Ramana Maharshi est un jñāna-yogin et guru indien de l’Advaita Vedānta, né le 30 décembre 1879 sous le nom de Venkataramana Aiyer et mort le 14 avril 1950. Son enseignement, dans la tradition de la non-dualité, est essentiellement centré sur la notion du Soi et la question « Qui suis-je ? ». De nombreux hindous le considèrent comme un saint et son rayonnement en Occident fut considérable1.

Venkatarama est né à Tiruchuli (en) près de Madurai, dans le sud de l’Inde, au Tamil Nadu en 1879. Son père était magistrat. Enfant, il apprend l’anglais à l’école de missionnaires américains. À 16 ans, en parfaite santé, il est saisi d’une profonde peur morbide. S’allongeant sur le sol, il mime sa mort et l’état de cadavre. Le choc de cette expérience provoque une libération et Ramana Maharshi réalise que la mort ne concerne que son corps et :

« Donc je suis Esprit transcendant le corps. Le corps meurt mais l’Esprit qui le transcende ne peut être atteint par la mort. Cela signifie que je suis l’Esprit qui ne meurt pas2. »

Il entre alors dans une extase profonde à travers l’immersion de l’âtman dans le brahman. Cette expérience mystique le transforme et lui fait comprendre la nature de la vie. Il se rend alors dans un temple à Tiruvannamalai et restera, pendant plus de deux ans, presque immobile, dans un état de total détachement. On doit lui donner à manger pour qu’il ne meure pas de faim1.

En 1899, il se retire dans une grotte de la colline sacrée d’Arunachala. En 1922, il s’installe dans l’ashram géré par sa mère puis son frère, et attire à lui de nombreuses personnes en quête spirituelle.

La rencontre avec le pandit Ganapati Shastri marque le début de sa vie publique. C’est à partir de ce moment que le titre de Maharshi commença à être donné à Ramana. Il est alors devenu, sans l’avoir voulu ni refusé, un maître spirituel pour de nombreux disciples.

Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Ramana_Maharshi

—Note L. Stopmensonges—

Ramana Maharshi n’a jamais lui même écrit aucun livre, ce livre a été écrit par ceux qui le suivaient en reprenant des questions/réponses. Il n’a jamais demandé a ce qu’il soit considéré comme un maitre spirituel, ce titre lui a été donné par ceux qui l’ont coutoyé et ont été subjugué par la Grâce Divine qui émanait de lui. Il n’a jamais fait profit de son incroyable don au sens financier du terme. Beaucoup se sont réveillés en sa présence et par ses enseignements, dont votre humble serviteur ici présent.

Un de ses suiveurs/disciples ayant lui même réalisé Le Soi fut Papaji, qui lui même fut le maitre de Mooji, c’est pour vous dire l’importance de Ramana Maharshi  et de ses enseignements. Car comment savoir si un Maitre Spirituel est bon ?
Regardez ses disciples et répondez à la question : combien de personnes se sont réveillés au Soi en sa présence ?

Un vrai maitre spirituel n’a aucun égo et la Grace Divine qui s’écoule en lui est immense en l’absence de tout Égo.

Le petit « je », l’égo, disparait et le JE SUIS CE QUE JE SUIS se révèle alors.

A écouter aussi :

Le souffle de l’absolu – Dialogues avec Mooji – Livre Spiritualité

Namaste

L.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here