Marine Lepen fasciste

ce n’ets pas moi qui le dit c’est Yvan Blot un compagnon du FN
lire la remarquable analyse de l’auteur
http://www.atlantico.fr/decryptage/marine-pen-pour-que-vive-france-livre-marxisme-rouge-yvan-blot-301601.html
le père était anti immigration et anti communiste;la fille est devenue anti libérale et a rejoint le camp Mussolini

Rejoindre la conversation

  1. la grenouille verte

41 commentaires

  1. Ah,en voila un scoop.Qui a fait cette remarquable analyse?Et puis meme,entre le fachisme (50 millions de morts) et le communisme (110 millions de massacres) il y a une sacree difference a’ moins qu’un mort n’ai pas la meme valeur selon qu’il ai ete tue par des communistes ou par des fachistes.Bidon son analyse.D’ailleurs le blot,c’est qui?surement encore un de ces arrivistes ,traitre a’ leur propres camps.Oublie’de l’histoire(si tant est qu’il n’ai jamais compte’) c’est un de ces personneges qui feraient n’importe quoi pour qu’on le connaisse.RATE.

    1. Le racisme se soigne. Des scientifiques britanniques viennent de découvrir une pilule qui rendrait les personnes moins racistes.

      Ce sont des chercheurs de l’Université d’Oxford au Royaume-Uni qui ont fait cette étrange découverte. En analysant les effets du Propranolol, un médicament destiné à lutter contre l’hypertension en réduisant le rythme cardiaque, ceux-ci ont découvert qu’il avait d’autres vertus. Selon eux, les personnes qui prendraient ce médicament verraient leurs préjugés racistes diminuer significativement.

      Cette étude a été menée sur 36 hommes de race blanche. Après avoir ingéré le médicament pour certains et un placebo pour d’autres, ces patients ont été soumis à un test sur les préjugés racistes inconscients. Et le résultat est troublant. Les patients ayant avalé le médicament se sont montrés beaucoup moins racistes dans leurs propos que les autres. Seul un tiers des personnes testées avec le propranolol ont montré des préjugés racistes. « Alors qu’en général c’est une chose que l’on observe sur une grande majorité des gens », explique la chercheuse Sylvia Terbeck. « Certaines personnes se demandent déjà s’il faudrait utiliser ce médicament pour soigner le racisme », continue-t-elle.

      1. @ Maisi :  » Cette étude a été menée sur 36 hommes de race blanche ». Et pourquoi pas sur des femmes ? Ou des individus d’autres ethnies ? Le racisme n’est pas l’apanage des blancs… On en a quotidiennement la démonstration ici. Cette étude, si elle existe réellement, serait basée sur un à priori raciste…

  2. « le père était anti-immigration et anti-communiste;la fille est devenue anti-libérale »

    Deux remarques:

    1) si le père était anti-communiste et la fille anti-libérale, c’est donc bien que le père et la fille c’est pas la même chose, malgré ce qu’on dit.

    2) si être soit anti-communiste, soit anti-libéral, doit forcément amener à être qualifié de fasciste,
    ben on est pas sorti de l’auberge… preuve que l’appellation « fasciste » n’est qu’un terme creux et gratuit
    destiné à stigmatiser, et à manipuler l’opinion.

    Jetons aux chiottes ( et chions dessus) et tirons la chasse sur la propagande anti-MLP !

    1. L’analyse n’est peut-être pas mauvaise certes, mais les extrêmes dans les actes et l’extrême droite dans les actes et les fondements ont toujours étaient fascistes, c’est quelque chose que l’on ne peut contester.

      1. « ETAIT », c’est bien dit.
        Extreme droite faisait juste référence a la position des députés dans l’assemblée nationale.
        Depuis, le terme a été détourné par le système en place, « Extreeeeeme Drouaaate », pour apeurer les veaux.

        je pense que le FN de Marine n’a plus grand chose a voir avec celui de son père..

        1. Non, vous déformez mon propos; ONT toujours ETE*, qui est du passé composé, donc qui indique une action commencée dans le passé et qui perdure au moment où l’on parle.

