smic-l-indexation-Liberté, ÉGALITÉ, fraternité qu’ils nous disent!!! En attendant, aucun coup de pouce sur le smic pour l’année à venir (tu m’étonnes) qui de toute manière n’aurait rien changé puisque de l’autre côté ils se rattrapent laaaargement, et ce n’est qu’un début… Et pendant ce temps, le gouvernement pseudo-socialiste s’auto-congratule pour tout le travail de sape de qualité qu’ils ont fourni et se prépare à toucher une grosse prime de fin d’année! Comme le chantait Marc Lavoine: « c’est ça la France… » Bref, j’en finirai avec une citation de Coluche: « En France, les gens sont égaux, mais certains plus que d’autres », je vous laisse méditer là dessus…

    C’est désormais officiel, le Smic augmentera de 1,1% au 1er janvier 2014 mais ne bénéficiera pas de coup de smic—l-indexation–pouce, a annoncé le ministre du Travail Michel Sapin.

    Le ministre du Travail, Michel Sapin, a annoncé ce lundi que le Smic, touché par 3 millions de salariés, augmenterait de 1,1% au 1er janvier, passant de 9,43 à 9,53 euros brut de l’heure, sans coup de pouce supplémentaire. La hausse, qui se limite aux mécanismes légaux, porte à 1445,38 euros le salaire brut mensuel (au lieu de 1430,22) pour les salariés aux 35 heures, a annoncé le ministre aux partenaires sociaux. En net, pour ces salariés, cette augmentation devrait représenter environ 12 euros par mois, avec un salaire mensuel de 1.113 euros en moyenne.

    « Cette année, le gouvernement envisage de procéder à une revalorisation fondée sur l’application des mécanismes légaux, sans nouveau coup de pouce », a déclaré Michel Sapin lors d’une réunion de la Commission nationale de la négociation collective (CNNC).  »Cette augmentation préserve le pouvoir d’achat et l’emploi des moins qualifiés (…), alors que s’amorce l’inversion de la courbe du chômage », a ajouté le ministre du Travail. L’inflation sur un an s’élève à 0,6%.

    Un refus prévisible

    Après son élection, en juillet 2012, François Hollande avait décidé d’une hausse exceptionnelle de 0,6%, pour « rattraper ce qui n’a pas été accordé » aux smicards durant le quinquennat de Nicolas Sarkozy. Au 1er janvier dernier, le gouvernement avait ensuite choisi de s’en tenir à la hausse légale (+0,3%).

    Article complet: Lci.tf1.fr

Le coup de pouce est surtout pour cette bande de taxeurs fous et incontrôlables qui vont encaisser 20 millions d’euros de prime pour tout le travail qu’ils ont fourni pour le plus grand plaisir de « l’oignon européenne » (avec elle on l’a toujours dans l’oignon), de la troïka qui nous souhaite le même régime qu’en Grèce, et des USA bien sur puisque le pacte transatlantique approche à grand pas.

SMIC-Coup-de-pouce-a-la-romaineSource des images: lyonroyal.over-blog.com

    Plus de 20 millions d’euros de primes de Noël pour le gouvernement

    Comme dit le proverbe, « On n’est jamais mieux servi que par soi-même ».Et quand on est au pouvoir et qu’on a le moyen de s’octroyer des primes plus que confortables, il ne faut surtout pas hésiter à se faire plaisir tant qu’on y est. Pour cette fin d’année, le gouvernement de Monsieur JM Ayrault va donc probablement se partager une sacrée prime pour fêter comme il se doit Noël.

    Selon qu’on est riche ou pauvre, on n’a pas les mêmes cadeaux. Si certains au sein de leur entreprise vont devoir se contenter de 20 ou 30 euros, à peine de quoi acheter une bouteille de champagne, pour les sans-emploi l’état va débourser un peu plus de 150 euros par individu. Pas vraiment la lune! Mais pour ceux qui gagnent déjà bien leur vie au sein du gouvernement, c’est une tout autre échelle des valeurs. Et il y a de quoi tomber des nues !

    Si pour l’année 2012,  ils étaient environ 2250 personnes travaillant dans les ministères à se voir attribuer plus de 20 millions d’euros (environ 8850 € /personne), qu’en est-il donc pour cette fin d’année 2013 ? Au moment où on nous parle de crise, du besoin de se serrer la ceinture, de la nécessité de payer plus d’impôts, le personnel des différents ministères s’apprête à s’en mettre plein les poches ! Jugez- en vous-mêmes :

    La liste par ministère : Les données concernent la fin d’année 2012.

