Margaret Thatcher vient de mourir à l’âge de 87 ans. Admirée et haïe, la « Dame de fer » a dirigé la Grande-Bretagne de 1979 à 1990. Relations avec les syndicats, IRA, guerre des Malouines: retour sur les temps forts de l’ère Thatcher.

Premier ministre de 1979 à 1990, la « Dame de fer » a été la première femme à occuper cette fonction en Grande Bretagne. Considérée comme la dirigeante britannique la plus importante depuis Winston Churchill, Margaret Thatcher a redressé l’économie du pays, au prix d’une politique libérale très dure.

Les messages d’hommage ont afflué sur le réseau social. Son ancien ministre et ancien leader tory Michael Howard a déploré la disparition d’un «Titan de la politique», ajoutant: «Je crois qu’elle a sauvé notre pays.» Surnommée la Dame de fer, elle a profondément transformé la société et l’économie britannique. Au-delà de ses héritiers conservateurs, l’hommage devrait s’étendre à l’ensemble de la classe politique. Une campagne avait été organisée il y a un peu plus d’un an pour réclamer pour elle des obsèques nationales.

Souffrant de la maladie d’Alzheimer depuis plusieurs années, victime de plusieurs attaques cérébrales, Margaret Thatcher s’était peu à peu retirée de la vie publique, passant le plus clair de son temps dans sa maison à façade blanche de Chester Square, dans le quartier chic de Belgravia. Elle avait fait une apparition dans un restaurant londonien pour fêter son 87e anniversaire en octobre dernier, avec son fils Mark et sa belle-fille. Hospitalisée le 20 décembre pour l’ablation d’une tumeur à la vessie, elle était ces derniers temps logée à l’hôtel Ritz, où elle recevait des soins.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here