Avis aux électriciens amateurs et pros… A télécharger et tester.

Voici un message email que j’ai reçu suite à une recherche sur l’énergie libre. Je le publie tel quel avec les pieces jointes (images). Le lien de téléchargement du plan est dans l’email.

Namaste

L.
——-email recu————

Salut Laurent,

Merci de ton vif intérêt et de ta curiosité, tu es donc le premier a nous répondre

https://www.dropbox.com/s/yamp48jik4xg2yk/MACHINE%20COMPLETE%20.fcstd?dl=0

(pour l’ouvrir téléchargez Freecad gratuitement ici)

C’est long peut être a télécharger mais tu seras pas déçu et surtout fais en la promotion a tout va ….

Je fais parti des concepteurs et nous ne voulons/pouvons pas breveter le concept pour garder l’anonymat mais souhaitons le partager car au point ou en est l’humanité c’est encore le mieux, nous avons d’autres concepts encore dans le même style …
d’autant que la magnétisation sur demande des aimants offre d’autres géométries possibles dont nous souhaitons que les expérimentateurs les découvrent tout seul !

En fait, le principe aussi simple que génial est le suivant : les portes magnétiques sont des plaques en PERMALLOY 80 pour cent Ni, l’épaisseur est choisie de telle sorte a couper totalement le flux magnétique des aimants pour construire la machine, a partir de 5 mm d’épaisseur c’est quasi total y compris pour les aimants les plus puissants  ….

Maintenant imagine le principe d’une simple dynamo de bicyclette comme en image ci joint, comme tu le vois l’aimant tourne ce qui présente de graves inconvénients tous connus dont d’importantes forces s’opposant a la rotation, maintenant imagine tout cela fixe et l aimant de la dynamo de bicyclette fixe, de la imagine que maintenant le flux magnétique est coupé par une plaque ou une pièce de permalloy qui passerait avec une fréquence régulière entre l’entrefer de la dynamo et les pôles de l’aimant, c’est exactement la même chose que si l’aimant était en rotation mais sans tous les inconvénients.
Le document freecad ci joint décrit la fabrication d’une machine optimisée pour produire du courant continu jusqu’à la clavette pour fixer la poulie….
Si les deux plaques de permalloy ne sont pas décalées comme dans le plan freecad ci joint alors la machine produira du courant alternatif ayant une fréquence directement liée a la vitesse de rotation de l’axe.

Documents joints :

Les détails de construction des bobines optimisées ne sont pas données ici mais la machine fonctionnera déjà très bien avec de simples bobines constituées d’un noyau de fer doux et d’un bobinage conventionnel dans les règles les plus strictes de l’art, lesquelles seront collées pour être fixer par exemple avec du silicone ou de la mousse polyuréthane, pour notre part nous sommes en train d’étudier des bobines optimisées avec une géométrie complexe constituées de tôles magnétiques a grains orientés et usant du fil de Litz, le câblage des bobines est laissé a l’imagination des constructeurs, il s’agit principalement de coller les fils le long des parois.
Notons qu’il est aisé de modéliser informatiquement la bobine idéale suivant ses connaissances ou le résultat recherché en utilisant freefem comsol ou encore feem sous windows
De manière générale la vitesse de rotation de la machine est limitée par la taille de la bobine a partir de quelques milliers de tours par minute les bobines peuvent commencer a chauffer …. Des bobines massives avec des fils pas « trop fins » sont donc un avantagemon propos ici n’est pas de faire un cours de magnétisme pour les nuls mais pour rappel voir image ci joint expérience 3.
Et règles basiques du magnétisme (Maxwell Faraday Lenz etc ) et des courants induits (plus la fréquence de coupure du flux magnétique dans la bobine est elevée plus le courant produit sera grand, etc … )les brevets que nous aurions du citer pour breveter notre machine sont entre autres ceux de kunel et bearden … chez eux c’est la même chose que chez nous mais rien ne bouge hors les portes magnétiques fixes nous avons exploré le sujet et devons conclure qu’il y a peu de solutions grand public avec ça pour le moment …la citation de Tesla aussi …. bien que ici nous transformons le champ magnétique constant de l’aimant du aux propriétés physiques de l’univers ainsi que celle des éléments présents et de la structure cristalline de celui ci, il s’agit d’une rupture de symétrie …..je te suggère de présenter la chose a ta manière par exemple en explorant le fichier freecad et en sortant les vues qui te semblent parlantesbonne chance

x*

—-fin de l’email recu—
*il m’a donné son nom mais a voulu garder l’anonymat

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here