Vendredi en Nouvelle-Zélande, un supermarché s’est ouvert automatiquement alors qu’aucun responsable ni salarié n’étant présent, pour la plus grande joie des clients…

Le gérant du Pak n’Save de la ville d’Hamilton, en Nouvelle-Zélande, n’en revient toujours pas. Vendredi dernier, il a vu son magasin dévalisé par ses clients habituels, alors qu’aucun salarié n’était présent, explique le Waikato Times. Et pour cause, il devait rester fermé ! En effet, vendredi dernier était le Vendredi Saint, qui est un jour férié en Nouvelle-Zélande.

Seulement, à 8h du matin, le système informatique du supermarché a ouvert automatiquement les portes et allumé la lumière. Le Pak n’Save est ainsi resté ouvert plusieurs heures, pour la plus grande joie des clients, qui ont pu se servir gratuitement dans les étals. « On nous a averti que des personnes quittaient l’endroit avec des camions remplis de denrées alimentaires », a expliqué le sergent Guy Callahan de la police locale, arrivé sur les lieux en fin de matinée. « Quand nous sommes arrivés sur place, il y avait de nombreuses voitures qui quittaient les lieux. (…) Notre première priorité était de fermer le supermarché et contacter les propriétaires. »

Le propriétaire du supermarché Glenn Miller a expliqué au Waikato Times que l’ouverture fortuite était due à la commande qui permet d’annuler l’heure d’ouverture normale. Il a déclaré ne pas savoir quelle était la quantité de marchandise emportée

1 COMMENT

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here