Après les révélations du Biostaticien espagnol Ricardo Delgado Martin divulguant l’existence de nanoparticules de graphène dans un échantillon du supposé vaccin Pfizer, provoquant de nombreux effets secondaires graves, voici une autre enquête de la composition des trois autres pseudos vaccins Covid d’Astrazeneca, Moderna et Janssen. Traduit en français par le collectif “Reaction19” de l’avocat Carlo Alberto Brusa!

Une autre vidéo plus longue et éducative de Chloé F.

L’étude révèle, et comme par hasard, les mêmes substances microscopiques de “Pfizer” photographiées auparavant par celles du biostaticien espagnol!

D’autres ingrédients inconnus et mystérieux apparaissent dans les trois autres marques de liquides “vaccinales” d’Astrazeneca, Moderna et Janssen dont la composition a été occulté au public.

Voici un petit résumé des ingrédients toxiques, nocifs, et parfois cancérigènes, trouvés dans les quatre “vaccins” Covid-19 de l’étude du docteur Robert Young:

_ Des bombes à fragmentation d’oxyde de graphène
_ Des fractions aqueuses contenant de l’oxyde de graphène réduit
_ Des maillages complexes en multicouches
_ Des amas de nanoparticules
_ Des nanoparticules cristalines
_ Des “feuilles” de graphène abondantes dans des fluides en suspension
_ Des débris de 20 microns contenant du carbone, de l’oxygène, du chrome, du soufre, de l’aluminium, du chlorure et de l’azote
_ Un corps mystérieux allongé de 50 microns (vivant dans le sang), identifié comme étant un parasite “Trypanosoma cruzi” constituant l’une des nombreuses causes du Sida!
_ Une particule blanche de 2 microns de long composée de bismuth, carbone, d’oxygène, d’aluminium, sodium, cuivre et azote
_ Un agrégat de nanoparticules comprenant du bismuth, du titane, du vanadium, du fer, du cuivre, du silicium et de l’aluminium
_ Des agrégats manufacturés de fer, de chrome et de nickel (acier inoxydable!)
_ Des molécules d’histidine, saccharose, de polyéthylène glycol et alcool éthylénique, toutes deux connus comme étant cancérigènes et génotoxiques!
_ De la colle à base de carbone dans un agrégat organique-inorganique de particules d’acier inoxydable
_ La naissance endogène de pics de protéines Spike =) effet Corona! Créés accessoirement, par une exposition à des champs électromagnétiques pulsés toxiques à 2,4 Ghz! (5G?)
_ Des nanoparticules cytotoxiques intégrées
_ Des corps étrangers identifiés hautement toxiques, ayant une morphologie spérique avec des cavités en forme de bulles!
_ Un grand composite d’oxyde de graphène réduit de 100 microns
_ Des entités d’oxyde de graphène réduit à base de carbone, mélangées à des grégats remplis de nanoparticules de silicate d’aluminium

Tous ces ingrédients des soi-disant vaccins Pfizer, Astrazeneca, Moderna et Janssen sont hautement magnétotoxiques, cytotoxiques et génotoxiques pour les membranes cellulaires des plantes, des insectes, des oiseaux, des animaux et des humains, ainsi que pour leur génétique, conclut l’étude.

Il y aurait actuellement plus de 500 millions d’accidents graves et/ou au moins 35 millions de morts par ces injections illégales!

Il ne reste plus qu’à enquêter maintenant sur le contenu des autres soi-disant vaccins Chinois et russes!

Source du PDF avec les liens cliquables:

https://reaction19.fr/reaction19/enquetes-reaction19/140921-composition-des-pseudo-vaccins-dr-robert-young/

Souscrivez à l’association “Reaction19” pour défendre vos droits! 10 euros par an.

Autres sources:

https://etouffoir.blogspot.com/2021/08/les-vaccins-contamines-observations-par.html
(Avec des images en Haute qualité)

https://numidia-liberum.blogspot.com/2021/08/dr-robert-o-young-publication-des.html

https://www.drrobertyoung.com/post/transmission-electron-microscopy-reveals-graphene-oxide-in-cov-19-vaccines

Rencontrez le Docteur Robert YOUNG: https://www.drrobertyoung.com/meet-dr-young

A partager autour de vous! Et à envoyer à vos députés et aux directeurs des CHU!

Conception: Infoveritas

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *