Quelques  vérités essentielles sur notre économie :
<https://www.facebook.com/groups/145872885429752/doc/315623318454707/>

Le Produit Intérieur Brut de la Nouvelle-Calédonie est  en 2011 compris probablement dans une fourchette de 750 à 800 Milliards de  Francs CFP (chiffre non encore calculé).
Soit environ 7,5 Millards de  dollars US

Notre économie est donc très petite par rapport  aux autres pays du Monde
http://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_pays_par_PIB_(nominal)

Le PIB  de la Nouvelle-Calédonie est inférieur à celui de l’Ile minuscule de  Malte.
Il est inférieur à celui du  Tchad, du Mali, du cambodge, de l’Albanie.
Il est supérieur à nos voisins du vanuatu et de  Fiji, parce que eux mêmes sont pauvres.

Les  transferts de l’Etat sont de 140 Milliards, soit entre 15 et 17% du  PIB.
Il s’agit à 65% des salaires  des fonctionnaires (les enseignants notamment)

Les  indépendantistes prétendent que les Calédoniens pourraient se passer de  cette contribution de l’Etat.

Mais  par exemple qui aujourd’hui peut amputer ses revenus de 17% et vivre avec  le même train de vie ? Personne.

Est-ce  que les fonctionnaires seront d’accord pour perdre leur emploi ou voir  leur salaire divisé par deux par exemple ? ( En ayant toujours les mêmes  traites pour la maison ou la voiture)

Autre  argument :  C’est le Nickel qui va remplacer les interventions de la  France avec les usines du Sud et du Nord  C’est un  mensonge.

En 2007 au moment du pic des prix du Nickel à 50.000  dollars la tonne, l’impôt sur les Mines a rapporté 25 Mds. Aujourd’hui la  tonne tourne autour des 20.000 dollars et les experts s’accordent à dire  que les prix vont rester à ce niveau.
Même si on multiplie par trois le rendement de cet  impôt Mines de 2007 avec trois usines au lieu d’une, les Mines ne  rapporteraient que 75 Mds au maximum dans un marché à 50.000 dollars et  donc en réalité moins de 50 Mds aux conditions actuelles.

C’est à  peine 1/3 de ce qui est nécessaire pour remplacer l’argent de la France,  donc très très loin des besoins d’un pays indépendant pour qui la France  arrêtera de payer les factures.

Et on a  oublié de vous le dire mais…….l’usine du Sud et l’usine du Nord ne  paieront pas d’impôt pendant quinze ans !
Donc sans l’argent de la France, il faudra en fait  mettre la moitié des fonctionnaires au chômage ou les payer la moitié de  leur salaire.

Les  indépendantistes font croire à leurs jeunes que notre économie continuera  de la même façon sans la France : emplois publics, éducation gratuite,  aide médicale gratuite, Evasan, services publics gratuits,  etc….

Les indépendantistes leur mentent !

Depuis  la provincialisation et la clé de répartition les provinces  indépendantistes sont droguées à l’argent de la France et elles ne peuvent  plus s’en passer sans casser leur système d’assistanat.

Pour ne  plus avoir besoin de l’argent de la France, il faut développer l’économie  privée pour créer des emplois privés.
L’économie d’un pays c’est comme un avion. Pour  qu’il reste en l’air il faut qu’il avance.

Pour  que notre économie reste au moins à son niveau actuel d’emplois et de  création de richesse il faut que tous les ans il s’y investisse entre 15  et 25% de son PIB.
En 2010 les  banques ont ainsi prêté 152 Mds aux Calédoniens

Mais  pour cela la Calédonie a besoin d’aller  chercher de l’argent à l’extérieur car notre épargne est insuffisante pour  couvrir les besoins de nos emprunts !
D’après les statistiques de l’IEOM, la Calédonie a  une position financière nette déficitaire de 75 Mds qu’elle doit trouver  auprès de ses prêteurs bancaires en France : Agence Française de  Développement, Caisse des Dépôts et Consignations, banques métropolitaines  ayant des filiales localement.

Nos  banques locales ne peuvent pas emprunter sur les marchés internationaux  car la Nouvelle-Calédonie est trop petite et pas assez crédible pour que  nos banques empruntent seules sur les marchés privés.

Si  demain la Calédonie devient indépendante la qualité de sa signature sera  dégradée, et comme en ce moment à Tahiti, elle ne pourra plus emprunter  autant d’argent qu’avant, et elle devra aussi le payer plus  cher.

Concrètement grâce à la France, les banques de  Calédonie peuvent emprunter pour prêter aux calédoniens qui veulent  s’acheter leur maison ou leur voiture, ou aux chefs d’entreprise, à des  taux qui restent raisonnables.

Si la  France part, les Banques devront prêter moins et plus  cher.
Moins de financement = moins  d’investissement = moins de création de richesse = moins  d’emplois
Seuls les riches pourront  emprunter et les inégalités s’aggraveront.

Ce qui  va nous arriver avec l’indépendance:

Aujourd’hui, nos voisins Tahitiens sont dans une  très grave crise économique qui nous montre l’exemple de ce qui nous  arrivera en cas d’indépendance ou d’instabilité politique
le Président Oscar Temaru a réussi par sa politique  anti-Française à faire dégrader la note de tahiti par l’agence de notation  Standard and Poors. A cause de l’instabilité créée par les  indépendantistes, l’argent a fui le pays, les investisseurs n’investissent  plus, le chômage explose, la sécurité sociale est de lus en plus en  déficit, les impôts ne rentrent plus et la Polynésie ne sait pas si elle  va pouvoir continuer à payer ses fonctionnaires dans les mois qui  viennent.
L’Agence Française de  Développement a refusé un prêt de 5 Milliards à la Polynésie parce que la  Polynésie ne peut plus rembourser ses dettes. Pour payer les  fonctionnaires le gouvernement Temaru a essayé de tricher à court terme en  prenant cet argent dans le fonds de réserve de la caisse des retraires,  qui a refusé.

