La menace systématique des pharmaciens quand on touche à leur portefeuille est le licenciement de leurs employés, ceci est un fait depuis très longtemps.

Le pris d’une pharmacie à ce jour est environ 20 fois celui d’une patientèle médicale (15 millions un cabinet de généraliste et 300 millions une pharmacie) même au prix de l’immobilier il doit y avoir des raisons.
La pharmacie est le seul commerce qui calcule ses marges sur le prix de vente et pas sur le prix de revient.
Il faut savoir que les pharmaciens n’ont pas perdu un centime depuis la mise en route des génériques, car ils ont la même marge sur le générique que sur le médicament éthique correspondant, la seule baisse est celle de leur chiffre d’affaires et par conséquent des immobilisations financières éventuelles donc baisse des frais bancaires.

Je ne sais pas en quoi consiste le plan des économies de médicament mais je doute que cela fasse faire faillite à 1/3 des pharmacies, ce d’autant plus que malgré leurs dires ils font des bénéfices très substantiels sur la parapharmacie dont les marges sont libres et donc très élevées
Prudence donc !
Pour information, le tarif des consultations des médecins aurait dû augmenter en début d’année dans le respect des obligations d’objectifs conventionnels (malgré un déficit abyssal qui vient d’on ne sait où??) et je n’ai pas entendu un médecin râler ni faire faillite.

Un Médecin pour gagner sa croûte doit être présent dans son cabinet pour soigner ses patients, un pharmaciens lui  peut rester chez lui ou comme beaucoup partir en voyage et en vacance et encaisser gros en faisant travailler des petite mains.

La patente des médecins est passée l’an dernier et ce définitivement de 250.000 f par an à 340.000 soit une augmentation de 36% là encore personne n’a bougé ! Y en a qui bossent et les autres font du bruit et du FRIC!!

Attention Messieurs et Mesdames les Pharmaciens que la parapharmacie ne soit pas en vente libre (en grandes et moyennes surface par exemple)

Arrêtez  donc de nous prendre pour des Truffes et redescendez sur terre.

2 COMMENTS

  1. bienvenu dans le monde des pleurnicheurs, les médecins travaillent et les pharmaciens engrangent sans travailler ….

    Le cliché ne vous semble pas un peu gros ???

    La patente d’importation est monté pour tous le monde, elle a même était tout simplement doublée …

    La patientèle d’un médecin ne peux en aucun cas se comparer à une officine, dans la valeur de cession d’une pharmacie il faut comprendre l’immobilisation des stocks ( bien supérieur à ceux de la métropole, un grossiste stocke pour 6 mois en calédonie quand 10 jours suffisent en france idem pour les officines qui ont 1 mois de stocks minimum voire 3 mois pour les iles et le nord à cause des difficultés d’approvisionnement ), la valeur des murs …

    La masse salariale n’est pas non plus la même et les charges de fonctionnement non plus …

    L’endettement des pharmaciens à titre personnel n’a également rien d’équivalent, un pharmacien ne peut exercer son métier qu’avec l’outil approprié: une officine. Les remboursements s’étalent sur 12 à 15 ans et contrairement à ce que vous pouvez pensez ( hormis quelques pharmaciens bien né ) les officinaux sont présents entre 40 et 50 heures dans leur pharmacie …

    Chaque profession médicale est honorable et il n’y a pas lieu de les opposer, leur but commun est la santé publique.

    Que pensez-vous d’une calédonie qui n’aurait que 4 pharmacies en brousse ??

    Les dispensaires pourraient prendre le relais … certainement, ils n’arrivent déjà pas à recruter des médecins dans la plupart des petits villages de la grande terre …

    Ne perdez pas de vu que tout ce ramdam n’est dû qu’à de petit règlements de comptes politiques entre personnes bien nanties et qui n’ont rien à perdre dans l’histoire. Les perdants seront surtout les populations isolées …

    Les caisses de la cafat sont excédentaires de plusieurs milliards, mais pas la branche RUAMM, manipulation des comptes pour orienter le débat ????

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here