4827-Rachida_DatiC’est la vidéo-buzz du moment ! Celle que toute la France visionne depuis ce matin. Rachida Dati, au bord de la crise de nerfs ! Suivie par une caméra de M6 pour l’émission « 66 minutes », la députée européenne passe un coup de fil à une amie, en oubliant que son micro est toujours branché. Au cours de sa conversation, on entend une Rachida Dati, pas du tout motivée par ses fonctions européennes. « Tu sais où je suis ? Je suis dans l’hémicycle du parlement de Strasbourg et je n’en peux plus ! Je n’en peux plus ! Je pense qu’il va y avoir un drame avant que je finisse mon mandat (ndlr : en 2014). Je suis obligée de rester là, de faire la maligne parce qu’il y a un peu de presse et d’autre part, il y a l’élection de Barroso. (…) Quand tu es à Strasbourg, on voit si tu votes ou pas. Sinon, ça veut dire que t’étais pas là », s’exaspère l’ex-Garde des Sceaux du gouvernement Sarkozy.

« Il s’agissait d’une conversation avec une amie et donc, totalement privée qui ne mettait en cause, ni le Parlement, ni l’activité européenne. A aucun moment, je dis « j’en ai marre du Parlement » » : voilà donc la réponse de Rachida Dati,à la polémique apres avoir eu une conversation d’ordre privée, sans se douter un seul instant que le micro posé par une équipe de M6 venue la suivre à Strasbourg, enregistrait toujours… Pour se défendre, l’ex-Garde des Sceaux a ajouté à la presse qu’il lui a fallu un temps d’organisation. « Je découvrais le Parlement européen, il fallait que j’organise ma vie familiale mais également ma vie professionnelle ». Tout en ajoutant que sa conversation était d’ordre privée. « Ce que je regrette, c’est la retranscription -par M6- qui est connotée »

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here