Pierre Jovanovic et Olivier Pichon explorent les conséquences destructrices de l’assouplissement monétaire par les banques centrales (BCE – FED)

1) Le modèle économique des banques de dépôt en voie de destruction accélérée

– Paradoxe explicable, le déversement de liquidités ne suffit plus à pallier la perte de liquidité interbancaire.

– La FED a déversé plus de 100 milliards en urgence au profit des banques en panne de liquidités.

– Europe, non seulement les clients payent des impôts, mais en plus la banque va les taxer sur leurs dépôts, un impôt déguisé de la BCE qu’on pourrait appeler la taxe “planche à billets”.

– Les riches vont pleurer, la BCE lance la planche à billets : 20 milliards d’euros !

– Les emprunts à 100 ans !

– Mario Draghi, gouverneur de la BCE, juste avant de rendre son tablier, a donné une conférence la semaine passée et expliqué à quel point il est fier de son action depuis presque 10 ans à la tête du monstre de Francfort.

La presse allemande ne l’a pas épargné, l’appelant le vampire Dracula des économies des Allemands.

– HSBC ne tient plus en Europe à cause des taux négatifs et a décidé de vendre ses 250 agences pendant qu’il est encore temps de trouver un pigeon.

– Dans une nouvelle série de messages publiés sur Twitter, Donald Trump a souligné que “des taux négatifs permettraient de réduire le coût de la dette pour l’Etat fédéral”.

– La Banque Postale, en panne de cash, bloque les paiements pendant une journée.

– De notre lecteur Norman:”Aujourd’hui, je vais à la Banque Postale et les opérations comptables ou commerciales sont bloquées, personne derrière les guichets et ma paye à près d’une semaine de retard”.

– A propos de la dette sur PIB par pays : la Russie n’a plus de dette.

– Du 17 au 20 septembre 2019 :

Notre lecteur a eu raison de nous faire ce rappel :”Dette publique de la Russie : 13,5 % du PIB. Je dis bien : 13,5 % du PIB (Trading Ecomics).

Dette : voici la liste des autres pays :

Dette publique de l’Espagne : 97,1 % du PIB

Dette publique de la France : 98,4 % du PIB

Dette publique de la Belgique : 102 % du PIB

Dette publique de Chypre : 102,5 % du PIB

Dette publique des Etats-Unis : 106,1 % du PIB

Dette publique du Portugal : 121,5 % du PIB

Dette publique de l’Italie : 132,2 % du PIB

Dette publique de la Grèce : 181,1 % du PIB

Dette publique du Japon : 238,2 % du PIB

– Un risque de banque run ?

– Absurdité totale d’une situation bancaire où les banques ne veulent plus des dépôts et font payer leurs clients qui déposent.

2) Déclinaison fatale des taux d’intérêts négatifs

– Témoignages de professionnels et de lecteurs et téléspectateurs.

– Privatisation de la sécurité SNCF !!!!

– De notre lecteur Guillaume venu au Salon (Nancy) :”Nous sommes 3 000 agents de la police ferroviaire, un corps qui existe depuis longtemps.

Eh bien ils veulent nous privatiser dès l’année prochaine”.

– Assurance vie, cash, virements, bientôt impossibles.

– Rappel du livre 777 de Pierre Jovanovic.

– Du veau d’or aux toilettes en or volées au musée.

– Inflation ou déflation, sainte colère de Pierre Jovanovic!

– Monnaies numériques publiques, pensées par la Commission Européenne, nouveau désaccord de Pierre Jovanovic !

– Même les obligations des firmes sont menacées comme celles des Etats.

– Les valeurs refuge : Immobilier, block chain.

– Tracfin se transforme en Gestapo moderne pour le compte des banques en faillite. Tracfin est en train de devenir une nouvelle entité d’espionnage, en plus de la DGSE, de la DCRI et d’autres entités militaires… tout retrait supérieur à 1 000 euros déclenche automatiquement un signalement chez eux!

Retrouvez-nous sur : https://www.tvlibertes.com/ https://www.facebook.com/tvlibertes/ https://twitter.com/tvlofficiel?lang=fr

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here