Une baleine est morte de faim avec 40 kilos de déchets en plastique dans son pauvre estomac après s’être échouée aux Philippines, ont annoncé ce lundi les autorités. Les écologistes dénoncent l’un des pires cas du genre survenu ces dernières années, et en profitent pour tacler l’archipel, réputé pour être l’un des plus grands pollueurs des océans, la faute à un usage banalisé des produits en plastique jetables.

Voici quelques semaines, la Global Alliance for Incinerator Alternative, un regroupement d’associations et d’ONG qui combattent l’incinération des déchets, a publié un rapport sur les quantités « choquantes » d’objets en plastique à usage unique aux Philippines, dont près de 60 millions de sacs par an. Pourtant, la législation sur les déchets est stricte dans l’archipel, mais les écologistes déplorent qu’elle ne soit pas réellement appliquée.

« Elle luttait et vomissait du sang »

Cette pollution au plastique, présente dans de nombreux pays du Sud-Est asiatique, cause la mort de nombreuses baleines, tortues et autres espèces marines, qui consomme ce plastique involontairement, un régime forcément peu souhaitable.

La baleine est morte de faim faute de pouvoir s’alimenter, son estomac étant rempli. Les autorités locales aidées de pêcheurs ont tenté de la renflouer mais la baleine est revenue sur le rivage. « Elle était incapable de nager toute seule. Elle était émaciée et faible », a déclaré Fatma Idris, directrice du bureau régional des pêches. « L’animal était déshydraté. Le second jour, elle luttait et vomissait du sang ».

Fin 2018, un cachalot a été retrouvé mort en Indonésie avec près de six kilos de déchets en plastique dans l’estomac, dont 115 verres. La même année, une baleine est morte en Thaïlande après avoir avalé plus de 80 sacs en plastique. Bref, faites vos courses avec un sac cabas, merci pour les baleines.

Source : https://news-w-planete.20minutes.fr/planete/2475651-20190318-pollution-baleine-meurt-philippines-40-kilos-plastique-estomac#xtor=EREC-182-[planete]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here