  3. le FN a long terme ca donnera ca, l’ordre nouveau dont raffollent tous les partis d’extreme droite sur la planete, clairement demontre chez nos voisins, pour ceux qui ont oses, Hongrie, Pays-Bas entres-autres (pas le format -140 lettres- de ‘Twitter’, desolee mais c’est important, chaque point l’est, important):

    1. Les alliances
    Le danger de l’extrême droite ne réside pas uniquement dans son programme politique mais
    également dans l’influence qu’elle peut exercer sur les partis politiques traditionnels. Ceux-ci peuvent
    être tentés de reprendre certaines de leurs propositions pour récupérer une partie de l’électorat
    d’extrême droite. D’autres peuvent aller jusqu’à accepter des alliances avec les extrémistes pour être
    au gouvernement dans les différents niveaux de pouvoir.
    2. L’antisémitisme
    L’antisémitisme en tant que racisme dirigé contre les juifs fait partie intégrante de l’histoire de
    l’extrême droite en Europe et dans le monde. Poussé à son paroxysme avec l’extermination
    systématique des juifs par les nazis pendant la deuxième guerre mondiale, l’obsession antijuive reste
    une composante structurelle des principaux partis politiques d’extrême droite aujourd’hui.
    3. L’avortement
    L’avortement fait généralement l’objet de vives condamnations par les leaders de l’extrême droite. Il
    est considéré comme l’une des causes de la dénatalité en Europe, mais surtout, il constitue un
    argument électoral pour s’approprier le vote des catholiques intégristes et de ses officines anti-IVG
    (interruption volontaire de grossesse). D’autre part, pour certains théoriciens d’extrême droite,
    l’avortement fait partie des outils utilisés par la “haute finance internationale” qui complote pour la
    destruction de la “race blanche”.
    4. La collaboration
    Beaucoup d’anciens collaborateurs se retrouvent dans les différents mouvements d’extrême droite en
    Europe. La proximité entre leurs idées et celles défendues par l’extrême droite fait de celle-ci un milieu
    accueillant pour tous ceux qui ont jadis collaboré avec le régime nazi.
    5. Le complot
    Dans l’idéologie de l’extrême droite, l’histoire s’explique par une suite de complots orchestrés par des
    forces occultes qui cherchent à dominer le monde. Les régimes fascistes des années 30 dénonçaient
    le “complot juif” ou “judéo-maçonnique”. Aujourd’hui, l’extrême droite dénonce le “complot mondialiste
    et cosmopolite” de la “haute finance internationale, vagabonde et apatride”.
    6. Le culte du chef
    Qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition, les partis d’extrême droite et les régimes fascistes
    s’organisent autour du chef dont le charisme et l’autorité assurent le dévouement et l’obéissance de
    ses militants. Leurs structures et leurs fonctionnements internes ne sont pas démocratiques, ils
    reposent sur des principes hiérarchiques et sur l’autoritarisme.
    7. La culture
    Dès qu’elle le peut, l’extrême droite s’attaque à l’expression libre de la culture. Synonyme d’ouverture,
    de diversité, de tolérance et de pluralisme, celle-ci représente un danger pour l’extrême droite dont la
    force d’attraction repose sur le rejet et la crainte de l’autre (l’étranger, l’homosexuel, etc.) et de sa
    différence. Dans les années 30, les régimes fascistes qui se sont progressivement mis en place
    avaient un contrôle total sur la culture. La littérature, l’art et l’information étaient soumis aux exigences
    du parti ou du dictateur en place. Récemment, en France, les villes dirigées par des maires Front
    national ont vu leurs bibliothèques “épurées” de certains ouvrages opposés à l’extrême droite. D’autre
    part, des livres écrits par des élus FN ou des sympathisants du mouvement ont fait leur apparition
    dans les rayons de ces bibliothèques.

