des articles diffamatoires. Cela fait tres classe, et coura à la perte des Nouvelles je l'espère. Si un jour un quotidien digne de ce nom pourra naître, je serai le premier client.

  9. L'important c'est surtout que les puvoirs public s'intéressent à ce phénomène car j'ai pour ma part deux témoignages qui confirment que ces saloperies ont été vendues a des mineurs. J'attends juste le bon moment pour enfoncé le clou et mettre echec et mat ceux qui se font du bl sur le dos de gamins avec leur merde

    FRANCK THERIAUX

    800412

  10. Franck Theriaux qui revendique la ganja et la number 1 s'en prend lui aussi a plus petit que lui 😉

    Pourquoi tu montes pas au creneau contre les jeunes mineur qu'on prend avec de l'alcool ivres dans les rues de nouméa ou dans des boites de nuit ou normalement ils ne devraient pas etre ??

    T'en prendre aux commercants d'alchool ou de tabac ca non ca te demanderait du courage et une propre remise en question sur sa propre consommation certainement…

    pathetique.

  11. Taz ? Une référence au diable de Tasmanie ?????? Et trip, pour trip sexuel ??????? Toi, au moins, t"as vraiment pas peur de prendre les gens pour des gros cons. Et puis j'ai lu les articles en question, j'ai pas l'impression qu'il y a de la désinformation. J'ai plutôt l'impression que c'est ce blog qui est proche de ce pauvre petit commerçant et qui le défend par tous les moyens. Ce mec, il a le droit de faire ce qu'il veut, de vendre les produits qu'il veut, surtout s'ils sont légaux. Mais dire que "franchement, il ne connaissait pas que taz ça veut dire ecstasy et trip lsd, là, il a quand même pas le droit de prendre ses clients pour des cons. franchement, le coup de la fille qui me fait triper, c'est trop drôle. Et coke, c'est du coca cola, c'est bien ça ? Quand on dit de l'herbe, c'est le buffalo ? Nan mais franchement, t'as pas honte ? Taz, le diable de tasmanie "POUR SON ATTITUDE HYPERACTIVE", c'est la meilleure de l'année !!!!! Franchement, t''as pas honte ????

  12. Certains pensaient que les Nouvelles Calédoniennes avaient un lien quelconque avec le journalisme??? C'est qu'ils ne s'intéressent pas beaucoup à l'actualité…
    Je prépare des plaintes, probablement pour décembre 2010 qui démontreront le vrai visage des Nouvelles Calédoniennes et démontreront comment les dirigeants considèrent l'information…

  13. du fric, du fric, du fric…

    1 jour normal (sans gros titre) les nouvelles vendent a peine 10.000 journaux.

    1 gros titre et ca passe direct a 30.000, faites le calcul a 160 fcfp par journal et vous comprendrez pourquoi l'odeur du sang les attirent.

    Le probleme en Calédonie c'est qu'il y a tres rarement matiere a faire du sensationel, donc au diable la déontologie et le journalisme propre… l'argent est le seul maitre a bord.

    Quand on sait qu'en plus l'argent des nouvelles n'est que tres peu reinvestit dans le circuit local vu que ca part aux actionnaires en metropole…

    Mais bon a force de prendre les calédoniens pour des cons j'espere que ca leur retombera un jour sur la gueulle…

  14. c'est vrai que l'explication pour taz et trip est un peu tire par les cheveux.. Ceci étant dit on peut leur accorder de l'avoir retire des que qql un en a fait mention .. pkoi le journaleux revient il dessus ?

    et c degeulasse de lancer cette cabale contre une petite boite caledonienne alors que serieux comme dit ashton on est face au mm probleme avec l'alcool, les cigarettes et la vrai beu .. alors le Franck la t'as pas d;autre cat a fouetter ??? un combat plus noble peut etre ? ce que tu dis c debile en plus ..

  15. Bonjour à tous,

    Je n'ai pas lu l'article en question mais pour moi il faut surtout s'inquiéter et cela meme si ces pilules sont legal et prétendu sans danger et je suis un peu sceptique sur cela (l'alcool est bien legal mais pose tout de meme des problemes sanitaires) du fait qu'une partie jeunesse calédonienne ne puisse plus s'amuser sans avoir recours à une substance desinhibante ou énergétique. Ce qui me choque aussi c'est le format pour moi en donnant l'habitude a des jeunes de prendre des pilules pour la fete on pourrait rendre plus facile le passage à l'ecstasy.

    C'est con a dire mais pour moi les pilules doivent rester des médicaments!!!

    D'autre part c'est vrai que tes explications sur le mot "TAZ" et "TRIP" sont un peu bizarre mais d'autre en ont deja parlé donc arretons nous là.

    Cordialement,

    Mario

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here