    AYRAULT
    Budget primes: 5 850 000 €
    >Nbre de membres de son équipe: 456
    > Soit un taux de 58% du budget total
    > Soit 12 829 € en moyenne par personne

    VALLS
    Budget primes: 1 547 532 €
    > Nbre de membres de son équipe: 252
    > Soit un taux de 60% du budget total
    > Soit 6 141 € en moyenne par personne

    TAUBIRA
    Budget primes: 983 000 €
    > Nbre de membres de son équipe: 169
    > Soit un taux de 62% du budget total
    > Soit 5 817 € en moyenne par personne

    TOURAINE
    > Budget primes: 878 408 €
    > Nbre de membres de son équipe: 64
    > Soit 13 725 € en moyenne par personne

    MONTEBOURG
    Budget primes: 679 058 €
    > Nbre de membres de son équipe: 57
    > Soit un taux de 62% du budget total
    > Soit 11 913 € en moyenne par personne

    BELKACEM
    Budget primes: 552 001 €
    Nbre de membres de son équipe: 47
    > Soit un taux de 72% du budget total
    > Soit 11 745 € en moyenne par personne

    MOSCOVICI
    Budget primes: 730 304 €
    > Nbre de membres de son équipe: 67
    > Soit un taux de 62% du budget total
    > Soit 10 900 € en moyenne par personne

    FABIUS
    Budget primes: 1 091 082 €
    > Nbre de membres de son équipe: 150
    > Soit un taux de 60% du budget total
    > Soit 7 274 € en moyenne par personne

    DUFLOT
    Budget primes: 580 950 €
    > Nbre de membres de son équipe: 57
    > Soit un taux de 62% du budget total
    > Soit 10 192 € en moyenne par personne

    PEILLON
    Budget primes: 616 000 €
    > Nbre de membres de son équipe: 61
    > Soit un taux de 66% du budget total
    > Soit 10 098 € en moyenne par personne

    Lebranchu,
    Budget primes: 543 636 €
    > Nbre de membres de son équipe: 55
    > Soit un taux de 62% du budget total
    > Soit 9 884 € en moyenne par personne

    Fioraso,
    Budget primes: 564 000 €
    > Nbre de membres de son équipe: 58
    > Soit un taux de 63% du budget total
    > Soit 9 724 € en moyenne par personne

    Lurel
    Budget primes: 552 347 €
    > Nbre de membres de son équipe: 63
    > Soit un taux de 54% du budget total
    > Soit 8 767 € en moyenne par personne

    Aurélie Filippetti,
    Budget primes: 642 710 €
    > Nbre de membres de son équipe: 91
    > Soit un taux de 59% du budget total
    > Soit 7 063 € en moyenne par personne

    Sapin

    Budget primes: 500 291 €
    >Nbre de membres de son équipe: 75
    > Soit un taux de 63% du budget total
    > Soit 6 671 € en moyenne par personne

    Fourneyron
    Budget primes: 541 770 €
    > Nbre de membres de son équipe: 53
    > Soit un taux de 50% du budget total
    > Soit 10 222 € en moyenne par personne

    BATHO
    Budget primes: 900 720 €
    > Nbre de membres de son équipe: 173
    > Soit un taux de 62% du budget total
    > Soit 5 206 € en moyenne par personne

    LE FOLL
    Budget primes: 370 457 €
    > Nbre de membres de son équipe: 75
    > Soit un taux de 56% du budget total
    > Soit 4 939 € en moyenne par personne

    PINEL
    Budget primes: 466 268 €
    >Nbre de membres de son équipe: 39
    > Soit un taux de 58% du budget total
    > Soit 11 956 € en moyenne par personne

    Bricq
    Budget primes: 454 052 €
    > Nbre de membres de son équipe: 38
    > Soit un taux de 50% du budget total
    > Soit 11 949 € en moyenne par personne

    le Drian
    Budget primes: 967 238 €
    > Nbre de membres de son équipe: 158
    > Soit un taux de 60% du budget total
    > Soit 6 122 € en moyenne par personne

    Source: Mediapar / les moutons enrages

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here