Une lumière «irréelle» digne de la fin du monde

Un avion qui s’écrase, la fin du monde, une invasion extraterrestre… Les habitants de l’Oural sont restés pantois, vendredi matin, lorsqu’une pluie de météorites s’est abattue sur leur région.
Paniqués et choqués, les habitants de l’Oural ont tout imaginé vendredi matin, du crash aérien à la fin du monde, lorsqu’une lumière blanche a soudainement tout illuminé autour d’eux, suivie de violentes explosions qui ont soufflé les vitres de leur immeuble. «Incroyable! Franchement je ne comprends pas ce qu’il se passe! Tu es sûr que c’était un avion?», interroge Gulnara au début de la vidéo qu’elle a tourné et posté sur Youtube.

«Bien sûr», lui répond alors un jeune homme, juste avant que ne retentisse une puissante explosion, qui déclenche panique et incompréhension chez Gulnara, et au passage les alarmes des voitures garées dans la rue.

Lumière intense

«J’étais à la maison. Il y a eu un flash de lumière. J’ai couru sur le balcon et il y avait une trace, comme celle d’un avion, mais bien plus grande. Ma première impression a été qu’un avion s’était écrasé», a déclaré le correspondant de la chaîne Vesti basé à Tcheliabinsk, Dmitri Tourkine.

«Tout d’abord, il y a eu une lumière, irréelle, qui a illuminé toutes les classes du côté droit de l’école. Ce genre de lumière n’existe pas dans la vie, seulement lorsque c’est la fin du monde, puis il y a eu une traînée de fumée comme avec un avion, mais dix fois plus grande», a déclaré une des enseignantes de cet établissement de Tcheliabinsk, Valentina Nikolaïeva, au site d’information Lifenews.

Cette vidéo montrait des enfants paniqués et hurlant après que les puissantes explosions ont soufflé les vitres de leur école.

Vitres «soufflées»

Nombre de vidéos tournées par des témoins ont été diffusées depuis ce matin sur internet. Un groupe a été créé sur le réseau social Vkontakte, l’équivalent russe de Facebook, où des témoins partageaient liens, vidéos et sensations.

«Alors que je m’habillais, il y a eu une lumière très brillante, je n’ai pas compris, j’ai pensé qu’il s’agissait de feux d’artifice. Ensuite, de fortes explosions ont soufflé les fenêtres», a déclaré un habitant de Tcheliabinsk, Evgueni Gorochko, au quotidien «Kommersant», ajoutant que les communications téléphoniques étaient quasiment bloquées dans la ville.

«Différentes sortes de matière grise tombaient du ciel. C’est très effrayant quand ta maison se met à secouer, et que tu ne peux rien faire! Un cas de force majeure dont personne n’est responsable. L’horreur…» a dit un autre habitant, Iouri Panov.

Arrivée d’ovnis?

Selon «Russia Today», la plupart des témoins ont cru à une arrivée d’objets volants non identifiés (ovnis). «Un météorite s’est désintégré au-dessus de l’Oural, brûlant partiellement dans les couches basses de l’atmosphère. Des fragments du météorite ont atteint la Terre et sont tombés dans des zones peu habitées de la région de Tcheliabinsk», a indiqué l’antenne locale du Ministère russe des situations d’urgence dans un communiqué.

Les météorites ont laissé une longue traînée blanche dans le ciel, visible jusqu’à Ekaterinbourg, à 200 km de Tcheliabinsk.

Cité par l’agence de presse RIA-Novosti, un responsable russe a déclaré: « Les premiers éléments donnent à penser qu’il s’agit d’une pluie de météorites. Nous disposons d’informations au sujet d’une explosion à 10.000 mètres d’altitude, c’est en cours de vérification. »

Selon un responsable du ministère des Situations d’urgence, la pluie de météorites pourrait être liée à une astéroïde grosse comme une piscine olympique qui doit passer à 27.520 km de la Terre.

(afp)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here