    8. La démocratie
    L’extrême droite est antidémocratique. Elle s’oppose au parlementarisme, au pluralisme des partis
    politiques, aux Droits de l’homme et à tout ce qui caractérise un régime démocratique. Dans son
    programme, il n’est en rien question de débat, de consultation ou de consensus entre citoyens sur la
    gestion du pays, seul le chef et ses proches sont habilités à prendre les décisions pour le peuple. En
    général, les solutions de l’extrême droite aux problèmes de société reposent sur l’exclusion,
    l’expulsion voire l’extermination d’une partie de la population comme ce fut le cas avec les Juifs et les
    Tziganes sous le régime nazi.
    9. Les dissidences
    Les conflits internes et les dissidences constituent une caractéristique essentielle des partis d’extrême
    droite. Organisés autour du chef tout-puissant, ces partis ne peuvent tolérer des désaccords en leur
    sein. Dans ce dernier cas, les leaders mécontents et leurs disciples se voient contraints de créer leurs
    propres partis.
    10. Les Droits de l’homme
    Les partis fascistes d’hier et l’extrême droite contemporaine s’opposent aux principes fondamentaux
    des Droits de l’homme. Ils préfèrent s’appuyer sur une conception inégalitaire de la société liée à une
    prétendue inégalité entre les hommes. Ils imaginent les “forts” d’un côté : les élites. Et de l’autre les
    “faibles” : les malades, les étrangers, les pauvres, les femmes et les personnes âgées.
    11. La jeunesse
    Les partis d’extrême droite et les régimes fascistes réservent une place particulière aux jeunes. La
    plupart ont leur propre organisation de jeunesse, celle-ci constitue non seulement un réservoir de
    militants pour effectuer le collage d’affiches et la distribution de tracts, mais surtout, les jeunes
    incarnent le renouveau et l’avenir. Ils sont pour l’extrême droite un moyen efficace de propagande
    pour diffuser une image jeune et dynamique de leur mouvement.
    12. L’Eglise
    Si l’Eglise a eu un rôle ambigu pendant la deuxième guerre mondiale vis-à-vis des différents régimes
    autoritaires et fascistes de l’époque, elle condamne aujourd’hui l’extrême droite et son message de
    haine et d’intolérance. Seuls les catholiques intégristes se retrouvent dans les idées d’extrême droite,
    notamment en France où beaucoup d’entre eux défilent à la fête de Jeanne d’Arc qui est organisée le
    1er mai de chaque année à Paris par le Front national.
    13. L’enseignement
    A l’instar des partis fascistes d’hier, l’extrême droite contemporaine propose un enseignement
    particulier pour la jeunesse. Basé sur une séparation entre “nationaux” et “étrangers” pour éviter toute
    forme de multiculturalisme, cet enseignement repose sur la tradition, l’ordre et la discipline. Les
    mauvais élèves ou les “déviants” seront quant à eux internés dans des écoles spécialisées.
    14. L’Europe
    Le discours de l’extrême droite repose sur l’importance de la nation et la haine de l’étranger.
    Néanmoins, les étrangers européens bénéficient d’un statut particulier au sein des différents
    groupements d’extrême droite en Europe. Ce semblant de tolérance entre ces derniers est illustré par
    les nombreuses rencontres entre leaders d’extrême droite. Ceux-ci cherchent en fait à mettre sur pied
    d’éventuelles alliances pour former un groupe politique au Parlement européen.

