La correction des erreurs vs le jugement.

Que des erreurs aient été comites par l’illusion de la séparation est une chose certaine. Il n’y a qu’à voir le monde humain qui nous entoure pour observer que ce monde contient aussi des créations anti-vie consécutivement à des erreurs humaines.

Mais ce n’est pas parce que des erreurs ont été commises, qu’il faut les juger. Seulement les corriger.

La correction vient de l’Amour, le jugement vient du non-amour et de l’illusion de la séparation. Le non amour condamne et demande punition là ou il voit un péché, au lieu d’une simple erreur à corriger.

Comme l’humanité a été programmée à se juger elle même, avec tout un système de lois humaines et de concepts moralisateurs/croyances issus des religions falsifiées/corrompues, celle ci a développé un programme de fond (subconscient) qui consiste à se juger l’un l’autre, de croire que le péché existe et que la punition est méritée.

La honte fut ainsi créée, ainsi que la culpabilité.

Un enfant fait des erreurs, et il n’est pas coupable de cela. Il fait ses erreurs, les comprend grâce au retour d’expérience, et les parents aimants l’aident à la corriger. Par amour. Et non pas par jugement et punition.

C’est là ou on peut voir tout l’inversement des valeurs naturelles de l’Amour enseignées dans l’humanité : l’éducation religieuse, et les systèmes de punition/récompenses (carotte et bâton), de notations et d’autres jugements qui continuent tout au long de la vie adulte.

Le jugement sur soi-même, implique aussi une grande souffrance, raison pour laquelle les humains ont du mal a s’introspecter pour regarder de simples erreurs à corriger en eux, car ils les assimilent à des péchés qui mériteraient punition.

La peur du jugement a atteint un tel degré que les humains croient que l’Amour (“Dieu”) va les juger pour tous leurs péchés, et ainsi s’en éloignent de peur du jugement de l’Amour. Or l’Amour ne juge pas.

Il y a un monde entre rectifier une erreur intérieure, enlever un programme, et se juger soi-même.

Et dans ce monde de jugement est apparu ce qui devint nécessaire à la correction du jugement (illusoire), et c’est le Pardon. Se pardonner soi-même nos erreurs et celles des autres, sans se juger et sans les juger. Avec Amour, douceur et compassion.

Le Jugement mène à la mort, la pardon ramène à la Vie.

La vision du passé et le changement de regard.

Le passé n’existe pas, c’est le passé. Les histoires de passé sont des rêves du mental.

Essayer de refaire le passé n’est pas possible, car le passé est terminé, fini, il n’existe plus.

Par contre, aller regarder le film pour y porter un nouveau regard, un regard aimant pour vous-même et tous les participants de ce rêve illusoire/mental, et un pardon sincère pour les erreurs et pour avoir jugé l’autre dans une situation ou il/elle faisait de son mieux mais a commit des erreurs qui au final ne montaient à la surface que pour être observés et corrigées avec l’aide du baume de l’Amour, tel est l’unique intérêt d’aller observer le passé en pensées. Occasions que vous avez sans doute ratées pour apporter le salut à votre prochain dans l’erreur avec l’étendue de votre amour, de votre compassion et de votre paix intérieure. Occasion que vous avez raté de le libérer et ainsi de vous libérer. Et donc occasions qui se repentent sans cesse dans votre film jusqu’à ce que vous la saisissiez vraiment pour ce qu’elles sont : une opportunité de salut et de libération de l’illusion pour vous et votre frère/sœur.

Le Jugement mène à la mort, la pardon ramène à la Vie.

C’est aussi simple que cela.

Les deux sont illusoires, oui. Mais comme le jugement a été créé par l’esprit séparé, et comme l’Amour (“Dieu”) est parfait, Sa solution vient avec, et c’est le Pardon. Quand vous vous réveillez au Soi, il est bien évident qu’il n’y a “personne” à pardonner. Que ces personnages sont rêvés pas la Conscience UNE que vous êtes. Et l’Amour ne se juge pas, et là ou il n’y a pas de jugement, il n’y a rien à pardonner. D’autant plus que tout est UN. Ça serait débile de se juger soi-même.

Quand au passé, il n’a pas la moindre importance pour l’Amour, si ce n’est que de corriger son regard sur lui. C’est juste un film pédagogique devenu nécessaire à cause de l’erreur originelle.

L’erreur primordiale ou originelle, c’est celle de la séparation originelle de La Source (l’Amour). Cause de toutes les souffrances, et du cycle des réincarnations. La séparation de l’Amour. C’est à dire l’oubli de ce que l’ont est pour la croyance, l’illusion, d’être un corps séparé.

Quand l’Amour Infini est votre fondation, la seule et unique que rien ne peut ébranler. Alors vous êtes conscient. Car vous êtes conscient que vous êtes l’Amour AVANT de projeter ou non un personnage et un film. Qu’il y ait un personnage ou pas, un monde créé ou pas : Tu Es. Et tu es l’Amour.

Quand l’Amour Infini n’est plus votre fondation et que l’égo la remplace, alors une version ultra diminuée de la Conscience apparaît : le mental égotique du personnage séparé.

Ma suggestion est donc d’être doux avec vous même et avec les autres, remplacer le jugement par le pardon sincère et complet, n’ayez pas peur de regarder à l’intérieur pour observer et rectifier vos erreurs, sans vous accabler de jugement ou de remord, avec amour et compassion. Et laissez l’Amour faire son travail, parler à travers vous, agir à travers vous. Il n’y a pas de lois écrites car la loi est vivante donc il ne sert à rien de remplacer un programme par un autre, simplement d’enlever les programmes, sans les remplacer, et laisser libre place à la spontanéité de l’Amour/Conscience qui jaillit du cœur pour s’exprimer librement et sans l’interférence du mental jugeur.

Mais surtout ne croyez rien de tout ce que je vous dit, car je ne sais rien. Que ces mots ne soient pas un nouveau programme pour vous. Juste demandez à l’Amour … L’Amour sait tout. Et il est le même en tous, UN.

Tout est UN.

Avec Amour,

Namaste

L.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here