En Espagne, le maire d’un village va autoriser la culture de cannabis pour lutter contre la crise économique.

A Rasquena, petite ville au Nord-Est de l’Espagne, un plan d’action municipal anti-crise prévoit d’autoriser la culture de cannabis pour booster le budget de la commune.
Cette information, révélée par le quotidien Diaro de Sevilla et relayée par un blogueur du journal Le Monde, n’a rien de farfelue puisqu’une entreprise publique a été créée pour concrétiser ce projet. Cette société ad’hoc va aider des propriétaires terriens à louer des parcelles cultivables à des associations légales de consommateurs qui pourront faire pousser de la marijuana sur pas moins de huit hectares !

Il faut dire que ce village, comme beaucoup d’autres en Espagne, est pris à la gorge et est fortement endetté. Rasquena présente effectivement une ardoise de près de 1,3 million d’euros. Cette orientation cannabique paraît donc justifiée pour Josep Maria Insausti, conseiller municipal chargé des affaires économiques et cité par la même source. « La commune a beaucoup de difficultés avec la crise, beaucoup de gens sont au chômage. Maintenant, on nous demande de rembourser les dettes à un rythme impossible pour un petit village. » Il estime également que cette culture de chanvre va faire grimper le prix de location des terres via une multiplication par 10 et que seule la sécurité sera prise en charge par la commune.
En effet, nous maintenons que le rejet de résidus liquides (dont nous ignorons ENCORE la composition exacte à ce jour et donc, dont on ignore ENCORE la toxicité REELLE !) de Vale dans notre lagon patrimoine mondial est inacceptable. Nous resterons vigilants sur la suite de la procédure (appel de la partie adverse ?) et les conditions économiques dans lesquelles l’industriel sera sans doute à nouveau autorisé par la province sud à privatiser le domaine public. Nous espérons qu’elle aura alors à cœur de produire une décision à la hauteur des enjeux

1 COMMENT

  1. tout ca devrait etre legal et vendu en pharmacie, le pinard et le tabac sont bien legaux, qu’est-ce-qu’on est con quand on gouverne un pays (meme si on a besoin de poignon…)…

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here