    15. Les femmes et la famille
    Dans l’idéologie de l’extrême droite, les femmes sont réduites exclusivement à la fonction
    reproductrice. Les différents programmes politiques des partis fascistes hier et des partis d’extrême
    droite aujourd’hui placent la femme au foyer, avec pour unique mission de procréer, de fonder une
    famille et d’éduquer les enfants. En conséquence, ces programmes prévoient l’exclusion des femmes
    du marché de l’emploi ainsi que des conditions très strictes quant à leur accès aux longues études
    dans le but de favoriser leur fonction au sein de la cellule familiale.
    16. L’immigration
    Tout le discours de l’extrême droite contemporaine repose sur la haine et le rejet des étrangers ou des
    immigrés. L’objectif est simple, il s’agit de rendre responsable ces derniers de tous les problèmes de
    la société : chômage, insécurité, crise économique, etc. De cette manière, les leaders d’extrême droite
    en Europe justifient la nécessité d’expulser tous les individus qui ne sont pas des “nationaux de
    souche” ou dans une certaine mesure des “Européens de souche” (droit du sang).
    17. L’individu
    Dans un régime fasciste et dans l’idéologie d’extrême droite, l’individu n’est utile que lorsqu’il est
    dévoué à la “cause nationale”, il doit donc s’effacer au profit du peuple et de la nation dirigés par le
    “Guide”. Pour conserver la pureté de celle-ci, l’extrême droite propose l’expulsion ou
    l’emprisonnement des individus considérés comme indésirables. Ceux-ci varient en fonction du
    programme et de l’idéologie des partis d’extrême droite. Généralement il s’agit des étrangers ou des
    immigrés, mais parfois certains leaders vont plus loin et proposent de débarrasser la société des Juifs,
    des homosexuels voire des prostituées et des personnes atteintes du Sida.
    18. L’histoire
    Une caractéristique essentielle du fascisme historique mais aussi des partis et groupes d’extrême
    droite aujourd’hui réside dans leur volonté de réinterpréter l’histoire pour que celle-ci justifie leur
    combat. L’exemple contemporain le plus connu est celui du négationnisme où certaines personnalités
    d’extrême droite cherchent à réhabiliter l’idéologie nazie en niant l’existence des chambres à gaz.
    Remettre en cause l’existence de ces dernières, c’est en effet essayer de briser l’argument le plus
    important à l’origine du consensus antifasciste d’après-guerre.
    19. Les médias
    L’extrême droite se considère comme la victime d’un “complot médiatique” visant à la diaboliser et à
    lui interdire les passages à la télévision. Dans leurs programmes respectifs, les partis d’extrême droite
    proposent un contrôle strict de l’Etat sur la politique rédactionnelle des grands médias (télévision,
    radio, presse écrite, etc.). Leur objectif est clair. Une fois au pouvoir, ils espèrent utiliser la télévision et
    la presse écrite à des fins de propagande.
    20. La milice
    A l’instar des partis fascistes des années 30, les partis d’extrême droite contemporains se sont
    constitué leurs propres milices privées. Les Faisceaux de Mussolini, les SA d’Adolf Hitler ou les
    Formations de combat de Degrelle (SOP) ont aujourd’hui laissé la place au DPS du Front national
    français (département protection et sécurité) qui est chargé d’assurer la sécurité des leaders du FN
    lors de leurs manifestations. On trouve également d’autres services de protection et de sécurité dans
    la plupart des partis d’extrême droite contemporains.
    21. La nation et le nationalisme
    Le discours de l’extrême droite contemporaine et des régimes fascistes des années 30 repose
    essentiellement sur le culte de la Nation. En tant que cadre indispensable à la reproduction de la
    “race” et de la civilisation ainsi qu’au maintien de leur pureté identitaire, la nation et ses intérêts
    passent avant les individus et les valeurs.
    22. La police
    L’extrême droite attache beaucoup d’importance au renforcement de la police et de l’armée pour
    permettre l’arrestation systématique de tous ceux qui menacent ou perturbent l’ordre public. Préférant
    la répression à la prévention, son programme implique la mise sur pied d’un climat ultra-sécuritaire
    avec le renforcement des effectifs de police, l’interdiction des grèves et des syndicats ainsi que
    l’internement et l’expulsion des étrangers et des immigrés naturalisés.
    23. La police politique
    Dans un régime fasciste, les citoyens doivent soutenir le parti et le dictateur jusqu’à la délation si
    nécessaire. Pour se protéger des opposants politiques, il est nécessaire pour les dirigeants de mettre
    sur pied une police spéciale chargée de persécuter et d’arrêter ceux qui ne sont pas d’accord avec le
    gouvernement. Ce fut le rôle de la Gestapo et de la SS en Allemagne qui se sont ajoutés à la police et
    à l’armée déjà existantes. Mais souvent, avant même d’être au pouvoir, les futurs dictateurs ont déjà
    leur milice privée, comme les Faisceaux de Mussolini ou les Formations de combat de Degrelle. Les
    partis d’extrême droite contemporains fonctionnent de la même façon en créant leurs propres milices.
    24. La propagande
    Outil indispensable pour se faire connaître et pour influencer les masses, la propagande constitue un
    aspect important du fonctionnement des partis fascistes d’hier et des partis d’extrême droite
    aujourd’hui. Son rôle consiste essentiellement à faire connaître une idéologie et à transformer la
    réalité au moyen de tracts et d’affiches pour que celle-ci corresponde au discours officiel du parti ou
    du régime en place. La propagande des régimes fascistes et de l’extrême droite repose
    essentiellement sur le populisme et la démagogie.
    25. La race
    L’extrême droite fonde ses idées et son programme sur la croyance en l’appartenance à une “race
    supérieure”. Pour assurer cette “pureté raciale”, son programme politique veut interdire le métissage,
    l’homosexualité, la contraception, le divorce et l’avortement.
    26. Les skinheads
    Apparu en Angleterre à la fin des années soixante, le mouvement skinhead s’est développé sur
    l’ensemble de la planète. Malgré l’existence de nombreux courants idéologiques et politiques
    différents, les skinheads incarnent surtout les tendances les plus dures et les plus spectaculaires du
    néo-nazisme contemporain en Europe. Les groupes de skinheads prônent un antisémitisme et un
    racisme aussi primaires que virulents pour “sauver la race blanche”.
    27. Le travail
    Les programmes fascistes ou d’extrême droite réservent un sort particulier aux travailleurs. Ils
    proposent d’interdire les syndicats, le droit de grève et toutes les formes de contestation des
    travailleurs vis-à-vis de leurs employeurs ou de l’Etat.

    « DEMANDEZ LE PROGRAMME ! » :

  4. vous ne connaissez pas Blot? votre ignorance explique vos commentaires
    allez sur le site d’Atlantico ça vous donnera une petite idée

  5. Désolé Monéo, entièrement d’accord avec vous, je parlais de Rub et Mister Eric les FN du blog

    1. Toi malsi,tu nous oublies STP.Les bougnoules,on n’en a rien a foutre.Alors evites de nous parler.Mister Eric,je ne sais pas ,mais moi malsi,tu me fais gerber.Avec ta copine batracienne ,vous etes la lie de la siciete.Alors suicidez vous et foutez la paix aux gens normaux parce vous ne l’etes pas,normaux.Avec des idoles comme vous en avez(melancon -choly et le pedophile mahomerde)votre avenir ne peux resider que dans le suicide.

      1. les nazis on en a rien a foutre non plus, vous etes la honte de la race humaine, des inutiles qui vont prendre ds les dents aux prochaines elections parce que Hitler et ses copains, copines, les Francais n’aiment plus, mais plus du tout, alors…

        Le Pen, pere ou fille, c’est LA HAINE :

        1. Tu vois la photo que tu as publiee,est-ce que tu sais au moins ce qui c’est passe’ avant?je crois que oui,mais faut surtout pas le dire.Moi, a la place de lepen je l’aurais ecrabouillee cette pouffe ainsi que ses accolytes.C’est d’ailleurs ce qui va vous arriver.Vous vous prenez pour qui de vouloir manifester CONTRE quelqu’un? Vousl e faites depuis un bon moment.Quand on voit vos mentors ,on se dit que le plus etonnant dans l’affaire c’est que le FN n’ai jamais manifete’ contre vous.Mais ne t’inquiete pas,ca va arriver.Et vous en prendrez plein les dents a moins que,comme a l’habitude des pleutres de votre genre,vous ne cessiez vos agissements de bas etage.
          Maintenant une derniere question,tous tes partis democrassiques,tes politicards vereux que tu soutiens ,a part attaquer lepen ,c’est quoi leur programme?RIEN,leVIDE.Et vous vous etonnez que beaucoup de gens n’en veulent plus?A par peut-etre les « comme vous  » qui doivent bien profiter du systeme et vivre aux crochets des gens qui travaillent.C’est fini tout ca.Vous pouvez oublier.

          1. tu crois vraiment que quelqu’un comme Eva Joly, avec un CV comme peu ont en France, tu crois vraiment qu’elle n’a AUCUN programme? Elle se presente aux elections presidentielles, sans programme? Son parti, qui a remporte approx. 15 % il n’y a pas si longtemps que ca, va la laisser se presenter sans programme?
            hahahahahahahahah…
            Avec l’intelligence et les references d’Eva Joly, tu peux toujours essayer de faire passer ce mensonge (typique extreme droite, FN…)