Voilà le vrai visage de l’avenir économique que nous  promet l’indépendance pour nous, nos vieux et nos  enfants.

Pour ne pas devenir pauvres, pour  sauver nos emplois publics et privés, nos acquis sociaux, nos retraites,  il faut rester  Français.

4 COMMENTS

  1. Il semblerait qu’une nouvelle technologie fera son apparition (à l’échelle mondiale) d’ici peu. En gros c’est un système qui permet à un « truc » de produire plus d’énergie qu’il ne consomme. Loin de la théorie de Telsa, qui définit le vide par de l’énergie libre (HAARP), le procédé utilise un concept connu mais longtemps « freiné » par les lobbys pétrolier. Les deux matériaux principaux sont: l’hydrogène et le nickel.

    Voilà pour les nouvelles…

    Le PIB de la Nouvelle-Calédonie est inférieur à celui de l’Ile minuscule de Malte… Malte est l’un des pays les plus densément peuplés du monde avec une densité de population d’environ 1 250 habitants par kilomètre carré (1988). Ils doivent être un million… sur une île immense comme Lifou… c’est sur qu’il leur faut plus de sous pour pouvoir compenser notre cadre de vie qu’ils n’ont pas.
    Il est inférieur à celui du Tchad, du Mali, du cambodge, de l’Albanie. Pays dans lesquels il n’y a surement pas de poisson, ni de viande ni d’eau pour tout le monde… quelle misère. (Population Tchad: 10 million en 1989, Cambodge: 15 million et Albanie 3,2 million en 2010 et nous 300 000 seulement.)

    Malgré tous, les gens du mondes afflue encore chez nous. Preuve ultime que notre Pays offre des choses qu’il n’y a pas ailleurs.

    La crise Tahitienne est née de l’ère Flosse et non Temaru et s’est amplifié avec la crise mondiale actuelle. Malheureusement pour la Polynésie, ils n’ont que le tourisme et la perle. Activité lucrative dés lors que le client à du potentiel. Ce n’est pas le cas aujourd’hui.
    Agiter le « spectre » de l’indépendance afin de l’associer à la crise économique est d’une bassesse vicieuse.

    Les banques françaises font dans leur pantalon en ce moment. Et faire leur éloge en ce moment de crise pour les peuples est d’une indécence certaine. Croyez-vous que de placer des ex-banquiers à la tête des pays Européens résoudra les choses?

    Les peuples des Pays Arabe ont pris conscience des faits avant (quoi de plus normal, ils sont oppressé par les banques et par nos bombes). Ensuite sont arrivés les indignés Américain. Puis est venu le tour des Européens. A la logique de cette flèche chronologique, gageons que nous seront parmi les derniers Pays à vouloir changer les choses… c’est ça aussi de vivre dans un Paradis.

  2. Conclusion : pour conserver notre train de vie, il faut rester français!

    Mais la bonne question n’est-elle pas : est-ce que la France veut encore que la Nouvelle-Calédonie reste française? C’est ça le problème!

    On lui coûte peut-être trop cher et surtout l’indépendance de la Calédonie sert peut-être de puissants intérêts…

    Officiellement, seuls les indépendantistes sont favorables à l’indépendance de la Calédonie en vertu du droit du peuple kanak à son indépendance!

    Officieusement, la Calédonie a beaucoup de ressources minières et c’est sûr que pour des gens très très riches, il est plus intéressant d’exploiter des ressources minières dans un pays indépendant que dans une dépendance française parce que les droits de la population ne sont alors plus un problème… Les exemples ne manquent pas dans les pays africains qui sont d’anciennes colonies françaises…et ce type particulier d’exploitation des ressources d’un pays indépendant par son ancienne métropole porte un joli nom la « France Afrique »!

  3. Quand on voit ce qui se passe en Europe en ce moment, il n’est certain que l’avenir économique de la France soit plus enviable que l’avenir économique de la Calédonie, même indépendante!

    En effet, les peuples européens assistent, impuissants, à la mise en place progressive d’une gouvernance européenne dirigée par les banquiers.

    Les hommes de Goldman Sachs veilleront non seulement à récupérer leur argent mais à en gagner de plus en plus, quitte à pressurer de plus en plus la population jusqu’à la paupérisation avec disparition des classes moyennes à la clef.

    Il est fort à craindre que ne se généralise à de nombreux pays européens, et notamment à la France, le scénario qui se déroule actuellement en Grèce : pensions de retraite diminuées de moitié, salaires diminués de moitié, licenciements massifs de fonctionnaires, suppression de crédits versés aux hôpitaux au point d’en empêcher le fonctionnement …

    L’Europe est en décomposition, le Moyen Orient est une poudrière, les Etats Unis et le reste du monde ne se portent pas mieux. Et en Nouvelle-Calédonie, on craint l’indépendance!

  4. Alors qui de l’Europe ou des Etat-unis va tomber avant? Halala… foutu nombrilisme calédonien…

    PS: je viens de changer de banque pour revenir à la BCI. Je sais ça n’a rien à voir… Mais lorsque tout ce petit jeu de carte s’effondrera ça sera plus facile pour moi d’embêter la BCI que la Société générale… 🙂

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here