Condamné en mai dernier par le tribunal correctionnel à cinq mois de prison avec sursis et deux millions d’amende pour le délit de « prise illégale d’intérêt » dans l’affaire des clims de Goro, le député Philippe Gomès a finalement été relaxé ce matin par la cour d’appel de Nouméa.
Les juges n’ont finalement pas considéré, qu’en 2005, à l’époque des faits, Philippe Gomès ne s’était prêté à un mélange des genres entre ses fonctions de président de la province et celle du chef d’entreprise de la société Spot, qui avait emporté des marchés d’installation de climatiseurs, pour un montant de 127 millions

Le député peut crier victoire.
Mais pourquoi  alors qu’En mai dernier  les juges du tribunal correctionnel  ‘l’avaient condamné à cinq mois de prison avec sursis et deux millions d’amende, et que Le dossier est resté le même, ainsi que les arguments des avocats de Philippe Gomès

Alors ok Philippe Gomes beneficiait d’un tout nouveau statut  » justiciable » ( WTH?) et  l’accusation a quelques peu mis de l’eau dans son vin depuis ..Mais clairement les faits restent malgre tout les memes ?
La seule explication est qu’une prise de conscience massive  (en cette periode de noel what else ?) suivit d’une compassion collective des magistrats, ont fini par etablir que Philippe Gomes n’a jamais eu intention de commettre de faute…

C’est donc soulage que hier matin, Philippe Gomès depuis Paris.affirmait ( tout fier ! ) « J’ai toujours dit que si on se contentait de dire le droit, tout le droit, rien que le droit, la montagne accoucherait d’une souris. Je n’ai jamais eu le moindre doute sur l’issue de ce dossier puisque j’ai toujours été honnête »…( toujours ?)

Philippe meme si il est de mise de te feliciter pour cette victoire …n’oublie pas celle qui concerne l’attribution de subventions et d’emplois d’insertion (PPIC) en 2008 et 2009 à une flopée d’associations wallisiennes, lorsque tu étais à la tête de la province Sud…

Reste a savoir si le bureau du parquet de Nouméa en charge de ce dossier  va choisir soit de renvoyer directement l’affaire devant le tribunal soit de la confier à un juge d’instruction…Affaire a suivre!!!

4 COMMENTS

  1. Totor ??? Viens petit petit viens… viens t’exprimer… viens…
    Et dire que le petit Victor et la petite Clakounette ont osé pondre des articles sur le mensonge, la diffamation et autres conneries… Vaut mieux que vous restiez dans vos niches… bien au fond qu’on ne vous lise plus… bisous.
    Sinon pour ce qui de cette relax, c’est dégueulasse mais bon c’est ainsi, on ne touche pas aux gros bonnets, ce sont tous des demi-dieux et c’est tout !

  2. Tiens tiens, le retour du petit julien !!!

    Nous n’avions pas eu le plaisir de te lire depuis les élections … pour quelqu’un qui se disait apolitique, il faut tout de même noter que tu auras réservé tes interventions durant la seule campagne … hasard certainement ?!?

    Pour en revenir sur ton petit message, une fois encore, nous ne sommes pas du même avis. En effet, je ne considère pas que la justice soit plus clémente avec un élu qu’avec tout autre citoyen ordinaire. De ce fait, je considère donc Ph.Gomes non coupable des faits qui lui étaient reprochés du fait du non lieu prononcé par les magistrats compétents.

    Vois tu, mon petit Julien, respecter une décision de justice est un devoir citoyen qu’il convient d’appréhender comme il se doit et ce, même s’il peut exister, comme dans chaque fait humains, des erreurs d’appréciations.

    Ph.gomes a été élu condamné, il poursuit sa carrière à ce jour comme totalement blanchi dans cette affaire.

    Pour ce qui est d’avoir des choses à se mettre sous la dent et si tu parles d’ennuis judiciaires, je me permets de te rappeler qu’une autre affaire est en cours concernant cette même personne. Si tu le souhaites, nous en reparlerons en temps voulu…

    • Je vous conseillerais, pauvre petit Victor, d’aller sur le site « http://www.institutpourlajustice.com/ » et peut être que vous arrêterais d’écrire des conneries du genre  » respecter une décision de justice est un devoir citoyen qu’il convient d’appréhender comme il se doit et ce, même s’il peut exister, comme dans chaque fait humains, des erreurs d’appréciations », le système judiciaire est en piteuse état et la respecter non merci. Nous avons sur le Caillou une justice encore plus pourrie que celle de la mère patrie, une justice à deux (voir trois même quatre…) vitesses qui me dégoute…

  3. Et qu’elle grosse affaire tu parles d’une histoire….!!!
    Et toi Victor tu nous parles des grosses affaires, celles dont on ne cause qu’en société entre deux verres de champagne ???

    Mouarfffff !!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here