      2. Attention Hitler Bliss, tu perds ton sang froid, d’ici là que ce soit toi qui te suicide dans ton bunker !!

        1. Libres propos de Maître Gilbert Collard (avocat)
          « Je n’ai aucun sentiment à l’égard de l’islam. Je m’en fous radicalement. Tant qu’il reste dans ses terres. Mais chez moi, dans ma patrie, dans mon pays, je n’en veux pas. Un point c’est tout.
          > > Je suis islamo-négatif. Je nie le droit de l’islam à prospérer en France. Je nie que l’islam soit une religion. C’est un totalitarisme comme l’indique son nom qui signifie « soumission » et, comme tel, il est du droit de tout homme libre de s’y opposer de toutes ses forces et par tous les moyens y compris légaux ».
          > > Je nie que l’islam ait rien de commun avec la civilisation européenne et encore moins avec la civilisation française. Il lui est en tous points étranger. Par son caractère, ses croyances, ses rites, ses observances, ses moeurs.
          > > Je nie que l’islam ait jamais rien apporté à la France. Aucun chef-d’oeuvre littéraire, musical, architectural, pictural ou sculptural. RIEN.. Pas un écrivain n’a publié « Le génie de l’islam ». Nulle mosquée ne s’élève comparable à Chartres. On attend encore un Francis Poulenc musulman. On chercherait en vain, et pour cause, un Real del Sarte islamiste.
          > > Je nie que l’islam appartienne au patrimoine de la France. Il n’a rien laissé, rien créé, rien fait pour la France. Aucune oeuvre d’art, on l’a vu. Aucune oeuvre de charité non plus.
          > > Pas un hôpital, pas un hospice, pas un orphelinat, pas une association caritative. Où sont les « petits frères des pauvres » qui appliqueraient en France ce « quatrième piller de l’islam »: la Zakkat. (En français: l’aumône que l’on traduit abusivement par la Charité) ?
          > Jamais la France n’a été aussi gravement malade. Infecté par le sida de la « coallahboration », cette maladie auto-immune qui détruit toutes les défenses naturelles de la civilisation française, notre pays est devenu islamo-positif. Sa survie est désormais entre les seules mains des islamo-résistants. En avant ! « 

          1. ca peut etre con un avocat, meme au barreau, il devrait lire + de Barjavel !
            L’intolerance, et l’incomprehension, dans ce cas-la, c’est terrible, c’est facsiste, tout-a-fait contraire a l’identite humaine, a ce que l’on peut attendre d’un ‘justicier’…

  6. Ils ont peut-être raison ceux qui disent que la France sera rouge après les élections!
    Que ce soit Lepen ou Mélanchon qui gagne la présidentielle, la France court le risque de devenir une démocratie populaire!
    Après tout, le fascisme n’a pas de couleur! Seuls les naïfs croient encore que le fascisme se cantonne à l’extrème-droite!

    1. encore une fois, le communisme et le fascisme sont deux variantes de TOTALITARISME, meme famile, rien a voir l’un avec l’autre, comme blanc et noir, yin & yang (ah, non, je vois un peu de noir dans le blanc et un peu de blanc ds le noir, zut, alors!)…

  7. Ha oui les voilà ceux qui aiment être fouettés par leur maitresse, oh oui fait moi mal marine !!

    Marine Le Pen rend hommage aux pieds-noirs

    Marine Le Pen a rendu hommage ce dimanche lors de son meeting à Perpignan, où l’électorat pied-noir est important, aux harkis et aux rapatriés d’Algérie, en réaffirmant son opposition à toute commémoration des accords d’Evian. Faisant un parallèle avec la pénalisation de la négation du génocide arménien, la présidente du FN a estimé que « la première chose qu’il aurait fallu faire, c’est de respecter la promesse qui a été faite aux Français d’Algérie, celle de leur témoigner la reconnaissance de la communauté nationale ».

    Pour Marine Le Pen, il fallait « régler d’une manière définitive par une loi-cadre les questions patrimoniales et morales liées à l’exode de ces mêmes rapatriés, de ces harkis, ce que je fais dans mon projet présidentiel ». Il fallait aussi, selon elle, « réaffirmer notre opposition à toute commémoration du 19 mars 1962 », date des accords d’Evian marquant la fin de la guerre d’Algérie.

    Hum hum !! Ca sent les poubelles … de l’histoire

    1. Au moins les Harkis etaient des vrais francais ,pas des vermines comme ton pere et d’autres du f l n qui,apres avoir massacre’ une partie de leur propre peuple ou meme leur famille dans certains cas,sont venus en France pour y etre mieux accueuillis encore que ces vrais citoyens et pour certains meme, toucher la retraite.Et tout ca avec la complicite’ des gauchiasses communistes ,porteurs de bombes du f l n.Et ca veut parler d’ humanite’ ces cons.
      Quand on a vingt ans et qu’on n’est pas de gauche, on n’a pas de coeur.Si on a 30 ans et qu’on est toujours de gauche c’est qu’on n’a pas de tete.Ca semble bien etre ton cas et celui de la crapaude.

