L’ouragan Irene menace 65 millions d’Américains

Irene continue son chemin vers la côte Est des États-Unis et menace des millions d’Américains.

Irene n’a pas fini de dévaster les Bahamas qu’elle se dirige rapidement vers la côte Est des États-Unis. Samedi, l’ouragan touchera la Caroline du Nord, pour ensuite s’affaiblir et longer les côtes atlantique jusque New York. Pour le moment, Irene est appartient à la catégorie trois des ouragans, sur l’échelle de Saffir-Simpson qui en comporte cinq. Après son passage en Caroline du Nord, elle pourrait se situer en catégorie deux.

Irene traversera donc la Caroline du Nord, la Virginie, le Maryland, le Delaware, le New Jersey, New York et le Connecticut qui ont tous décrété l’état d’urgence. Les évacuations ont déjà commencé dans les stations balnéaires de Virginie. Le maire de New York, Michael Bloomberg est très inquiet pour sa ville, évoquant la possibilité de graves inondations dimanche, avec des conditions ressemblant à une tempête tropicale. Le métro new-yorkais pourrait être suspendu samedi pour cause de vents violents, tandis que les quartiers de Brooklyn, Manhattan et le Queens pourraient être évacués.

Les prévisions météorologiques sont alarmantes, la taille de l’ouragan est telle, que Washington, Baltimore, Philadelphie pourraient être touchées. Le secteur des industries fragiles, comme les raffineries pétrolières ou les centrales nucléaires, des plans d’urgence ont été déclenchés, dont l’envoi de navires basés en Virginie par la Marine américaine. Les compagnies aériennes ont annulé leurs vols dans la zone et ont commencé à rapatrier leurs appareils plus à l’intérieur des terres. Irène a déjà dévasté l’île de Porto Rico où elle a fait un mort et la République Dominicaine où deux personnes sont mortes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *