Même si elle se réjouit pour Nicolas Sarkozy, la présidente du Front National a regretté le choix du nom de sa fille, d’origine italienne.

Invité dimanche dans l’émission « Face à l’actu » de Marc-Olivier Fogiel sur M6, Marine Le Pen a été invité à s’exprimer sur la naissance de Giulia, la fille de Carla Bruni et Nicolas Sarkozy le 19 octobre dernier à Paris. La présidente du Front National s’est d’abord réjouit pour les deux parents… avant d’envoyer une critique quant au nom choisi.

« J’aurais préféré que cette fille porte un prénom plutôt français qu’un prénom italien », a expliqué la leader frontiste à Marc-Olivier Fogiel. « Je pense que quand on est président de la République française, il m’apparait comme un signal fort de donner à son enfant un prénom français. C’est mon côté patriote et je pense que beaucoup de Français pensent la même chose que moi ».

D’après Le Figaro, le nom « Giulia » a été choisi parce qu’il se prononce aussi bien en français (Julia) qu’en italien ou hongrois (Youlia).

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here