      1. Mais quelle ignorance : le plus grand pays Musulman est l’Indonésie !!

        Mon père est peut être de Tchétchénie, ou d’Indonésie, ou du Kosovo, ou d’ Arabie, ou du Bangladesh, ou du Niger, ou du

        Pakistan, ou du Tadjikistan, où de france, nous sommes tous frères et nous parlons tous la même langue, ah ah !!!!!!!!!!!!!!!!

        vermines, cons = insultes = plus d’argument

        1. On pourrait dire de Chine également et même français de souche converti.

      2. Infime rectification sur la citation qui n’a aucune incidence sur votre argumentaire, ce serait 40 ans sauf erreur de ma part, de cette citation dont même l’auteur n’aurait pas été clairement identifié.

    1. Et ton pote noah.Il les paye lui,ses impots? A part le copie’ colle’ tu sais faire quoi jojo?Surement pas grand-chose a part glander sinon a’ cette heure tu serais au lit au lieu d’ecrire des posts plein de fautes de grammaire.Reposes- toi maintenant pour etre en forme au cas improbable ou’ tu chercherais du boulot.Emmene la crapaude et malsain avec toi.Vous ferez une belle brochette de nuisibles.

      1. nuisibles, vermines, cons = insultes = plus d’argument

        Allez va dans les poubelles de l’histoire ah ha !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

      2. La pilule qui rend moins raciste

        Au titre on pourrait croire à un subterfuge menant à un article moralisateur ou un discours pseudo-philosophique, et pourtant il n’en est rien, ce qui rend la chose encore plus effrayante! Une pilule existe et elle aurait un impact sur le « racisme inconscient » des personnes, elle va maintenant être testée pour les convictions religieuses ou l’homosexualité. Un jour peut être inventeront-ils une pilule contre la connerie, un challenge intéressant vu le nombre de cas à traiter…

        Le propranolol est un médicament de la classe des bêtabloquants, utilisé pour lutter contre l’hypertension. DR

        Des chercheurs de l’université d’Oxford ont découvert qu’un médicament couramment utilisé pour abaisser le rythme cardiaque réduit le racisme inconscient.

        La prise d’un médicament courant utilisé pour lutter contre l’hypertension a un effet secondaire inattendu: il rend moins raciste. Des chercheurs de l’université d’Oxford en Grande-Bretagne se sont rendu compte que les personnes qui avaient pris du propranolol, un médicament connu en France sous le nom Avlocardyl, avait un score «significativement moins élevé» à un test sur les préjugés racistes inconscients, par rapport au groupe témoin qui avait pris un placebo. Le produit chimique n’a en revanche pas modifié l’attitude consciente des sujets sur le racisme.

        Le propranolol est un médicament de la classe des bêtabloquants, utilisé pour lutter contre l’hypertension, et dont l’effet principal est de réduire le rythme cardiaque. Il sert aussi à réduire les effets physiques de l’anxiété. Son action se fait sur une partie du cerveau liée aux émotions, dont le sentiment de peur.

        L’étude a été réalisée sur un panel assez restreint, avec seulement «36 hommes d’origine ethnique blanche», mais les résultats sont tout de même troublants et ouvrent la porte à de nombreuses questions éthiques. «Certaines personnes se demandent déjà s’il faudrait utiliser ce médicament pour soigner le racisme», regrette Sylvia Terbeck, la chercheuse du département de psychologie expérimentale de l’université d’Oxford qui a réalisé les recherches, publiées dans la revue Psychopharmacology.
        Des résultats très clairs

        «La recherche biologique qui cherche à rendre les gens moralement meilleurs a une histoire sombre, rappelle dans l’Independent le professeur Julian Savulescu, l’un des coauteurs de l’étude à l’université d’Oxford. Le propranolol n’est pas un médicament contre le racisme, mais comme beaucoup de gens prennent déjà ce genre de traitement qui peut avoir des effets d’ordre moral, nous devons au moins chercher à mieux identifier ces effets secondaires.»

        «Nous n’avons d’ailleurs pas voulu chercher à guérir le racisme, précise au Figaro la scientifique. Nous nous sommes seulement servis de ce médicament pour vérifier l’importance des processus émotionnels sur les attitudes racistes inconscientes.» Pour éviter les blocages et l’effet des conventions sociales qui inhibent certaines attitudes racistes conscientes, les chercheurs ont fait passer à leurs volontaires un test dit d’associations multiples, qui utilise des associations entre des visages blancs ou noirs et des valeurs positives ou négatives pour déterminer les préjugés liés à la couleur de la peau que l’on peut avoir.

