Un titre choc pour l’éditorial du Wall Street Journal d’aujourd’hui : « Nicolas Le Pen ». Le quotidien économique américain fustige la « rhétorique anti-immigrants » de Nicolas Sarkozy ainsi que la volonté du président-candidat de remettre en cause Schengen. « Les attaques sur l’immigration sont une tentative pour courtiser les électeurs du Front national xénophobes de Marine Le Pen, pour le premier tour le 22 avril », lit-on dans le quotidien économique américain.

« Même en France, on se montre rarement plus cynique que cela », est-il écrit dans cette tribune. « La véritable priorité pour le gouvernement français doit être s’assurer que les immigrants sont bien assimilés, et de créer des conditions économiques dans lesquelles ils peuvent s’épanouir. M. Sarkozy comprend certainement cela. Mais nous nous demandons si M. Sarkozy comprend également que le cynisme dont il fait preuve l’a amené à sa situation politique actuelle

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here