Je relance la rubrique Questions / Réponses, si vous avez des questions à poser, envoyez les moi sur le formulaire de contact du site et j’y répondrai avec plaisir (cela reste anonyme quand je les publie).

<3

L.

Voici la question réponse du jour de Steph :

“J’aimerais compléter mon dernier message et faire écho à ce que tu m’as écrit. En effet, le divin n’a jamais ordonné de tuer, c’est l’Homme, perdu au milieu de toutes ces « religions » qui a pervertit son âme en voulant les suivre ou les ignorer !!! Ne verrais-tu pas une contradiction irréductible et élémentaire dans le fait que l’Homme livré à tous les prophètes (car ils ont existé) se fait quand même mettre plein la figure à absolument tous les niveaux de son existence sur Terre ? Cette situation pourrait se comprendre si l’on considère que ces prophètes sont donc tous des imbéciles, incapables de s’exprimer clairement ou que c’est nous qui sommes de complets imbéciles incapables de les comprendre malgré tous les efforts réalisés dans ce sens depuis des millénaires… Comment comprends-tu cette contradiction qui est au-delà du contenu des religions ? Est-ce que l’Amour peut dissoudre cette contradiction et justifier de s’en prendre plein la figure (consciemment ou non) en toutes circonstances de vie en société sur Terre ?”

Et voici “ma” réponse :

Oui l’amour libère, l’amour dissipe l’illusion et les soit-disant paradoxes, et l’amour guérit de tout.

L’amour est inconditionnel, il ne choisi pas, il accueille tout ce qui est.

Ce qui s’en prend plein la figure c’est l’égo, et c’est toi qui l’a créé, et tu t’es identifié à “cela” et c’est donc “cela” qui souffre.

La souffrance est aussi pur amour, elle est là pour t’aider à remettre en question ce à quoi tu t’es identifié et qui n’est pas Réel.

La souffrance est donc aussi, une bénédiction.

La souffrance n’est cependant pas nécessaire, c’est toi qui la déclenche en t’identifiant a l’égo.

Le discernement et la rectification mènent aussi à la sagesse et à l’illumination, c’est le chemin sans souffrance, la résistance à remettre en question les fondements même de ce que tu crois être, est le chemin de la souffrance.

Les deux chemins mènent tous deux à la Libération, qui n’est autre, tout simplement, que le Réveil à ce que Tu Es.

Ainsi tout est là pour t’aider, quel que soit ta voie.

Namaste

L.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here