Un expert en cybercriminalité se met a prévenir qu’Internet pourrait être coupé par des « cyber criminels ».

Seul hic, Internet est un outils indispensable pour les forces de la Résistance, donc si c’est pas la Résistance qui veut couper Internet, qui est-ce ?

Je ne vois que la Cabale qui aurait le moyens et des avantages à ce qu’Internet soit coupé.

Contrairement a ce que dit l’article ci-dessous, La Chine ou la Russie n’ont aucun intérêt a couper internet. Seule la Cabale peut vouloir cela.

Namasté

Laurent


Article lu sur 7sur7.be :

Qui veut détruire Internet?

 media_xll_9070270
Selon un célèbre expert en cybersécurité, « quelqu’un est en train d’apprendre à détruire Internet »…

Bruce Schneier n’est pas n’importe qui: c’est LE grand expert mondial de la cybersécurité. Ce qu’il écrit sur son blog n’est donc pas à prendre à la légère. Or, selon lui, c’est désormais le réseau Internet lui-même qui est aujourd’hui menacé, le coeur de sa structure, relate France Culture dans une émission consacrée.

 
 
Menace

Pour justifier ses dires, Bruce Schneier évoque l’observation d’une offensive en cours depuis « un ou deux ans » et « dont le but semble être de tester les défenses » de certains piliers du réseau mondial, dont Verisign, l’entreprise américaine qui gère les noms de domaine en .com et .net. Une cible stratégique de choix et de lourdes conséquences faciles à imaginer en cas de destruction.

Guerre virtuelle
Si le piratage et la cybercriminalité pullulent depuis les balbutiements de la Toile, une nouvelle menace pèse désormais sur son existence: la nature des attaques a profondément changé: elles deviennent de plus en plus sophistiquées, progressives, expérimentales… comme si le cerveau de l’entreprise cherchait justement à tester les remparts de défense à de multiples endroits avant de lancer l’assaut final.

Tensions géopolitiques
Pour l’expert, il ne s’agit plus dès lors de cybercriminalité ou de pirates isolés mais d’un « acte d’espionnage ou de renseignement » qui n’est pas sans rappeler les méthodes utilisées lors la Guerre froide. Les tensions géopolitiques actuelles laissent penser qu’il pourrait s’agir de la Chine plutôt que de la Russie, et d’autres observateurs avisés semblent aller dans le même sens…

Source : http://www.7sur7.be

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here