        Les résultats de l’essai avec le médicament sont très clairs. «Seulement un tiers des personnes testées avec le propranolol ont eu un score montrant un préjugé raciste, alors qu’en général c’est quelque chose qu’on observe sur une grande majorité des gens», explique Sylvia Terbeck.

        «Après ces premiers résultats sur le racisme, nous allons maintenant étudier les effets des émotions sur d’autres préjugés, sur l’appartenance religieuse ou sur l’homosexualité par exemple», confie la chercheuse.

        Source: Lefigaro.fr

          1. Insulte, comportement anti-démocratique tel une dictature fasciste, communiste ou un pays réglé par la charia. De plus il est interdit par le règlement du site de tenir des propos insultant; Lorsque l’on a plus rien a dire il est préférable de se taire; de telles paroles n’ont jamais fait avancé de débat.

  8. The Rub a encore sevi, il a encore insulte celui qui est different de lui, celui qui ne pense pas comme lui, aucun argument, donc, « Ah, c’est ben vrai, ca », insultes facon FN, une honte pour la France ces accrocs a la xenophobie, a l’intolerance… Un peu comme son camion a The Rub, fatigue, a genoux, totalement depasse, un peu comme le soldat Japonais de la IIee guerre mondiale qui est toujours vivant dans une jungle, par-la, et qui se cache toujours, ne sachant pas que la IIeme guerre mondiale est terminee depuis belles lurettes… Hihihihihihihi !!!

  9. Malsi, j’ai une cliente pour toi…
    La Baronne Malsaine de La Pine en veut, elle m’a dis: ‘J’en veux »…

    1. Mon dieu,que vous pouvez être enfantins les malsains et toi.On vous a enlevé votre play station?Papa vous la rendra ,n’ayez pas peur.Au fait batracienne,ta choly elle est quand-même à 1%.Beau boulot.Vous pourrez toujours vous rabattre sur l’édenté de melacon.Il va bien avec votre vision du monde.Enfin,on sera bientoôt débarrassés de vos posts.Ca n’a pas l’air d’interesser beaucoup de monde.En un sens je vous rend service à toi et l’autre poète de malsain.Je vous fais revivre.
      Profitez -en et évitez de mettre du nazi partout.Ca tache.

      1. rub a écrit:
        14 March 2012 à 11 h 08 min

        En tous cas ils ne t’ont pas appris à écrire correctement sans fautes.Commence par ça et tu auras fait un grand pas vers la civilisation .Il y a du chemin à faire pour toi.

  10. Nous avions réussi à nous débarrasser du christianisme après plus de mille ans d’oppression, maintenant vient l’islam.
    L’islam est à la France ce qu’est la « race » blanche à la Kanaky; il faudrait se débarrasser de ces deux mal le plus rapidement possible pour préserver la paix.

    1. Sauf que la race blanche a tout apporté a ta Kanaky, qui vivait encore a l’age de pierre a notre arrivée; tandis l’islam n’a jamais rien apporté nulle part..

      1. Nous n’avons pas dû passer notre thèse d’histoire dans le même pays alors, surtout concernant l’apogée de la culture islamique. Ce ne sont pas les kanak qui ont fait appel aux blancs; par contre les français ont fait appel aux musulmans pour effectuer les métiers pénibles que les français ne voulaient pas faire après guerre en métropole, sur ce point aussi, nous n’avons sûrement pas eu le même prof d’histoire.

    2. Etre ATHEE, c’est avoir une FOI profonde dans le fait que DIEU n’existe pas…
      Etre athee n’est pas incompatible avec etre spirituel/lle, le spiritualisme et l’athéisme ne sont pas forcément opposés. En effet, les systèmes athées peuvent ne mettre en cause que le caractère transcendant du spirituel, et le conserver sous d’autres formes immanentes. Par exemple, la vision darwiniste d’intelligence planificatrice du marché. L’athéisme n’empêche pas la croyance en d’autres formes de pensée abstraite ou d’émotions mystiques. Ainsi, des religions telles le bouddhisme, dont les dogmes ne font pas intervenir la notion de divinité, peuvent, dans une certaine mesure, être considérées comme athées. Il existe également des personnalités, tels que le théologien John Shelby Spong, qui se définissent à la fois comme chrétiens et comme athées.
      Moi, personnellement, j’aime penser a une realite, nous sommes ENERGIE, comme le reste de l’univers…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *